Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
Il n'y a pas d'article-phare pour les 7 derniers jours.
30 derniers jours:
News en vrac : volume 384

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-02-2018
› FLEDDY MELCULY (Leuven)
› Stef Kamil CARLENS + Benjamin SCHOOS (Liège)
› DIRK. + FORNET (Bruxelles)
› Douglas FIRS + HAZY WAY (Opwijk)
› LONEY DEAR + YUSUF (Leuven)
› HER'S + The FUTURE DEAD (Leffinge)

Les 7 prochains jours:
23-02 COSMO (Bruxelles)
23-02 Stef Kamil CARLENS + Matt WATTS (Antwerpen)
23-02 LONEY DEAR (Kortrijk)
23-02 Billie EILISH + AERIS ROVES (Bruxelles)
23-02 SITARDUST + Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
23-02 CLAN OF XYMOX + The BREATH OF LIFE + The ARCH (Bruxelles)
24-02 RHAPSODY + BEAST IN BLACK + SCARLET AURA (Borgerhout)
24-02 WACKEN OPEN AIR CONTEST: METAL BATTLE SEMI-FINAL (Hasselt)
24-02 JOON MOON (Bruxelles)
24-02 SHAKEY GRAVES + Cat CLYDE (Bruxelles)
24-02 ANVIL + TRANCE (Kortrijk)
24-02 WAND (Hasselt)
24-02 IAMX (Liège)
24-02 BONE TEE and The SLUGHUNTERS (Liège)
25-02 The MOLOCHS + Danny BLUE and The OLD SOCKS (Leffinge)
25-02 IAMX (Liège)
25-02 CARNIFEX + OCEANO + AVERSIONS CROWN + DISENTOMB (Hasselt)
25-02 Ry X and BRUSSELS PHILARMONIC SOLOISTS + Hannah EPPERSON (Bruxelles)
27-02 ELBOW (Merksem)
27-02 CINDY WILSON (Gent)
27-02 JAWHAR (Bruxelles)
27-02 HERE LIES MAN (Bruxelles)
27-02 Brian FALLON and The HOWLING WEATHER + Dave HAUSE (Antwerpen)
28-02 PUBLIC ACCESS TV (Hasselt)
28-02 REX ORANGE COUNTY (Bruxelles)
28-02 KING GIZZARD and The LIZARD WIZARD + MILD HIGH CLUB (Gent)
28-02 FRANZ FERDINAND + The VACCINES (Bruxelles)
28-02 Lee RANALDO BAND + Chris FORSYTH and The SOLAR MOTEL BAND (Gent)
28-02 FUGU MANGO + ELBI (Bruxelles)
01-03 The GLORIOUS SONS (Bruxelles)
01-03 CRADLE OF FILTH + MOONSPELL (Borgerhout)
01-03 The LIGHTHOUSE (Leuven)
01-03 Alice BOMAN (Bruxelles)
01-03 IBEYI (Bruxelles)
01-03 IAMX (Sint-Niklaas)
01-03 DEATH FROM ABOVE + LE BUTCHERETTES (Bruxelles)

Mois en cours:
Février 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 


Anniversaires

  • Norman Smith (1923)
  • Guy Mitchell (1927)
  • Ernie K-Doe (1936)
  • Bobby Hendricks (1938)
  • Louise Lopez (1943)
  • Mick Green (1943)
  • Graham Lewis (1953)
  • John Sparks (1953)
  • Michael Wilton (1962)
  • †Florence Ballard (1976)
  • †Andy Warhol (1987)
  • †Ian Wallace (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 44 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
108 553 272
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EDIBLE WOMAN - Nation
/ paru le 25-02-2013 /

Pochette atroce entre Walking Dead et Elephant Man, après le saint à l'oeil au beurre noir des Narrow Terence, la production musicale de ce début 2013 est particulièrement amochée. Ces Bolognais (pas ceux qu'on trouve dans les lasagnes) comptent parmi leurs fans le génial Julian Cope, un des meilleurs critiques vivants de ce monde, également zoroastre. Donc on écoute.

"Heavy Skull" d'entrée ouvre les festivités avec un riff de guitare sur un mode afro. Bof bof. Les Edible Woman se la jouent math rock je sais pas quoi, mais n'est pas Mogwai qui veut. "Safe and Sound" est en territoire hardcore déstructuré singeant les Jesus Lizards mais re-bof. "Psychic Surgery", c'est effectivement l'effet de ce morceau sur mes oreilles, une douleur sans anesthésie. Oh, mais j'y entends des échos des Cramps ou de Joy Division, ça sauve le morceau. "A Hate Supreme" est assez rigolo. Peut-être que si ce groupe était anglais on les prendrait au sérieux et c'est là tout le problème. Mais connaissant Julian Cope et ses analyses musicales au dixième degré, on se dit qu'il faut faire peut-être la même chose pour apprécier ce disque. "Cancer" se fait la belle et part en vrille après un début mollo, se radoucit avec une voix d'outre-tombe.

Petit à petit, ces druides viennent nous posséder : par des mélodies épiphaniques que l'on vient à chanter après une demi-écoute et par une urgence rythmique merveilleusement épuisante. Edible Woman surfe sur une sorte de folie musicale réminescente de No Means No et de Killing Joke. Non, l'écoute de cet album ne laisse pas indemne. Et finalement, on adhère plutôt à l'exercice.

Olivier Dahon
Pays: IT
Santeria/Rough Trade
Sortie: 2013/02/22


Lu: 1004
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 86
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium