Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 247 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 009 468
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BAND OF SKULLS - Sweet Sour
/ paru le 15-04-2012 /

Deux ans et demi après un premier opus très réussi, "baby darling doll face honey", Band of Skulls nous apportent leur deuxième livraison dans un bien beau packaging avec un livret sous forme de poster, paroles au dos. Notre trio anglais est allé l'enregistrer au Pays de Galles avec le producteur Ian Davenport. Par contre, c'est à Los Angeles qu'ils ont fait mixer leur nouvelle rondelle par Nick Launay, un gars qui a notamment travaillé avec Nick Cave.

Les influences sont toujours bien marquées. On y décèle Led Zeppelin et les White Stripes, mais aussi des touches de Black Keys et de Black Box Revelation. Le guitariste Russell Mardsen et la bassiste Emma Richardson chantent tous deux, un plus indéniable pour le groupe.

On adore le groove intense et la guitare tranchante de "Sweet Sour". Le côté White Stripes se révèle sur "The Devil Takes Care Of His Own" avec une distorsion à fond les manettes, mais aussi dans les riffs de "Lies", un titre au groove intense bien que dépouillé quand Russell chante. Le très heavy et puissant "Bruises" est un des singles incontournables de cet opus. Quant à la douceur intense de l'acoustique "Hometowns", elle rappelle le grand Led Zep. Et que dire de ce "You're Not Pretty But You Got It Goin' On" qui dévaste tout sur son passage. La rythmique puissante du batteur Matt Hayward soutient ce titre irrésistible sur lequel Russell se fend d'un magnifique solo.

Dans cet album, il y a aussi des passages de pleine douceur qui alternent avec les moments dévastateurs. C'est le cas de "Lay My Head Down" qui voit Emma prendre le chant à son compte. C'est aussi le cas de "Wanderluster", même si la guitare est dévastatrice. Emma chante aussi sur "Navigate". Le chant est à l'honneur, mais la musique s'infiltre lentement. C'est un des grands moments de ce disque. N'oublions pas non plus "Close To Nowhere" qui clôture l'opus par un duo plein de tendresse.

Alors que leur 1er album était plus spontané et direct, ce second effort de Band of Skulls est plus réfléchi. Ils alternent les riffs dévastateurs et la douceur afin de mieux nous intriguer. Voilà qui leur apporte des titres qui vont donner plus de coffre à leurs prestations scéniques.

JPL
Pays: GB
Electric Blues Recordings EBRCD001 / Pias
Sortie: 2012/02/20


Lu: 1709
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 34
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium