Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 25-09-2018
› DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
› PRO-PAIN (Vosselaar)
› MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
› SUN JUNE (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
01-10 ANATOMIA + CRYPTIC BROOD + HEAD OF THE BAPTIST (Bruxelles)
01-10 MELVINS (Leuven)
02-10 KING DUDE + Kaelan MIKLA (Sint-Niklass)
02-10 Miles KANE + JUNIORE (Bruxelles)
02-10 AGAINST THE CURRENT + The FAIM (Borgerhout)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Glenn Gould (1932)
  • Joseph Russell (1939)
  • John Locke (1943)
  • Gary Alexander (1943)
  • Onnie McIntyre (1945)
  • John Fiddler (1947)
  • Steve Severin (1955)
  • †John Bonham (1980)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 631 647
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CRIBS (The) - In The Belly Of The Brazen Bull
/ paru le 18-05-2012 /

Jamais, au cours de leur carrière entamée voici déjà une dizaine d'années, les Cribs n'auront mis un laps de temps aussi long avant de sortir un nouvel album. Cela fait en effet près de trois ans qu'"Ignore The Ignorant", l'opus qui les a réellement consacrés, a atteint le top 10 anglais. Cela dit, à leur décharge, quelques circonstances atténuantes peuvent expliquer ce délai. D'un point de vue artistique tout d'abord, avec le départ (en bons termes) de Johnny Marr, le célèbre ex-guitariste des Smiths, parti réactiver ses Healers. D'un point de vue affectif ensuite, avec la fin de l'idylle entre Ryan Jarman et Kate Nash. Parallèlement, les jumeaux y ont été de leurs collaborations (Ryan a entre autres produit "The Howl Of The Lonely Crowd", le dernier album en date de Comet Gain alors que Gary s'est notamment associé à Jim Fairchild, l'ancien guitariste de Grandaddy pour le projet All Smiles). De nouveau réduits à une configuration en trio comme à leurs débuts, les frangins de Wakefield ont enregistré leur cinquième album, "In The Belly Of The Brazen Bull", dont le nom fait référence au taureau d'airain imaginé par le tyran Phalaris comme instrument de torture au Ve siècle avant Jésus-Christ.

Que ce soit avec Edwyn Collins pour "The New Fellas" ou Alex Kapranos (Franz Ferdinand) pour "Men's Needs, Women's Needs, Whaterver", les Cribs ont toujours choisi les producteurs de leurs albums avec goût. L'idée derrière cette nouvelle plaque était de mettre Steve Albini à contribution, histoire d'amplifier la fougue qui a toujours été l'une des caractéristiques du groupe en concert, mais qui avait parfois tendance à se dissiper sur disque. Une collaboration qui aura finalement tourné court, avec comme résultat une seule plage retenue, le très brut "Chi-Town" sur laquelle transpire la sueur du légendaire producteur américain. La faute à des méthodes de travail incompatibles. Curieusement, c'est vers Dave Fridmann que les frères Jarman se sont tournés et ont trouvé un équilibre, même si, de prime abord, cette association a de quoi surprendre.

En effet, à de rares exceptions près (le mitigé "Confident Men", le très doux "I Should Have Helped"), on est loin des atmosphères rêveuses de Mercury Rev, des expérimentations sonores des Flaming Lips ou de la pop psychédélique de MGMT. Ce qui veut dire que le magicien new-yorkais est parvenu à conserver l'identité du groupe tout en laissant une place prépondérante à l'énergie qui le caractérise. Il suffit d'ailleurs d'écouter le début de la plaque pour se rendre compte de la puissance de "Glitters Like Gold" et de "Jaded Youth", deux titres qui figurent déjà en bonne place dans leurs set-lists récentes. Entre les deux, le single "Come On, Be A No-One" nous montre qu'ils allient toujours un esprit rebelle à une mélodie entêtante sans pour autant être évidente. Une sorte de retour aux sources, en quelque sorte, lorsque le mot concession n'avait qu'une vague signification pour eux. Toutefois, la maturité acquise au fil des ans permet de tempérer cette image, comme le démontrent "Anna" et "Pure O", alors qu'"Uptight" est sans doute le titre qui met le plus en valeur le subtil lien entre la délicate patte de Fridmann et l'ardeur des frères Jarman.

Ces derniers se permettent d'ailleurs un petit écart en proposant en fin de disque une suite ambitieuse autoproduite, composée de quatre titres mis bout à bout, à l'inspiration puisée dans l'œuvre de Queen (David Richards, le producteur d'"Innuendo", avait été approché lors de la gestation de l'album). On y retrouve une kyrielle d'éléments peu courants dans le chef des Cribs : des instruments classiques, des chœurs, des variations de rythme mais également une certaine sensibilité. Le bref passage de Johnny Marr a peut-être permis au groupe de se sublimer, mais son départ n'a en rien altéré l'unité musicale familiale. Et c'est plutôt une bonne nouvelle…

Olivier Wouters
Pays: GB
Wichita Recordings WEBB335CD
Sortie: 2012/05/07


Lu: 1569
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 34
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium