Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 171 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 388 530
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BILLY THE KILL - 2012
/ paru le 25-05-2012 /

Il ne faut pas confondre les Flamands de Billy The Kill, ici présents, avec le Billy The Kill français, folk rocker indie de son état. Le Billy The Kill qui nous intéresse ici vient de la région de Sint-Niklaas et sort ces temps-ci un album appelé "2012", tout simplement. Il ne faut pas penser que ce titre a été choisi par le groupe en raison d'un manque patent d'imagination, comme Van Halen avait pu appeler en son temps un de ses albums "1984" parce que le disque était sorti en 1984. Le "2012" en question se présente comme un album concept qui évoque cette fameuse année 2012 dont certains disent qu'elle serait bien la dernière de l'ère humaine parce que les Mayas n'ont pas réussi à établir leurs calculs astronomiques au-delà du 21 décembre 2012.

Nous verrons bien le 21 décembre prochain si les Mayas avaient raison ou bien si ce sont encore ces bons vieux charlatans apocalyptiques qui nous ont sorti une fin du monde de plus. Pour le moment, il est conseillé d'oublier tous ces sombres auspices en se plongeant dans le "2012" de Billy The Kill. Ce quintette composé de Niels van Cauteren (chant), Thibaud Jacquemin (guitare), Yannick Boets (guitare), Stijn Smet (basse) et Jan Bracke (batterie) nous a préparé un album tout à fait intéressant et qui mérite qu'on y prête une oreille ou deux.

Billy The Kill a déjà à son actif quelques œuvres, dont le EP "From the ceiling to the floor" (2008), l'album autoproduit "Billy, I kill you" (2009) et les singles "Cold as ice" (2010) et "Go on" (2011). Ces deux dernières pièces sont sorties sur le label CNR/Roadrunner, qui édite maintenant "2012" sur son sous-label Mostiko. La réputation locale de Billy The Kill est confirmée et son nouvel album devrait ouvrir de nouvelles portes au groupe, qui a réussi à transcender ses influences punk, power pop et émo dans un ensemble qui parvient à convaincre sans difficulté.

C'est du moins ce que l'on ressent sur la première moitié de "2012", où Billy The Kill pose savamment des ambiances énergiques et électrifiées, montrant un échantillon de sa puissance de feu. L'auditeur est peu à peu capté par les riffs bourrus de "I wanna know", la rage de "The rebellion" et surtout l'incroyable majesté de "Chapter IV : Blitzkrieg", pièce maîtresse de cet album qui distille en un même lieu un carnage électrique furieux, une charge héroïque de guitares dévastatrices et une rafale de solos épiques et intrépides. Ce magnifique exercice de métal progressif est suivi de l'angoissant "Beast & belief", au chant rappelant Korn. À partir de là, Billy The Kill prend un virage plus pompeux et extravagant, avec les violons de "Symphonic revolt" (très justement nommé) et les chœurs antiques de "Since the day". Il faut cependant se rappeler qu'on est dans un album concept sur la fin du monde et qu'il y a forcément un petit côté solennel et grave à mettre dans ces propos, ce n'est pas tous les jours que l'univers s'effondre. Cependant, Billy The Kill est encore capable de tirer quelques salves électriques bien efficaces sur "The end of our time" ou "Apocalyps".

L'album se termine sur un ton plus calme et émotionnel, avec "Save me (requiem)", le mignon "Go on", un "This city" fortement teinté de guitare sèche et le final "Do it all (again)" plein d'espoir mais inoffensif. Là où il aurait été bon de donner un dernier coup de collier dans une veine plus énergique et apocalyptique, puisque c'est le thème, Billy The Kill retient sa monture et termine léger au lieu d'achever dans du lourd. Face aux promesses du début de l'album, c'est un peu dommage, sans toutefois être dramatique.

Assurément, cet album "2012" est une bonne surprise, avec d'excellents moments. Espérons qu'on ait encore l'occasion de l'écouter en 2013, après avoir survécu à la fin du monde.

François Becquart
Pays: BE
Mostiko 2223858-2
Sortie: 2012/05/11


Lu: 1292
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 85
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium