Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 407 224
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AMON SETHIS - Part I : The Prophecy
/ paru le 06-03-2013 /

Le 16 février dernier, les Français d’Amon Sethis et les Allemands de Vanden Plas investissaient le Coliseum de Charleroi, en clôture d’une soirée consacrée au second round du Metal Battle Alliance (NDR : une joute métallique au cours de laquelle cinq groupes talentueux se sont affrontés afin de gagner le droit d’inscrire leur nom sur les affiches du PPM Fest et du Dokk’Em Open Air). Bien que je sois assez client de sa musique, Vanden Plas me laisse complètement indifférent dès qu'il monte sur des planches. C’est donc essentiellement à la prestation théâtrale d’Amon Sethis que je dois le souvenir d’une excellente fin de soirée.

Peu avant le concert, le groupe grenoblois, dont j’ignorais jusqu’à l’existence, m’avait été décrit comme un groupe jouant du 'Métal Progressif teinté d’influences orientales’. Si cette définition n’est pas tout à fait inexacte, elle est toutefois bien en deçà de la réalité. Car Amon Sethis, c’est plus que cela… Bien plus que cela !

Julien Tournoud a été le vocaliste du groupe thrash Hellixxir pendant sept ans avant de se lancer dans l’aventure Amon Sethis. Ce projet, dont il jette les bases en 2007, a pour vocation de mettre en musique l’histoire de la septième dynastie égyptienne et surtout de conter la légende du dieu serpent Âmon-Sethis. Un EP trois titres "The Legend Of The Seventh Dynasty" sort en février 2009. Le groupe y présente une première version (encore un peu rugueuse) des titres "Amon Sethis" et "Servants Of Set" ainsi qu’une plage de neuf minutes au cours de laquelle le ‘synopsis’ des albums à venir est déclamé sur un angoissant fond sonore.

"Part I : The Prophecy", le premier volet d’une série qui devrait en compter trois, sort en mars 2011. L’album conceptuel est conçu à la manière d’un ‘opéra métal’. Six vocalistes prêtent leur voix (en anglais, en arabe, en kabyle et hébreux) aux personnages de l’histoire.

Comme son nom l’indique, l’instrumental ‘cinématographique’ "Journey To Ancient Egypt" invite l’auditeur à un voyage spatio-temporel dans l’Égypte des Pharaons, en l’an 2177 avant notre ère. C’est l’introduction parfaite pour le titre "Pyramidion". Fort d’un riff musclé, de claviers magiques d’un refrain immédiat mettant en avant la voix superbe de Julien Tournoud, c’est, sans conteste, l’un des titres les plus forts de l’album. Une guitare acoustique rappelant Queensrÿche et la voix intrigante de Tenemrâ (NDR : le prêtre de Amon et Seth interprété par Sofian Mejri) invoquant les pharaons qui ont précédé la venue d’Amon Sethis constituent la trame de l’étrange "Chosen By Rê". L’avènement du maléfique dieu-serpent est décrit avec rage sur le heavy colérique, presque thrash, d’"Amon Sethis". Une basse colossale et un chant féminin oriental donnent le ton d’un "Land Of Slaves" ultra-heavy évoquant la souffrance des esclaves se tuant à la tâche pour la gloire du trône.

Le piano, les claviers, et les voix mélancoliques d’un "The Wait" aux sonorités progressives rappelant Pink Floyd marquent un moment de répit avant la déferlante extrême d’un "Servants Of Seth" sur lequel Mick, le vocaliste de la formation thrash/death lyonnaise Destinity fait une apparition remarquée. Le contraste entre ce déchaînement de violence et "Isis The Breath Of Life", sublimé par le chant oriental de Sarah Ma, est fulgurant. Après cette envoûtante beauté, il est un peu difficile de s’intéresser au très moyen "Universal Harmony". Heureusement, "Horus" remet les pendules à l’heure en incorporant tout ce que j'aime dans le groupe : une construction à tiroirs, un refrain accrocheur, des échanges vocaux et quelques superbes parties de guitare signées par l’excellent Olivier Billoint. De guitares, il en est encore question sur "The Pyramid’s Book", un titre plus power métal, rehaussé par un excellent solo du guitariste espagnol Enrik Garcia (Dark Moor). L’album s’achève en apothéose sur l’épique "The Prophecy" qui, en passant de l’orient à l’occident, de l’extrême au progressif et de l’envoûtant à l’angoissant, résume à lui seul toute la richesse de la musique d’Amon Sethis.

Amon Sethis ne dispose évidemment pas de l’expérience, des moyens financiers et techniques d’un Avantasia, d’un Queensrÿche ou d’un Symphony X et la production de "Part I : The Prophecy" en souffre peut-être un peu. Cependant, le fait que le groupe soit arrivé à créer un album aussi puissant, varié et passionnant par le biais de l’autoproduction en dit long sur son potentiel. Le second volet, dont la sortie est prévue pour le premier trimestre 2014, s’intitulera "Part II : The Final Struggle". Encore un an à attendre. Voilà qui va faire long !

L’album (60’00) :

  1. Journey To Ancient Egypt (2’26)
  2. Pyramidion (5’38)
  3. Chosen By Re (2’03)
  4. Amon Sethis (5’26)
  5. Land Of Slaves (6’07)
  6. The Wait (6’04)
  7. Servants Of Seth (5’57)
  8. Isis The Breath Of Life (6’08)
  9. Universal Harmony (3’23)
  10. Horus (5’28)
  11. Pyramid’s Book (3’22)
  12. The Prophecy (8’40)

Le line-up de l’album :
  • Julien Tournoud : Chant
  • Olivier Billoint : Guitares
  • Maurizio Colombo : Basse
  • Stéphane Albanese : Claviers et Arrangements

Les invités :
  • Pierre Dalban-Moreynas : Batterie
  • Eric Bevilacqua : Chant
  • Ma Sarah : Chant
  • Emmanuelson : Chant
  • Mick : Chant
  • Sofian Mejri : Chant
  • Enrik Garcia : Guitare

Le line-up actuel :
  • Julien Tournoud : Chant
  • Olivier Billoint : Guitares
  • Thierry Ventura : Basse
  • Thierry Delvaux : Batterie
  • Sofian Mejri : Chant
  • Johan Fallout Koninckx : Claviers

Michel Serry
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2011/03


Lu: 1687
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium