Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 163 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 025 039
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DWELLERS - Good Morning Harakiri
/ paru le 07-03-2012 /

‘Gut Rock’ : littéralement ‘Rock avec tripes’. C’est de cette manière que les Dwellers ont choisi de décrire leur musique. Non pas qu’ils estiment que leur style soit si innovant qu’une nouvelle appellation est nécessaire pour en faire la description, mais plutôt dans le but d’exprimer leur passion débordante pour les émotions brutes et viscérales.

Les Dwellers sont originaires de la ville de Salt Lake City dans l’Utah. Le trio, récemment formé, est constitué du guitariste/chanteur Joey Toscano (ex-Iota) ainsi que du batteur Zach Hatsis et du bassiste Dave Jones, qui officiaient tous deux, il n’y a pas si longtemps encore, au sein de la formation doom/sludge/stoner métal SubRosa.

Si, comme le fan de métal rancunier qui rédige ces lignes, vous êtes devenus allergiques à tout ce qui touche de près ou de loin à la scène de Seattle des années 90, il vous est fortement conseillé de ne pas vous attarder sur "Secret Revival", le titre qui ouvre "Good Morning Harakiri". Le mélange d’acoustique et d’électrique, les ambiances pleurnichardes et une voix rappelant celle d’un Chris Cornell en pleine dépression y rappellent un peu trop l’effort (heureusement unique) de Temple Of The Dog.

Fort heureusement, le trio ne met pas longtemps à rectifier le tir. Sur "Black Bird", par exemple, les guitares slides, les rythmiques ZZ Topiennes, les ambiances cosmiques et les riffs ultra-plombés ont vite fait de nous faire oublier les dérapages grungy de l’introduction. "Vultures", pour suivre, est encore plus convaincant. Dix minutes d’un heavy rock presque entièrement instrumental dans lequel le spectre des grands jam bands des seventies pointe le bout du nez. C’est ici que Toscano et ses acolytes dévoilent enfin ce côté viscéral dont ils ont fait leur fond de commerce. Cette impression perdure d’ailleurs jusqu’à la fin de l’album. Les titres se font plus lourds, plus Sabbathiens et surtout plus captivants, avec, en apothéose finale, un "Old Honey" résumant à lui seul toute l’intensité dont le groupe est capable.

Notons, pour celles et ceux qui, dans un premier temps, souhaitent découvrir la musique des Dwellers à moindres frais, qu’un EP quatre titres intitulé "Peace And Other Horrors" (NDR : enregistré en même temps que l’album) est disponible en téléchargement gratuit sur la page Bandcamp officielle du groupe. À vos souris !

Les titres (41’25) :

  1. Secret Revival (5’59)
  2. Black Bird (6’28)
  3. Vultures (10’11)
  4. Ode To Inversion Layer (005’19
  5. Lightening Ritual (3’33)
  6. Old Honey (9’52)
Le groupe :
  • Joey Toscano : Guitare et Chant
  • Dave Jones  : Basse
  • Zach Hatsis : Batterie et Vibraphone

Michel Serry
Pays: US
Small Stone Records SS-122
Sortie: 2012/03/13


Lu: 1392
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 131
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium