Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 202 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 494 535
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FEUERZEUG - Dead Wahines and Tsunamis
/ paru le 11-06-2012 /

Ils sont amusants, les ‘Petits Suisses’ de Feuerzeug ! Voilà qu’ils se mettent en tête de faire passer Lausanne pour capitale du stoner rock et, plutôt que de faire comme d’autres ‘enfumés’ en remontant aux sources du heavy rock des seventies, ils se contentent d’un tout petit retour peinard de vingt ans en arrière, à l’époque où le grunge et le rock alternatif étaient rois.

Et, contre toute attente, cela fonctionne. Bien sûr, nous n’avons pas affaire à du stoner ‘pur jus’. Cependant, aussi bizarre que cela puisse paraître, notre quatuor helvète parvient à fusionner les riffs lourdingues que nous affectionnons tant avec la musique de formations qui auraient plus leur place sur l’affiche du Lollapalooza que sur celle du Roadburn.

Ainsi, après un "Cyclops will be beheaded" que ne renieraient probablement pas les Queens Of The Stone Age, nous avons droit à du ‘stoner-funky Red Hot Chili Pepperien’ ("Evel Knievel Has Kissed The Devil"), du ‘stoner-grungy Nirvanaien’ ("Nitroghostcar"), du ‘stoner-punky Offspringien’ ("Fusion Van"), du stoner-prog/art rock Toolien ("Release The Kraken") et même à du stoner-alternatif Jane’s Addictionien avec le final de "Dead Wahines and Tsunamis".

Malgré ces influences farfelues (pour un groupe stoner), Feuerzeug reste tout à fait cohérent dans sa démarche et, passée la surprise de la première écoute, "Dead Wahines and Tsunamis" se révèle indispensable à tout amateur de musique plombée et remuante.

Feuerzeug signifie ‘briquet’ en allemand. Le nom parfait pour un groupe susceptible d’allumer le feu !

L’album (70’01) :

  1. Cyclops will be beheaded (4’00)
  2. Landkreuzer (3’58)
  3. Evel Knievel has kissed the devil (5’15)
  4. I'll scratch until I bleed a flood (4’15)
  5. Nitroghostcar (3’26)
  6. Fusion Van (5’16)
  7. Cruising the desert Part one (2’59)
  8. (2’32)
  9. Release the Kraken (9’48)
  10. Kometa (6’47)
  11. Lieuplorodon VS Giant Orthocone (5’28)
  12. Magma, Lava and Burned Karma (6’13)
  13. Dead Wahines and Tsunamis (9’57)
Le groupe :
  • David Van Neeg : Guitare, Chant
  • Marc Cappelletti : Batterie
  • Esteban Von Wolsburg : Guitare
  • Terry Pinhard : Basse

Michel Serry
Pays: CH
Autoproduction
Sortie: 2011/12/08


Lu: 1527
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 29
• Semaines de présence au Top 30: 3
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium