Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-09-2018
› DE BELOFTEN 2018 : FINALE (Gent)
› BRUTAL SPHINCTER RELEASE PARTY (Liège)
› Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
› EVIL INVADERS + SPOIL ENGINE + CARNATION (Borgerhout)
› LA LUZ (Bruxelles)
› Julien TASSIN TRIO + Michel HATZI (Bruxelles)
› Odetta HARTMAN (Bruxelles)
› PISTOL PETE WEARN (Liège)
› REVERIE (Gent)

Les 7 prochains jours:
23-09 MAYAN + CARTHAGODS + VEIL OF MIST + SOMOS DE VUELTA (Chapelle-lez-Herlaimont)
23-09 WEAPON UK (Lens)
23-09 Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
23-09 MADENSUYU + TJENS MATIC (Kortrijk)
23-09 The TURBO A.C.S + YOUR WILD YEARS (Arlon)
24-09 GREAT NEWS (Bruxelles)
24-09 THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)
24-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Catherine Ribeiro (1941)
  • Mike Patto (1942)
  • David Coverdale (1951)
  • Debby Boone (1956)
  • Johnette Napolitano (1957)
  • Nicholas Edward Cave (1957)
  • Peter Jones (1957)
  • Joan Jett (1960)
  • Adam Cairns (1965)
  • †Israel Baline (1989)
  • †John Du Cann (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 175 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 544 041
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ARGOS - Cruel Symmetry
/ paru le 04-01-2013 /

Fondé en 2005, Argos était initialement le projet solo du musicien allemand Thomas Klarmann, cependant celui-ci fit une rencontre importante cette même année en la personne de Robert Gozon. Ce dernier, chanteur et claviériste, avait formé auparavant le groupe Superdrama où il composait du rock-progressif. C'est donc sous forme d'un duo qu'ils commencèrent tous deux une intensive coopération musicale courant de l'année 2006. Au départ des "Classiques" de la musique progressive, ils y allièrent l'influence de la scène de Canterbury, celle des Beatles mais aussi celle liée aux expérimentations chères à Van Der Graaf Generator. Première démo en 2007 via Myspace, puis arrivée en 2008 au sein de l'équipe de Ulf Jacobs qui venait porter mains fortes à nos deux acolytes pour la réalisation d'un premier album. Ceci fut chose faite grâce à l'intervention du label français Musea, qui décida de faire confiance au groupe avec, pour conséquence, la sortie officielle du premier album en 2009. Second album en 2010, avec en bonus l'arrivée d'un quatrième condisciple Rico Florcszak, véritable virtuose de la guitare électrique qui renforça alors véritablement l'équipe déjà en place. Sachez d'ailleurs que ces deux premiers opus sont chroniqués par des confrères sur le site, cela vaudra la peine de les consulter. Notons enfin qu'en 2011, le groupe réalisa de nouveaux arrangements du "Cosmic Circus" des Flower Kings.

Parlons maintenant du packaging de ce nouvel opus qui est une nouvelle fois très réussi avec, en couverture, une sorte de femme papillon sur un fond vert pistache faisant tout son effet. Oui je sais, je me répète, mais bon c'est peut-être un signe de mon grand âge ! Mais trêve de plaisanteries et rappelons-nous la fable de La Fontaine avec le corbeau dont le ramage se rapportait à son plumage. Au même titre, une pochette devrait se rapporter à la valeur intrinsèque de l'opus qu'elle contient ? Bon on arrête là et on s'y met sérieusement avec d'entrée de jeu, un tout gros épique de près de 21 minutes qui va d'emblée mettre tout le monde d'accord. Argos nous sort ici la grosse artillerie avec une longue composition complexe, diversifiée où tous les courants et les époques s'y bousculent. Même entrée en matière que pour le dernier Echolyn ! L'esprit des seventies sera ici retravaillé selon une approche non conventionnelle et imprégnée d'un certain brin d'humour qui en déroutera plus d'un ! En effet, pêle-mêle des claviers analogiques ainsi qu'une rythmique soutenue viendront porter chant et choeurs. Tout cela pour un rock-progressif qui évoluera vers différents passages qui rappelleront les grands bands des seventies, ceux du néo-prog ainsi que Camel pour la flûte. Partance par la suite vers la soul et le blues sur une rythmique où guitare et basse sautilleront en tous sens. Les orgues et le solo de guitare compléteront alors cette première partie d'épique. Second assaut de décibels avec toujours les mêmes ingrédients qui alterneront passages plus calmes et passages plus enlevés et où tous les instruments feront brûler le feu sacré du rock-progressif. On aura même droit à un passage aérien proche du Pink Floyd. Genesis et The Watch ne seront pas loin, et ce, tout au long de ce morceau. Un épique aussi bon que les grandes compositions de Spock's Beard ou des Flower Kings !

Passons maintenant à des compositions au format plus classique avec tout d'abord "Paper Ship Dreams" qui, dans une ambiance médiévale, élancera une ballade pop-rock teintée de blues via la guitare électrique. La flûte apportera une petite touche folk et celtique. "Chance Encounters" sonnera plutôt rock au départ avant d'évoluer vers une ballade pop-rock où beaucoup d'instruments, comme la flûte ou le xylophone, apporteront des couches supplémentaires à l'édifice. "Possessions" nous maintiendra dans l'ambiance de la ballade avec, cette fois-ci, une facette plus classique. Piano et batterie introduiront un solo de guitare avant l'arrivée des claviers qui porteront le morceau vers le ciel. Orage pour "The Story of Flying Robert" qui nous emmènera vers une composition à la fois jazzy et à la fois soul. Bien rythmée pour un exercice de style que les Flower Kings nous ont déjà offert. Le saxophone accentuera au final le côté jazzy. "Caught Within The Light" fera à nouveau office de composition complexe à plusieurs visages. Tout s'y bouscule, que ce soit le calme, le nerveux, le mélodique ou le démonstratif. "Open Book" sera le point final de cet étrange voyage dans le temps et l'espace du progressif. On reste ici sur les mêmes bases qu'au départ avec une dernière composition de près de huit minutes où toutes les facettes de la musique progressive se bousculeront au gré du temps qui s'écoule !

Avec l'album d'Echolyn qui vient d'être chroniqué sur le site, l'opus d'Argos fait ici figure de seconde vitrine du rock-progressif avec le passage en revue de près de quatre décennies. Idéal pour les néophytes qui veulent découvrir ce gigantesque courant musical. Ces deux albums sont aussi destinés aux inconditionnels du genre, ceux qui n'en ont jamais assez. Quand je vous disais que la fin d'année serait progressive !

Thirionet
Pays: DE
Progressive Promotion Records PPRCD010
Sortie: 2012/12/14


Lu: 3433
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 10
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium