Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 191 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 480 097
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BAND OF HORSES - Mirage Rock
/ paru le 23-10-2012 /

Juste après avoir chroniqué le dernier Vaccines produit par Ethan Johns, nous voilà avec, mine de rien, le quatrième album de Band of Horses, produit par son papa Glyn Johns, producteur à la stature de vétéran qui a travaillé avec les Stones, Led Zep, The Band, son moment de gloire absolu étant le "Who's Next" des Who sorti en 1971. Un an plus tard, Johns signait le premier album des Eagles.

Sur "Mirage Rock", toutes ces influences se mélangent, même si, pour le coup, le premier titre "Knock Knock", exercice rock-pop assez éloigné du folk, pourrait avoir été signé par les précédemment cités Vaccines. Ensuite, le père Glyn n’ayant pas l’air d’aimer trop le bruit, cette dernière livraison de Band of Horses est très ancré dans la tradition folk rock américaine, limite country. Pour les fans de "Cease to Begin" sorti en 2007, il y aura des grincements de dents. En cinq ans, pourtant, beaucoup de choses changent, et il n’est pas dit que le groupe ne reviendra pas à un son moins poli. Il faut peut-être laisser le temps à des titres comme "Slow Cruel of Hands" de nous imprégner. Et puis, Band of Horses peut être encore incisif, comme sur "Dumpster World", une balade acoustique qui prend l’auditeur par surprise, en opérant subitement un tournant électrique. Un peu plus loin, "Feud" renoue avec un son simili-grunge qui a fait le succès du groupe.

Mentionnons l'artwork soigné du livret du CD et le mot de remerciement à l'auditeur. Pour son quatrième opus, Band of Horses s’en tire donc honorablement.

Olivier Dahon
Pays: US
Columbia Records / Sony
Sortie: 2012/09/17


Lu: 1492
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 74
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium