Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 436 730
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DECAMPS, Christian & Fils - Murmures...
/ paru le 05-12-2004 /

Le leader charismatique du légendaire groupe Ange sort ici un nouvel album studio en solo. On y retrouve quand même son fils Tristan, d'où le "et Fils". Mais, c'est Christian qui est l'auteur et le compositeur de tout l'album. Parmi les musiciens qui l'accompagnent, on note la présence de Daniel Haas (ex-Ange) à la basse sur un morceau, de Claude Demet (ex-Ange) à la guitare, Guénolé Biger (ex-Ange) à la batterie, Thierry Sidhoum (Ange) à la basse et Hassan Hajdi (Ange) à la guitare.

Christian Décamps est un des grands poètes et compositeurs du rock français. C'est indéniable et ce n'est pas ce nouvel album qui le démentira. Les paroles ont toujours eu une importance primordiale dans son oeuvre. Trois titres sont simplement récités par le Maître. Il s'agit de "Des nuages sur les Vosges" avec un zeste de piano, de "L'avaleur de sabre" accompagné de percussions et de "Le temps traîne les pieds" où seuls les mots content.

Alors que "Les choucroutiers du pouvoir" s'ingénie à des critiques acerbes des hautes sphères, "Le grincement de la chaussure gauche du contrôleur du contrôleur du Paris-Bâle" nous rappelle le passage en gare de Troyes avec un Christian en rut devant la belle. Le sexe, un sujet souvent abordé par le père Décamps, revient encore sur "Câline, divine et sensuelle", "Antoinette @ . cul" et "Lesbien".

L'album "La voiture à eau" se rappelle à nous avec "Dans mon automne mobile". Le style est pareil mais les arrangements très dépouillés. Le climat est distillé par la basse synthé de Tristan alors que Claude Demet climatise à la guitare. La ballade "Baisés volés" fait également très Ange malgré sa simplicité.

Cet album, tout d'abord réalisé pour le fan-club Un Pied Dans La Marge, est maintenant disponible pour tous via Musea. Il s'adresse principalement aux fans car il serait sans doute hasardeux de débuter la découverte de l'oeuvre Décamps / Ange par cet album qui laisse somme toute plus de place aux textes qu'à la musique.

JPL
Pays: FR
Musea FGBG 4580.AR
Sortie: 2004/09


Lu: 1788
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium