Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 20-01-2018
› VOLAHN + ARIZMENDA + SHATAAN + BLUE HUMMINGBIRD ON THE LEFT (Bruxelles)
› LA JEROME + 61 MINDS + WITOTSY (Namur)
› THE COMET IS COMING (Genk)
› Thierry VINGRE (Verviers)

Les 7 prochains jours:
21-01 BRIDES OF LUCIFER (Bruxelles)
21-01 NOYADES + MONOTROPHY + ZOZO VIOLENTA (Bruxelles)
21-01 ZIMMERMAN (Gent)
22-01 The SCANERS (Bruxelles)
22-01 Lee BAINS III and The GLORY FIRES (Bruxelles)
22-01 DEER TICK (Bruxelles)
23-01 DEPEDRO (Leuven)
23-01 Roland DACOS (Liège)
23-01 Lina TULLGREN (Liège)
23-01 SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Huddie Ledbetter (1889)
  • Ray Anthony (1922)
  • Slim Whitman (1924)
  • Eric Stewart (1945)
  • Melvin Pritchard (1948)
  • George Grantham (1949)
  • Paul Stanley (1952)
  • Ian Hill (1952)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Michael Anthony (1955)
  • †Gerry Mulligan (1996)
  • †Etta James (2012)
  • †Edgar Froeze (2015)
  • ‡Peter Overend Watts (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6822 membres.
- En ligne, nous sommes 185 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 720 468
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CLUSTER - Cluster II
/ paru le 15-07-2012 /

Beaucoup de choses fleurent bon la légende quand on évoque Cluster. Ce duo allemand a été un des tout premiers, avec Tangerine Dream, à se risquer sur les eaux profondes et insondables de l'expérimentation électronique. Les musiciens de Cluster ont également travaillé avec un des plus mythiques producteurs allemands de l'époque, Conrad "Connie" Plank. Et enfin, ils ont sorti leur deuxième album sur un label qui fait toujours rêver les collectionneurs de Krautrock : le label Brain.

Nous sommes à la fin des années 60 quand trois musiciens mettent au point une formation qu'ils baptisent Kluster (avec un K). Dieter Moebius (né en 1944 en Suisse), Hans-Joachim Roedelius (né en 1934 à Berlin) et Conrad Schnitzler (1937-2011) décident de creuser l'idée d'une musique entièrement électronique, ouverte par les Berlinois de Tangerine Dream en 1967 mais qui avait déjà des précurseurs dès les années 40 et 50 (Edgar Varese, Pierre Henry) et qui commençait à prendre forme dans le monde de la pop avec les Américains de Silver Apples, par exemple. Kluster produit deux albums studio en 1970 et 1971 ("Klopzeichen" et "Zwei-Osterei") ainsi qu'un album live ("Eruption"). Les ventes dérisoires de ces disques laissent Kluster complètement dans l'ombre. Lorsque Schnitzler quitte le groupe en 1971, les deux membres restants continuent l'expérience sous le nom de Cluster (avec un C). Moebius et Roedelius trouvent un troisième complice en la personne de Conrad Plank, qui va produire leurs albums et utiliser cette production de telle façon qu'elle sonne comme une véritable instrumentation.

Le premier album de Cluster sort chez Philips en 1971. Ce gros label voit d'un œil ahuri les expérimentations électroniques de Cluster, qui accentue l'excentricité de son style en baptisant les trois morceaux de l'album d'après leur durée ("7:42", "15:43" et "21:32"). Les choses telles qu'elles sont engagées entre le label et le groupe trouvent vite une fin avec l'éviction de Cluster, qui est renvoyé à ses chères études, étant donné qu'il n'a aucune intention de faire faire du chiffre et du profit à Philips.

C'est Conrad Plank qui met Cluster en contact avec le label Brain, pour lequel il travaille. Brain est au début des années 70 un petit label qui va abriter la quintessence de la musique rock allemande, dans les domaines électroniques ou progressifs (Guru Guru, Grobschnitt, Os Mundi, Electric Sandwich, Thirsty Moon, Neu!, le premier album de Scorpions, Novalis, Embryo, Klaus Schulze, Jane, Birth Control : la liste est immense). Dans un environnement totalement avant-gardiste, Cluster est à l'aise pour sortir un deuxième album tout aussi fondamental que le premier.

"Cluster II" est le fruit de longues séances d'enregistrement entre Moebius, Roedelius et Plank, qui passent des heures à expérimenter des sonorités bricolées à partir d'instruments bien souvent fabriqués maison. Il faut savoir qu'au début des années 70, les synthétiseurs sont encore un produit de luxe et seules des formations très en vue peuvent s'en offrir. Le musicien de rock électronique doit avant tout être un électronicien plutôt qu'un compositeur. Une sélection est faite parmi tous les morceaux écrits et Cluster retient une demi-douzaine de titres, aux durées diverses (de quatre à quatorze minutes).

Le côté résolument atmosphérique et atonal de "Cluster II" pose les bases du rock spatial et plus précisément du rock cosmique. Le space-rock, c'est Hawkwind en Angleterre, mais le rock cosmique, c'est Cluster, peut-être plus que Tangerine Dream, qui est davantage planant. Les claviers et les instruments électroniques développent des nappes d'ambiances volatiles, éthérées, sidérales, qui ne sont pas vraiment construites sur des lignes mélodiques mais planent littéralement dans l'espace, évoquant des images et des sensations plus que des figures rythmiques sur laquelle une oreille cartésienne peut se raccrocher. Roedelius et Moebius peuvent se caler sur une note et la faire durer infiniment ("Plas", "Live in der Fabrik"), se figer sur un thème qu'ils développent interminablement ("Im Süden"), faire vrombir des stridences électromagnétiques en vagues stroboscopiques répétitives ("Für die Katz", "Georgel"). On se croirait parfois dans le laboratoire du docteur Morbius dans le fameux film Planète interdite (dont la musique de film était d'ailleurs carrément révolutionnaire en 1956). On n'imagine pas aujourd'hui combien la musique de cet album était visionnaire en 1972, posant toutes les bases de l'électronique dans la musique pop pour les trente années suivantes. Sans Cluster, pas de new wave, pas de drone, pas l'électro, tout simplement.

Cluster a perduré et est devenu une institution du rock expérimental allemand. Le duo sort régulièrement des albums jusqu'au milieu des années 90, puis entre un moment en léthargie jusqu'à une réactivation en 2007, s'offrant même un nouvel album studio avec "Qua" en 2009. Le label Reactive réédite les deux premiers albums de Cluster et il serait dommage de s'en priver si on aime la musique électronique, l'ambiant expérimental ou si l'on veut découvrir les arcanes et les secrets de ce qu'était le rock cosmique allemand des années 70.

François Becquart
Pays: DE
Reactive EREACD 1029
Sortie: 2012/06/25 (réédition, original 1972)


Lu: 2201
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium