Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eddie Kirkland (1923)
  • Mal Waldron (1926)
  • †Robert Johnson (1938)
  • Sean Bonniwell (1940)
  • Kevin Ayers (1945)
  • Gary Loizzo (1945)
  • Gordon Fleet (1946)
  • Barry Hay (1948)
  • Scott Asheton (1949)
  • Joey Spampinato (1950)
  • James "J.T." Taylor (1953)
  • Tim Farriss (1957)
  • Madonna (1958)
  • Belinda Carlisle (1958)
  • †Elvis Presley (1977)
  • †Ronnie Drew (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 181 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 558 205
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACK BOMB A - Enemies of the state
/ paru le 13-04-2012 /

Les Frenchies de Black Bomb A ne sont pas contents et ils le font savoir. Je ne sais pas si c’est le climat tendu de la campagne électorale en France en ce moment, mais "Enemies of the state", cinquième livraison des Versaillais va entretenir à merveille le climat de révolte et de fronde qui tient l’Hexagone à la gorge.

Est-ce que ça va péter ? On n’en sait rien mais avec Black Bomb A, ce qui est sûr, c’est que ça a déjà pété… entre vos deux tympans. Après le monstrueux "From chaos" sorti en 2009, Black Bomb A a repris les mêmes recettes de cocktails Molotov sonores et nous ressert une horde de morceaux hargneux, rapides comme des balles et incisifs comme un discours de Cohn-Bendit au Parlement européen.

Côté line-up, le groupe a connu quelques petits mouvements de troupes depuis 2009. Autour de l’indéboulonnable Poun (chant) et des désormais titularisés RV (batterie) et Snake (guitare), Black Bomb A a retrouvé un vieux serviteur en la personne de Djag (chant, qui avait sévi lors des premières années d’existence du groupe, entre 1995 et 2002) mais celui-ci est déjà reparti l’an dernier avec le bassiste Etienne dans son sillage. C’est finalement Shaun Davidson qui reprend le chant sur "Enemies of the state", Etienne ayant quand même pu assurer les parties de basse sur ce disque. En concert, c’est Jacou de chez Ultra Vomit qui vient donner un coup de main (ou plutôt un coup de pied dans les parties) lors des prestations nucléaires de Black Bomb A.

Autre changement, ce n’est plus Stéphane Buriez (mentor de des thrashers ch’ti de Loudblast et ami éternel de Black Bomb A) qui assure la production mais Grégoire Saint-Maxin qui s’acquitte de cette tâche aux studios E Factory de Rennes. Stéphane Buriez et Loudblast ne sont néanmoins pas oubliés dans les remerciements figurant sur le livret du CD. Côté musique, vous prenez la violence qui hantait "From chaos" et vous la reportez sur ce nouvel album, une tuerie thrashcore du début à la fin, impeccable de bout en bout, juste un peu handicapée par des effets de voix légèrement caricaturaux sur le titre "Enemies of the state" mais compensé par l’énorme et lugubre "Hell on earth" de plus de huit minutes.

Un énorme orage s’est abattu sur ma maison lorsque j’écoutais cet album. Il s’est arrêté à la fin du disque. Oui, Black Bomb A fait péter le ciel, alors, pour ce qui est de la terre…

François Becquart
Pays: FR
At(h)ome 3252312
Sortie: 2012/01/30


Lu: 1274
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 117
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium