Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 687 762
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COAL MINE - Ten reasons to revive
/ paru le 22-04-2012 /

Coal Mine est un groupe de Wallonie (Charleroi, Mons et Namur) qui signe ici son deuxième album, après un premier disque autoproduit. Le groupe est composé du guitariste chanteur Joffrey Ferrera-Lopez, de la bassiste Elodie Vanderkel et du batteur Julien Thomas, trois personnages ayant mis en commun leurs goûts pour des groupes comme Green Day, Bon Jovi, Nickelback, Good Charlotte ou U2.

Après avoir fait circuler quelques démos, Coal Mine est repéré par le label Rox qui lui donne sa chance et l'envoie enregistrer aux studios Noise Factory et Rox sous la supervision de Gérald Jans et Roland De Greef. L'album sort début avril et Coal Mine viendra le défendre sur la scène du Coliseum de Charleroi en première partie de Machiavel le 19 mai prochain.

Le style de Coal Mine donne dans une pop rock savamment éclairée de guitares chatoyantes et d'une rythmique solide et volontaire, avec en surface de belles harmonies vocales. On reste ici dans un registre résolument mélodique et le qualificatif de punk que la maison de disques du groupe veut bien lui donner reste relatif, plutôt canal Green Day que Sex Pistols. Et la profusion de mélodies rapproche davantage Coal Mine de Nickelback que de Guns 'n' Roses.

Il faut néanmoins souligner les bons points de cet album, notamment sa première moitié qui déroule une belle articulation guitare – rythmique – voix sur des titres comme "I wanna be what I am", "The way you loved me", "Revive" et "Magic" (sans doute le meilleur morceau de l'album). La seconde moitié du disque est davantage occupée par des slows ou des morceaux rythmés qui ont tendance à répéter ce qui a déjà été dit dans la première partie. "Put your hands on my heart" fait penser à du Ramones débarrassé de son principe actif mais qui s'en sort grâce à de bonnes guitares.

Le style vocal a un peu tendance à la redite au fur et à mesure que l'on avance dans l'album. Il manque une petite pointe de rage qui rendrait l'album un peu plus agressif, mais Coal Mine arrive par ce biais à développer une force tranquille qui se défend assez bien. On ne trouvera pas ici une once d'originalité mais du travail bien fait et les amateurs de rock mélodique à guitares (Bon Jovi, Papa Roach, Good Charlotte, Nickelback, Sum 41, Simple Plan) trouveront leur compte avec Coal Mine.

François Becquart
Pays: BE
Moonzoo 221 2023
Sortie: 2012/04/07


Lu: 1498
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 130
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium