Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Johnny Preston (1930)
  • Carl Wayne (1944)
  • Sarah Dash (1945)
  • Nigel Griggs (1949)
  • Dennis Elliott (1950)
  • Marvin Isley (1953)
  • Ron Strykert (1957)
  • Tracy Tracy (1967)
  • Erik Schrody (1969)
  • Richard James (1971)
  • †Scott McKenzie (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 186 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 606 615
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FRAIL GROUNDS - The Fields Of Trauma
/ paru le 05-03-2013 /

Frail Grounds est un groupe métal progressif norvégien mené par le vocaliste Morten Andre Søbyskogen. Formé à Olso en 2005, le quintette n’avait, jusqu’ici, qu’un seul EP "Corrosion" (2008) à son actif.

Tout, dans la bio officielle, laisse supposer que le mot ‘urgence’ ne fait pas partie du vocabulaire de Frail Grounds. Pour résumer, les Norvégiens mettent environ trois ans pour publier leur premier EP. Ils font quelques concerts pour en faire la promotion avant de s’autoriser ce qu’ils appellent un petit ‘break créatif’ destiné à se remettre les idées en place avant de s’attaquer à la composition et à l’enregistrement de leur première galette. Fin 2010, ils se décident (enfin) à pousser le bouton ‘rec’ de l’enregistreur, mais ils ne posent le riff final de leur opus qu’en l’automne 2011. Il faut encore près d’un an pour que le site officiel annonce la sortie de "The Fields Of Trauma" et quelques mois supplémentaires afin que la plaque promotionnelle soit envoyée à la presse.

Voyons cela du côté positif : Frail Grounds a pris son temps pour concocter une œuvre originale de qualité ! Cette originalité saute d’ailleurs aux oreilles dans la seconde qui suit la jolie intro mélancolique ("Prologue : The Arrival"), avec ce surprenant "The Expedition". Le titre fait l’amalgame de plusieurs genres. Entre les nombreux emprunts au Heavy Métal classique d’Iron Maiden, au Death Métal à tendance folklorique des premiers Amorphis et au Métal Progressif de Symphony X, on peut y entendre de superbes soli shreddés et un break acoustique au violon et au violoncelle plutôt inattendu. Le tout est orchestré avec une cohérence qui frise la perfection.

Malheureusement, tout l’album n’est pas du même acabit. Si la qualité des compositions reste bien présente sur toute la durée de "The Fields Of Trauma", le brassage de styles qui caractérise le premier titre est beaucoup moins prononcé sur le reste du disque. Frail Grounds se contente souvent d’être un bon groupe métal progressif qui n’hésite pas à intégrer quelques éléments extrêmes.

"The Fields Of Trauma" est un album conceptuel dont l’histoire, écrite par Morten Andre Søbyskogen, nous fait suivre les péripéties d’une expédition scientifique en Sibérie et s’attarde sur les réactions de personnages confrontés à des situations extrêmes. Søbyskogen a aussi écrit la quasi intégralité de la musique. L’album a été mixé par Øyvind Larsen des Lionheart Studios et mastérisé par le désormais incontournable Jens Bogren.

Un disque plutôt réussi, conseillé aux amateurs de métal progressif (NDR : pour autant qu’un blastbeat furtif ou un growl occasionnel ne les effraie pas).

L’album (55’24) :

  1. Prologue : The Arrival (1’05)
  2. The Expedition (8’32)
  3. Freeze Me (4’43)
  4. A Rural Trauma (7’49)
  5. The Sinister Road (5’59)
  6. Triptych (3’00)
  7. Origin (5’58)
  8. Deathlines (6’09)
  9. Siberian Nights (1’47)
  10. Emberstorm (8’07)
  11. Epilogue : Completion (2’16)

Le groupe :
  • Morten Andre Søbyskogen : Chant
  • Erik Fidgett : Guitares
  • Vegard Amundsen : Guitares
  • Thomas Oppedal : Basse
  • Magnus Nødset : Batterie

L’invité
  • Sigbjørn Galåen : Claviers, Piano, Artwork

Michel Serry
Pays: NO
Triptych Recordings
Sortie: 2012/08


Lu: 1161
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 38
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium