Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 165 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 077 706
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


SIN7SINS - Carnival of no tomorrow
/ paru le 30-04-2012 /

Étrange mais interpellant nom pour ce groupe néerlandais de métal mélodique et symphonique à voix féminine, issu d’un véritable vivier du genre chez nos amis bataves. Selon le guitariste Tristan Hex, Sin7sinS signifie « faire ce que vous voulez et vivre votre vie comme vous le souhaitez. Ne pas être retenu par la honte et la peur mais vivre la vie au maximum, Carpe Diem ». Bref, un appel à l'hédonisme. Un premier regard vers les titres de l’album pourrait induire que cet hédonisme apparaît comme une réponse à bien des situations actuelles que suggèrent les thèmes et les textes développés dans « Carnival of no Tomorrow ».

Fondé en 2007, le groupe a réalisé un 1er album en 2010, « Perversion Ltd », relativement bien accueilli à sa sortie. Voici que paraît leur 2e production « Carnival of no Tomorrow », mixée et produite par le musicien et producteur réputé Dan Swanö (Edge of Sanity, Katatonia, Therion, Ayreon, Nightingale, etc.), qui apparaît aussi comme guest vocal sur cet album, tout comme Marc Jansen (Epica).

Du point de vue son, la production est impeccable et Sin7sinS peut propulser son métal mélodique avec confort. Le groupe nage dans les eaux d’un Within Temptation, en plus nerveux. L’aspect visuel et l’attitude semblent assez importants pour le groupe, comme en témoignent la belle pochette de l’album ainsi que les noms des musiciens. Ainsi, la chanteuse a pour nom Lotus et les noms des autres musiciens n’ont rien à lui envier - voir plus bas. Au-delà de l’image, la musique est de qualité, exécutée par de bons musiciens et une chanteuse très convaincante, à la voix mature, bien plus puissante qu’il n’y paraît, comme l’atteste l’excellent « Shadow and dust » qui joue sur les contrastes entre de fines lignes de piano et des refrains assez enlevés. Ci et là le chant masculin de Gen Morphine, grave et/ou rauque, ajoute une dimension supplémentaire à l’ensemble, avec pour exemple « As romance dies ». À noter que Gen Morphine est aussi l’auteur et compositeur de l’ensemble des titres de « Carnival of no tomorrow ».

Si « Brimstone Ignition » et « Pornstar love » empruntent à Dakrya, « Revolt tonight » est quant à lui très énergique, à l’image du thème qu’il porte, alors que « Jenkins’ Nigthmare » pourrait figurer sur le dernier Within Temptation, sans que l’on puisse s’apercevoir de la supercherie. L’instrumental « March to ruin » clôt de bien belle façon leur album. Aucune des compositions n’est faible, mais sur la longueur de l’album surgit l’impression d’une certaine linéarité, d’un manque de relief, un sentiment qu’on évite pourtant à l’écoute individuelle des morceaux. Des titres tels que le majestueux « Shadow and dust » et « March to ruin » laissent entrevoir que si Sin7sinS pouvait varier un peu plus les ambiances, il atteindrait un niveau supérieur. On sent clairement un potentiel certain dans la façon qu’a le groupe de gérer sa musique et son aspect visuel, et la puissance de sa musique n’est pas le moindre de ses points forts. On décèle aussi chez Sin7sinS un certain côté théâtral, qui pourrait sans doute servir le groupe lors de ses prestations live.

En fait, Sin7sinS possède en son sein toutes les compétences et les atouts nécessaires pour marquer de son sceau musical le monde du métal mélodique et symphonique, mais a le tort d’arriver (bien) après Within Temptation. Quoique ce dernier adoptant une couleur de plus en plus pop dans ses derniers albums, les amateurs du côté plus métal de Within pourraient largement trouver leur bonheur dans Sin7sinS, dont la chanteuse peut très facilement rivaliser avec la belle Sharon quant au talent vocal.

Mention spéciale pour le très bel artwork de l’album. Un groupe à suivre donc.

Musiciens :

  • Lotus - chant
  • Gen Morphine - guitares, chant
  • Tristan Hex - guitares
  • Heresy 101 - batterie
  • JD Acid - basse
Liste des morceaux :
  1. Brimstone Ignition 4:08
  2. Sick of You 4:05
  3. Pornstar Love 3:44
  4. Shadows & Dust 3:52
  5. Carnivores at Carnival 5:40
  6. Pain Induced Craze 3:34
  7. As Romance Dies (with Mark Jansen) 5:03
  8. Cyanide Symphony (with Dan Swanö) 4:12
  9. Revolt Tonight! 4:11
  10. Jenkins' Nightmare 4:39
  11. March to Ruin 2:37

Eric Piettre
Pays: NL
S7S Records
Sortie: 2012/05/11


Lu: 1705
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 90
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium