Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 23-09-2018
› MADENSUYU + TJENS MATIC (Kortrijk)
› MAYAN + CARTHAGODS + VEIL OF MIST + SOMOS DE VUELTA (Chapelle-lez-Herlaimont)
› WEAPON UK (Lens)
› Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
› The TURBO A.C.'S + YOUR WILD YEARS (Arlon)

Les 7 prochains jours:
24-09 GREAT NEWS (Bruxelles)
24-09 THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)
24-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Ray Charles (1930)
  • Leslie Coleman McCann (1935)
  • Benjamin Earl Nelson (1938)
  • Roy Buchanan (1939)
  • Barbara Allbut (1940)
  • Phyllis Allbut (1942)
  • Steve Boone (1943)
  • John Banks (1943)
  • Bruce Springsteen (1949)
  • Ani DiFranco (1970)
  • Sarah Bettens (1972)
  • †Robbie McIntosh (1974)
  • †Etta Baker (2006)
  • †Charles Edward Bradley (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 196 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 573 937
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AMITY AFFLICTION (The) - Chasing ghosts
/ paru le 13-11-2012 /

Chez Music in Belgium, on se fait un point d'honneur à écrire des critiques nouvelles pour chaque album qui nous est envoyé. Pourtant, face au manque terrifiant d'originalité de certains groupes, on serait bien tenté de copier et coller d'anciennes critiques, juste en changeant le nom du groupe, tant certains disques ressemblent cruellement à d'autres. Ainsi, pour cet album des Australiens de The Amity Afliction, j'aurais bien repris ce que j'avais déjà écrit pour le dernier The Devil Wears Prada ou le dernier At The Skylines. Mais c'est un devoir et un défi que de trouver de nouvelles idées afin de décrire des œuvres qui, elles, sont totalement dépourvues de nouveauté.

Il est quand même curieux qu'à l'époque du tout Internet, où il est possible de connaître tout ce qui se fait en matière de musique, de comparer les groupes et d'aller dans les moindres détails de la création, il est encore des groupes qui se croient seuls au monde et qui pensent être les premiers à réaliser un album que 47 789 groupes ont déjà fait avant lui. C'est le cas ici avec le nouvel album de The Amity Affliction, dont le metalcore juvénile et braillard rejoint sans dépasser d'une tête les rangs des régiments de combos qui ont déjà fait au moins un album en tous points identique.

Sans surprise, "Chasing ghosts" aligne dix titres parfaitement interchangeables, à la structure ultra-codifiée (premier couplet bourrin, refrain à petite voix de puceau suivant toujours la même mélodie et la même tonalité, échange entre voix brutale et voix claire, puis break ultra-lourd et absence totale de solo, l'exercice devant sans doute être hors de portée du niveau technique des musiciens). Par deux fois, sur "Life underground" et "Bondi St. Blues", la structure est bouleversée au profit des voix claires qui démarrent les titres, une véritable révolution qui a dû nécessiter des réunions au sein du groupe, de son management et de sa maison de disque pour savoir si une telle initiative était bien conforme à la doctrine metalcore. Enfin, ils l'ont fait, ce qui rend cette originalité très relative néanmoins louable.

À défaut d'originalité dans la musique, on pourrait tenter de trouver dans les paroles quelque chose qui sorte un peu du lot. Mais ici, il n'est question que de la vision étriquée du chanteur sur son petit monde, son nombril, ses problèmes personnels et égoïstes. Rien sur la critique de la société, pas de coups de pied au cul des parents ou des profs, rébellion totalement sortie des écrans radars. Finalement, après avoir écouté un tel album, le critique rock aurait bien envie de finir comme la pochette du disque, qui représente un pendu. La seule idée de génie de The Amity Affliction est d'avoir trouvé un nom de groupe qui sonne juste, parce qu'affligeants, pas de doute, ils le sont.

Ceci est d'autant plus dommage que The Amity Affliction avait déjà à son actif deux précédents albums ("Severed ties" en 2007 et "Youngbloods" en 2010) qui lorgnaient plus vers un post-hardcore certes conventionnel mais cependant plus varié et affiné. Avec "Chasing ghosts", le groupe prend résolument la route du succès facile en touchant le public des geeks adolescents qui n'ont pas encore développé leur maturité musicale. Pour preuve, leur troisième album est numéro un en Australie, ce qui défie toutes les règles de la logique et du bon goût. Mais enfin, cela reste une question de point de vue : on ne peut blâmer ceux qui sont à fond dans ce style musical, pourvu qu'ils parviennent un jour à élargir leurs horizons sonores.

François Becquart
Pays: AU
Roadrunner RR7658-2
Sortie: 2012/09/18


Lu: 1617
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 103
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium