Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 025 051
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EDITION SPECIALE - Aliquante
/ paru le 08-12-2004 /

Bel album !

Il s’agit de la réédition du deuxième album de ce groupe français qui avait été publié en 1977.

En fait, ce type d’album ne pouvait que difficilement rencontrer beaucoup de succès public dans son pays d’origine à une époque où la « guimauve » y était souvent le standard musical. Ce style Jazz-Rock, aux tendances hybrides, devait y générer un blocage, presque par essence.

Cet album respire surtout la révolution opérée par Chick Corea et son Return To Forever. On y retrouve également les sonorités de Canterbury, et, dans une moindre mesure, celles de Weather Report.

Le groupe est composé de quatre excellents instrumentistes :

  • Ann Ballester : Claviers et Chant
  • Mimi Lorenzini : Guitares et Chant
  • Josquin Turenne des Pres : Basse, Guitare et Chant
  • Alain Gouillard : Batterie
Le chant est joli, agréable, parfois en français, parfois en anglais, jamais prépondérant (plusieurs titres ne comprennent aucune voix) et n’est pas réservé à un seul chanteur. La belle voix d’Ann Ballester rappelle parfois Jon Anderson mais c’est surtout par son jeu aux claviers et ses sonorités, très Chick Corea qu’elle impressionne. Son entente avec le guitariste Mimi Lorenzini, au son très classique mais bourré de virtuosité et de feeling, est parfaite. Pour ceux qui s’en souvienne, celui-ci provient du groupe Triangle qui, malheureusement, n’était jamais parvenu à se donner une direction claire et à stabiliser son personnel, malgré de très bons débuts.

Le bon bassiste Josquin Turenne des Pres donne la petite couleur « Canterbury » à cet ensemble. Le batteur Alain Gouillard remplit son rôle avec brio.

Voici le titre des neuf morceaux, dont les deux derniers sont des bonus et ne sont, paraît-il, que des ébauches qui devaient encore être retravaillées pour le troisième album du groupe :
  1. « Vedra » (Josquin Turenne des Pres)
  2. « A la source du rêve » (Ann Ballester)
  3. « So deep inside » (Josquin Turenne des Pres)
  4. « Le temps d’un solo » (Mimi Lorenzini)
  5. « La ville en béton » (Mimi Lorenzini/Ann Ballester)
  6. « La fille du ruisseau » (Ann Ballester)
  7. « Alone completely unknown » (Mimi Lorenzini/Josquin Turenne des Pres)
  8. « Camara »
  9. « Aurore »
« Camara », qui est donc incroyablement considéré comme une ébauche, est une petite merveille d’improvisation Jazz-Rock de 9 :24 où équilibre et virtuosité domine dans un cheminement toujours très mélodieux avec quelques touches proches de la musique brésilienne.

« La fille du ruisseau », le meilleur titre de l’album, puise abondamment dans Return To Forever pour en faire, magistralement, une construction très aboutie.

« A la source du rêve » contient quelques belles parties à la guitare acoustique dans une sublime construction aux colorations identiques à la plage précédente, "La fille du ruisseau".

Ces trois titres ne sont pris qu’à titre d’exemple. Et si tout cela ne révolutionne plus rien à ce jour, c’est clairement toujours un plaisir de redécouvrir un groupe qui, s’il avait été anglais ou américain, aurait pu avoir une carrière plus en phase avec l’énorme potentiel démontré sur cet album.

Rien que pour cela, cet album vaut le détour.

Il faut savoir qu’Ann Ballester et Mimi Lorenzini tournaient encore très récemment ensemble, dans un registre plus carrément Jazz, avec le bassiste Jean-Luc Ponthieux.

JPS1er
Pays: FR
Musea FGBG4415.AR

Sortie: 2004/11

Lu: 1745
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium