Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 185 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 463 977
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COLD SPECKS - I predict a graceful expulsion
/ paru le 21-06-2012 /

Derrière Cold Specks, on trouve une jeune musicienne black originaire du Canada dont le véritable nom est Al Spx. Celle-ci s'est récemment installée à Londres afin de mieux contrôler son implantation en Europe, même si son programme de tournée actuel la mène en très grande majorité aux Amériques. Avec ses accompagnateurs, Pete Roberts, Thomas Greene, Tom Havelock, Chris Cundy, Sarah Jones, Jim Anderson, Rob Ellis, Marley Ellis, Terry Edwards et Ben Christophers, elle met sur le marché son tout premier album, après avoir réalisé un premier single "Holland" en octobre dernier, suite à l'inclusion de cette chanson dans la série télé "Later with Jools Holland".

Ce "I predict a graceful expulsion" va en laisser plus d'un béat. Mais autant prévenir afin d'éviter de guérir : si vous êtes d'humeur enjouée, heureux avec un rien, prêt à éclater de rire à la moindre occasion, amateur de fine plaisanterie ou fan de Darry Cowl, il va falloir passer votre chemin ou accepter de vous prendre avec Cold Specks une gigantesque baffe dépressive qui va vous faire vous demander à quoi il sert d'être sur Terre puisque tout est vain. Oui, avec Cold Specks, on ne rigole pas mais on reste ébahi devant cette voix sombre, cassée, envoûtante. Prenez un zeste de Tina Turner après une nuit de cuite, des fragrances de Kim Carnes, la fêlure de Marianne Faithfull et un morceau de timbre d'Amy Winehouse et vous obtenez cette vibration énorme, cette déflagration mélancolique, cette tristesse granitique qui s'échappe de la gorge de Cold Specks.

Les spécialistes classent le travail de cette chanteuse dans la doom soul, la soul maudite. Voici encore une nouvelle bizarrerie qui se défend parfaitement, néanmoins. On attend habituellement de la soul des rythmes dansants, des paroles fraîches sur l'amour, les petits amis ou la joie de vivre. Ici, on est embourbé dans une musique roots à la lenteur neurasthénique, à la langueur profonde, à la lassitude dévastatrice. Le truc idéal à écouter en regardant passer les péniches sur l'Escaut un jour de pluie après avoir reçu sa lettre de licenciement ou avoir raté son examen de permis de conduire pour la dix-huitième fois.

La soul gothique de Cold Specks fait penser à des amours coupables entre Tom Waits et Mahalia Jackson. Cold Specks affiche aussi des lettres avec la référence à son nom de scène qui provient directement d'une phrase de James Joyce dans son roman "Ulysse" ("Born all in the dark wormy earth, cold specks of fire, evil, lights shining in the darkness"). Vu la forme de sa musique, on se doutait bien qu'elle n'irait pas chercher son inspiration chez Astérix et Obélix. La finesse de son goût l'a aussi logiquement rapprochée du grand producteur Bob Ellis (PJ Harvey, Marianne Faithfull, Placebo, Scott Walker, Ute Lemper, Mick Harvey des Bad Seeds, entre autres), qui lui a concocté une architecture sonore tendue et fragile, apaisée pour recevoir toute la pesanteur de son désespoir. Avec ceci, on peut embrasser sans crainte les onze chansons bouleversantes de cet album.

François Becquart
Pays: CD
Mute Records
Sortie: 2012/05/21


Lu: 1585
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 38
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium