Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 155 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 433 203
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NECROWRETCH - Putrid Death Sorcery
/ paru le 24-01-2013 /

Century Media démarre 2013 en mode nostalgie. Entre la réédition du classique "The Book Of Truth" de Ceremonial Oath, la publication du nouvel album des vétérans canadiens de Voivod et le lancement de la carrière d’Alpha Tiger (NDR : un jeune combo heavy métal allemand au look plus eighties que les groupes des eighties), le label teuton nous propose le premier album de Necrowretch, un duo français formé en 2008, qui ravive le souvenir d’une certaine vieille école du métal de la mort.

Si l’on en croit la bio fournie par Century Media, Vlad, le guitariste/hurleur et initiateur de ce projet, aurait été touché par les muses du métal extrême en découvrant le premier opus de Death "Scream Bloody Gore" (1987). Afin de ne pas être confondu avec l’une de ces formations revivalistes ne jurant que par Entombed, il préférerait décrire son style par l’appellation ‘Putrid Death Metal’ plutôt que par le très éculé ‘Death Metal Old School’. Soucieux de faire savoir qu’il n’est pas du genre à prendre le train en marche, notre ami l’empaleur met un point d’honneur à signaler qu’habitant dans une petite ville du sud de la France, il n’a découvert l’existence de formations similaire à la sienne (NDR : telles qu’Herpes, Affliction Gate, Repuked, Putrid et Morbus Chron) et la résurgence du death métal d’antan qu’après s’être forgé son propre style, tout seul dans son coin.

Ah, qu’il est donc ‘old school’ ce besoin de se sentir unique. N’étant pas très au fait de ce qui se passe de neuf dans la vieille école du death métal, j’avoue ne jamais avoir entendu parler d’Herpès, Affliction Gate, Repuked, Putrid et des autres. Je jouerai donc la carte de l’ignorance. Peu m’importe de savoir, après tout, qui était le premier, ou qui a copié l’autre. L’important c’est de savoir si l’on prend son pied en écoutant Necrowretch et moi, en tout cas, j’ai pris le mien !

Vlad et moi sommes d'accord sur un point : le ‘Putrid Death Metal’ de Necrowretch ne ressemble en rien au Death Metal d'Entombed. Pas plus d’ailleurs qu’à celui de Cannibal Corpse, Grave, Deicide ou Morbid Angel. Pour tout dire, ‘Death Metal’ n’est peut-être même pas la première étiquette que j’aurais collée à la musique du groupe. Avec cette production ‘à l’arrache’, ces vocaux écorchés saturés de réverbération, ces riffs véloces, ces soli de guitares parcimonieux et ces recours fréquents aux blast beats, j’aurais plutôt tablé sur ‘Black Métal’ ou, à la limite, ‘Blackened Death Metal’. Un titre comme "Purifying Torment" me rappelle même (NDR : un début d’Alzheimer, sans doute) les débuts de la scène thrash allemande et en particulier l’EP "In The Sign Of Evil" qu’avait publié Sodom en 1984. Comme quoi, tout le monde peut se tromper. Surtout moi.

Ceci étant dit, je ne suis pas du tout insensible à la poésie haineuse et putride de nos amis français. Et dans le genre ‘viens ici que je te malmène les cervicales’, "Putrid Death Sorcery" est même plutôt réussi.

Recommandé donc si vous aimez le métal extrême à l’ancienne, qu’il soit black ou death !

L’album (35’44) :

  1. Ripping Souls Of Sinners (2’37)
  2. Purifying Torment (3’21)
  3. Goat-Headed (3’04)
  4. Putrid Death Sorcery (3’52)
  5. Impious Plague In Catacombs (3’35)
  6. Spewed From Hell (3’29)
  7. Defiler Of Sacrality (3’16)
  8. The Anthropomancer (4’26)
  9. Soiled Into A Crypt (2’26)
  10. Necrollections (3’03)
  11. Repugnizer (2’35)

Le groupe :
  • Vlad : Chant, Guitares
  • Amphycion : Basse
  • Mörkk : Batterie (session)
  • Desecrator : Batterie (live)

Michel Serry
Pays: FR
Century Media
Sortie: 2013/01/28


Lu: 1908
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 26
• Semaines de présence au Top 30: 1
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium