Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Channel Zero au Zik-Zak
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 14-12-2017
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
› BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
› ISOLDE (Sint-Niklaas)
› TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
› FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
› DAAU (Hasselt)
› SON LITTLE (Bruxelles)
› NAZARETH (Verviers)
› The PROSPECTS (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Charlie Rich (1932)
  • Frank Allen (1943)
  • Jackie Mcauley (1946)
  • Joyce Vincent Wilson (1946)
  • Cliff Williams (1949)
  • Mike Scott (1958)
  • Peter Stacy (1958)
  • †Dinah Washington (1963)
  • †Ahmet Ertegun (2006)
  • †Chris Feinstein (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 190 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 341 149
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FANKHAUSER, Merrell - The best of
/ paru le 27-04-2012 /

Bon, assez rigolé, on va maintenant parler de choses sérieuses, d’un musicien qui mérite qu’on se déchausse devant la brillance de son génie et la pureté de son inspiration. J’ai nommé Merrell Fankhauser, un individu qui ne va pas forcément réveiller l’inconscient collectif des foules, mais qui a à coup sûr placé quelques petites perles dans la grande histoire du rock américain des années 60-70, sections rock psychédélique et folk rock. À vos carnets, je vous raconte.

Merrell Fankhauser est né à Louisville dans le Kentucky le 23 décembre 1943. Il aurait été condamné à la musique country pour cow-boy le reste de sa vie si ses parents n’avaient pas déménagé en Californie au moment de sa prime adolescence. L’air marin donne des envies de surf au jeune Merrell qui fonde bien vite The Impacts, un classique combo de surf-rock, genre qui fait florès en ces années 1962-63 à la suite des exemples laissés par les Ventures ou les Surfaris. En 1964, on retrouve Merrell Fankhauser à la tête des Exiles, un groupe qu’il a formé avec Jeff Cotton et John French (qui iront plus tard jouer chez Captain Beefheart). Le groupe fait davantage dans le rock garage et ne tarde pas à glisser vers le psychédélisme, se métamorphosant en Fapardokly (nom formé à partir des premières syllabes du nom de chacun des musiciens : Merrell Fankhauser, Dan Parrish, Bill Dodd et Rick Lee). Ce groupe sort un album qui passe d’abord inaperçu en 1967 mais qui est depuis regardé comme une petite merveille de l’ère psychédélique naissante : voix de communiants prépubères, association Byrds-Beach Boys, candeur beatlesienne, fraîcheur des compositions. Une copie originale de cet album se négocie actuellement pour le prix du produit intérieur brut du Guatemala.

Toujours curieux et inventif, Merrell Fankhauser passe à une nouvelle étape avec son nouveau groupe HMS Bounty en 1968. L’album "Things" connaît un petit succès dans les sphères locales de la Californie du sud, près de Los Angeles où Fankhauser a établi ses quartiers. Le croisement entre les Byrds, Buffalo Springfield, Spirit et Cream fait encore une fois de cet album un formidable témoignage de la richesse musicale de l’Amérique psychédélique. Mais ceci n’est rien à côté de l’album de MU, le nouveau groupe de Merrell Fankhauser qui marque les retrouvailles avec ses collègues des Exiles, notamment un Jeff Cotton de retour de chez Captain Beefheart. Le groupe sort en 1972 un album qui fait grosse impression sur les charts locaux. La critique y voit un des albums les plus innovants du rock psychédélique de l’époque. Entre Quicksilver Messenger Service, blues rêveur et folk délicat, l’album "MU" est à accrocher au panthéon des grands albums psychédéliques. Ceux qui en ont assez de toujours musarder entre Grateful Dead et Jefferson Airplane peuvent élargir leur culture psyché avec ce disque remarquable à bien des égards.

Le nom de MU fait référence au continent de Mu, endroit mythique du pacifique dont la légende renvoie à celle de l’Atlantide. Attiré par cette culture new age qui entoure le mythe de Mu, Merrell Fankhauser et son équipe partent s’installer à Hawaï en 1973. C’est là que MU enregistre des titres pour un album qui ne verra le jour qu’en 1982, sous le nom de "The last album". Entre-temps, Merrell Fankhauser s’est ancré dans la culture polynésienne et reste définitivement à Hawaï. Il y poursuit son œuvre, désormais beaucoup plus orientée vers le folk et les ballades tranquilles et new age. C’est ce que l’on retrouve sur son premier album solo "Maui" en 1976, où il évolue avec sa compagne Mary Lee au violon.

Depuis cette époque des années 70, Merrell Fankhauser reste toujours actif et sort régulièrement des albums où il explore sans relâche les possibilités du folk et du blues, avec son talent indépassable. Il commettra ainsi les albums "A day in paradise" (1985), "Doctor Fankhauser" (1985, avec John Cipollina), "Message to the universe" (1986), "Flying to Machu Picchu" (1992), "Jungle lo lo band" (1994), "Further on up the road" (1999) ou "Return to Mu" (2000). La discographie de Merrell Fankhauser est un peu difficile à suivre, car le bonhomme sort de nombreux albums sur des labels locaux à la distribution très limitée.

Enfin, une superbe occasion de découvrir la musique de Merrell Fankhauser paraît aujourd’hui avec la sortie d’un "Best of" qui retrace toute la carrière du maître de 1963 à 2010. Le premier CD de cette compilation s’intéresse aux Exiles, Fapardokly, HMS Bounty et MU tandis que le second est consacré à la carrière solo et à des enregistrements plus récents, voire inédits. Cette seconde partie est moins renversante que la première, avec des morceaux des années 80 un peu plus commerciaux. C’est le premier disque qui est captivant ici, avec cependant trop peu de morceaux sélectionnés pour chaque étape de la carrière de Merrell Fankhauser, tant ces années 1967-72 sont riches dans son parcours musical. Il ne faudrait cependant pas être trop exigeant face à cet ensemble de titres qui mettent quand même en valeur la musique et le parcours d’un grand Monsieur, éloigné des grands courants mais ayant mené sa barque avec conviction, personnalité et talent.

François Becquart
Pays: US
Gonzo Multimedia HST074CD
Sortie: 2012/04/02


Lu: 1452
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 68
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium