Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 184 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 480 055
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CARRY ALL - Drink it yourself
/ paru le 27-11-2012 /

Carry All est un groupe de street punk festif italien actif depuis 2002. Au départ, le groupe cherche son chemin dans les voies du hardcore et ce n'est que quand vient l'idée d'ajouter une section de cuivres que Carry All trouve sa vocation : son punk sautillant et détendu sera soutenu par trombones et trompettes, histoire de lui donner encore plus de ressort. Il ne faut pas s'étonner non plus de trouver au sein du groupe un nombre conséquent de musiciens : Thomas Cristofoli (chant et banjo), Christian Zimutti (trompette et chœurs), Diego Fior (saxophones), Mario Sabadelli (batterie), Gabriele Martini (batterie), Enea Mauro (guitare et chœurs), Michele Casasola (trombone et chœurs) et Michele Fusetti (basse et chœurs).

Carry All enregistre en 2002 un premier EP autoproduit, "Pet friends", qui s'écoule facilement au stand du merchandising à la fin des concerts. Dès lors, le groupe devient un habitué du circuit des concerts en Italie, où il fait sensation avec son jeu de scène explosif et fêtard. On retrouve une autre trace discographique de Carry All sur le split CD "NoReason split, vol. 1" en 2005, qu'il partage avec des groupes comme Garretti, Killjoy ou Out Of Date. Et c'est Carry All qui assure la reprise du "With or without you" de U2 sur la compilation "Punk remake" en 2007, également occupée par Vanilla Sky, Heideroosjes ou BeerBong. C'est avec ce dernier groupe que Carry All entreprend une tournée européenne en 2007, notamment avec des étapes espagnoles et françaises.

La sortie d'un premier album complet en 2008 ("Emotivhate", qui sort en Italie, Autriche, Allemagne, Suisse et même Japon) donne l'occasion à Carry All de tourner en Europe et de tourner deux clips vidéo. Mais c'est au moment où le deuxième album "Drink it yourself" est en cours de fabrication que le batteur et le bassiste quittent le groupe après dix ans de bons et loyaux services. Cela n'empêche pas la formation transalpine de rebondir et de terminer son "Drink it yourself" dans de bonnes conditions.

Cet album propose treize titres qui donnent invariablement envie de bouger dans tous les sens. Le dynamisme constant du disque, les chœurs dynamiques et la section rythmique en perpétuelle ébullition font de cette œuvre un agréable moment de punk vivifiant et sans prétention. Les cuivres qui collent à tout moment aux développements de la musique donnent ce côté foncièrement festif, qui n'est pas sans rappeler la Mano Negra ou les Satellites, pour ceux qui se souviennent de ce groupe français alternatif de la fin des années 80. Le seul petit bémol qu'on pourrait opposer ici est le fait que l'idée intéressante et relativement originale de l'utilisation des cuivres finit par devenir routinière au fur et à mesure qu'on pénètre dans l'album, car il faut bien avouer que la structure rythmique et mélodique des morceaux finit par devenir toujours un petit peu la même.

C'est pour cela que ce "Drink it yourself" ne finira sans doute pas sur une île déserte avec les autres albums indispensables de l'histoire du rock, mais il mérite quand même un petit séjour dans vos lecteurs MP3 ou de CD, ne serait-ce que pour vous filer une pêche insouciante et rigolote les jours où le ciel est trop gris et où les profs/patrons/parents/épouses/époux (rayer les mentions inutiles) ont des têtes qui ne vous reviennent pas.

François Becquart
Pays: IT
D.I.Y. Proudactions DIY 001
Sortie: 2012/11/23


Lu: 1601
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 74
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium