Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Anniversaires

  • Richard Wright (1943)
  • Mike Bloomfield (1944)
  • Jonathan Edwards (1946)
  • Simon Kirke (1949)
  • Peter Doyle (1949)
  • Steve Peregrine Took (1949)
  • Steve Morse (1954)
  • Rachel Sweet (1962)
  • Nick Banks (1965)
  • Tex Axile (1965)
  • Dan Warton (1972)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6202 membres.
- En ligne, nous sommes 127 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
74 878 676
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EVOLVENT - Delusion
/ paru le 01-03-2012 /

Il est inutile de poursuivre la lecture de cette chronique si vous estimez que charme, délicatesse, harmonie et majesté ne peuvent rimer avec doom métal.

Vous êtes toujours là ! Magnifique. Nous n’attendions pas moins d’ouverture de votre part. Et puisque vous venez de passer avec succès l’épreuve du screening, nous ne voyons aucune raison de ne pas vous dévoiler l’un des secrets les mieux gardés de la scène doom métal mélodique : "Delusion", le magnifique premier opus d’Evolvent !

Formé à Paris en 2004, Evolvent est (aujourd’hui) constitué de Sébastien Latour (claviers), Marc Canlers (basse) et Ludovic Rouix (batterie), tous trois rescapés du naufrage de l’excellent combo doom/death métal Anthemon, du guitariste Slayin ‘The Wave’ (anciennement chez Lycosia) et de la chanteuse Johanna Manto, dont nous ne connaissons pas le passé musical, mais à qui nous pouvons sans doute prédire un très bel avenir. Dans un premier temps, Evolvent évolue en tant que projet studio. Le groupe publie un premier E.P. cinq titres intitulé "Spiritual Confession" en 2007. Ce n’est qu’en 2010 que la formation parisienne, dont le line-up a été légèrement remanié, se décide à passer le cap de la scène.

Pour son premier ‘Long Playing’, Evolvent bénéficie du soutien du mythique label Bernett Records qui trouve peut-être ici l’occasion rêvée pour renaître de ses cendres. On se souvient que, dans les années 80, Bernett avait publié sur le marché français les premiers albums de Metallica et l’album culte "Gone With The Wind" du très regretté Rhett Forrester (Riot). Ne laissant rien au hasard, Evolvent a confié le soin de peaufiner l’écriture de ses lyrics à des professionnels, et, notamment, à l’écrivain d’anticipation Patrick Eris.

Étant le compositeur principal, Sébastien Latour mène le jeu. Tout, dans le doom d’Evolvent, semble avoir été charpenté en fonction des sombres mélodies de son piano et de ses lignes mélancoliques de clavier. C’est dans cette morosité ambiante que Johanna Manto pose sa voix d’ange. Doux, cristallin et ensorcelant, le timbre de la belle illumine littéralement chaque titre de la plaque. La guitare de Slayin ‘The Wave’, faussement discrète, semble parfois perdue dans les somptueux échanges entre voix et claviers. Cependant, ‘la vague’ est sournoise. Elle s’immisce en douceur et plombe l’ambiance de riffs assassins, s’autorisant même, par moment, à de jolies glissades solitaires.

Placée en final, la reprise magique et très personnelle du célèbre "Adagio d’Albinoni" de Remo Giazotto confirme notre affirmation selon laquelle le doom métal peut effectivement rimer avec charme, délicatesse, harmonie et majesté.

L’album (47’43) :

  1. Well Of Lies (4’18)
  2. Under A Bloodless Sky (5’10)
  3. How Come (5’28)
  4. Refugee (6’04)
  5. Empty Shapes (4’28)
  6. Delusion (4’52)
  7. Evolvent (5’38)
  8. Blade (5’14)
  9. Adagio (Instrumental) (6’25)
Le groupe :
  • Johanna Manto : Chant
  • Slayin ‘The Wave’ : Guitares, Chant
  • Sébastien Latour : Claviers, Piano
  • Alan Raoul : Basse (a été remplacé par Marc Canlers après l’enregistrement)
  • Ludovic Rouix : Batterie

Michel Serry
Pays: FR
Bernett Records
Sortie: 2011/11/25


Lu: 1269
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 11
• Semaines de présence au Top 30: 7
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2014 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2014 by Music in Belgium