Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 25-09-2018
› MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
› DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
› SUN JUNE (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
01-10 ANATOMIA + CRYPTIC BROOD + HEAD OF THE BAPTIST (Bruxelles)
01-10 MELVINS (Leuven)
02-10 KING DUDE + Kaelan MIKLA (Sint-Niklass)
02-10 Miles KANE + JUNIORE (Bruxelles)
02-10 AGAINST THE CURRENT + The FAIM (Borgerhout)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Glenn Gould (1932)
  • Joseph Russell (1939)
  • John Locke (1943)
  • Gary Alexander (1943)
  • Onnie McIntyre (1945)
  • John Fiddler (1947)
  • Steve Severin (1955)
  • †John Bonham (1980)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 84 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 618 293
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EDIBLE WOMAN - Nation
/ paru le 25-02-2013 /

Pochette atroce entre Walking Dead et Elephant Man, après le saint à l'oeil au beurre noir des Narrow Terence, la production musicale de ce début 2013 est particulièrement amochée. Ces Bolognais (pas ceux qu'on trouve dans les lasagnes) comptent parmi leurs fans le génial Julian Cope, un des meilleurs critiques vivants de ce monde, également zoroastre. Donc on écoute.

"Heavy Skull" d'entrée ouvre les festivités avec un riff de guitare sur un mode afro. Bof bof. Les Edible Woman se la jouent math rock je sais pas quoi, mais n'est pas Mogwai qui veut. "Safe and Sound" est en territoire hardcore déstructuré singeant les Jesus Lizards mais re-bof. "Psychic Surgery", c'est effectivement l'effet de ce morceau sur mes oreilles, une douleur sans anesthésie. Oh, mais j'y entends des échos des Cramps ou de Joy Division, ça sauve le morceau. "A Hate Supreme" est assez rigolo. Peut-être que si ce groupe était anglais on les prendrait au sérieux et c'est là tout le problème. Mais connaissant Julian Cope et ses analyses musicales au dixième degré, on se dit qu'il faut faire peut-être la même chose pour apprécier ce disque. "Cancer" se fait la belle et part en vrille après un début mollo, se radoucit avec une voix d'outre-tombe.

Petit à petit, ces druides viennent nous posséder : par des mélodies épiphaniques que l'on vient à chanter après une demi-écoute et par une urgence rythmique merveilleusement épuisante. Edible Woman surfe sur une sorte de folie musicale réminescente de No Means No et de Killing Joke. Non, l'écoute de cet album ne laisse pas indemne. Et finalement, on adhère plutôt à l'exercice.

Olivier Dahon
Pays: IT
Santeria/Rough Trade
Sortie: 2013/02/22


Lu: 1088
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 86
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium