Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 17-10-2017
› EPICA + MAYAN + KING HISS (Leuven)
› The GODMAN GALLOWS + The NAUGHTY MOONSHIVERS (Liège)
› BONAFIDE (Verviers)
› WHISPERING SONS + MONOLITHE NOIR (Bruxelles)
› WHITE WINE (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
18-10 DAAN (Kortrijk)
18-10 NORDMANN + Josefien DELOOF (Bruxelles)
18-10 EPICA + MAYAN + OFF THE CROSS (Borgerhout)
18-10 Murray LIGHTBURN (Bruxelles)
18-10 NEWMOON + TEEN CREEPS + MOUNTAINS TO MOVE (Gent)
18-10 TIN FINGERS (Leuven)
18-10 EL CADZI (Liège)
18-10 WEEZER + The ORWELLS (Bruxelles)
18-10 Christine OTT (Festival Voix De Femmes x Tempocolor x Ping.Pong) (Liège)
19-10 THE GIRL WHO CRIED WOLF (Borgerhout)
19-10 The SHERLOCKS (Bruxelles)
19-10 BAZART + Emma BALE (Liège)
19-10 GOLDFRAPP (Antwerpen)
19-10 MAMMUT + BROEN (Bruxelles)
19-10 NELE NEEDS A HOLIDAY + Mary OCHER + TULSKI (Gent)
19-10 DR FEELGOOD (Verviers)
19-10 KING CHILD (Nandrin)
19-10 Gary NUMAN (Leuven)
19-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles)
19-10 Marisa ANDERSON + Asmâa HAMZAOUI + Bnat TIMBOUKTOU (Liège)
19-10 IALMA (Festival Voix de Femmes) (Gand)
19-10 NEWMOON + KAMIKAZE GIRLS (Borgerhout)
20-10 KONOBA + HYDROGEN SEA + SONNFJORD (Marchienne-au-Pont)
20-10 VESSELS (Antwerpen)
20-10 LENTO + TELEPATHY + Törst HOBBORUN (Bruxelles)
20-10 EQUAL IDIOTS + Freddie and The VANGRAILS (Kortrijk)
20-10 RATTLE + The VAPORELLAS (Liège)
20-10 The WEATHER STATION + Will STRATTON (Gent)
20-10 ULYSSE (Liège)
20-10 SAMUEL (Bruxelles)
20-10 NOUVELLE VAGUE + JOON MOON (Leuven)
20-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
21-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
21-10 FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
21-10 KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
21-10 Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
21-10 PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
21-10 Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
21-10 ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
21-10 EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
21-10 LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
21-10 BAZART (Merksem)
21-10 ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
21-10 Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
21-10 THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
21-10 Gabriel RIOS (Gent)
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 DOTAN (Bruxelles)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 WWWATER (Gent)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • Rico Rodriguez (1934)
  • Earl Thomas Conley (1941)
  • Jim Tucker (1946)
  • Michael Hossack (1946)
  • Jukka Gustavson (1951)
  • Alan Jackson (1958)
  • Ziggy Marley (1968)
  • Wyclef Jean (1972)
  • †Alberta Hunter (1984)
  • †Tennessee Ernie Ford (1991)
  • †Chris Acland (1996)
  • †Levi Stubbles (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6789 membres.
- En ligne, nous sommes 182 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 454 010
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BOWIE, David - The Next Day
/ paru le 25-03-2013 /

Cela faisait dix ans que l’on attendait le nouvel opus de David Bowie. L’attente a été longue, mais c’est quand même un réel plaisir de découvrir le chef-d’œuvre qu’est "The Next Day". L’opus est sorti le 3 mars 2013 et c’est le vingt-quatrième album studio de Bowie, produit par son fidèle ami Tony Visconti et enregistré ces deux dernières années dans le plus grand secret à New York où habite David. Tony Visconti a produit douze des vingt-quatre albums de Bowie et notamment la trilogie "Low", "Heroes" et "Lodger". Dans les charts, "The Next Day" s’impose en tête dans douze pays, preuve que David Bowie a encore des choses à nous dire après une si longue absence. "The Next Day" est déjà certifié disque de platine en France où 50.200 exemplaires ont été vendus la première semaine de sa sortie. La pochette est sobre et est celle de "Heroes", paru en 1977, avec le visage de David qui est masqué par un carré blanc, un signe ou un message caché.

C'est le réel retour et le vrai come-back du grand David. L'annonce a été faite le 8 janvier 2013, jour anniversaire des 66 ans du maître d'oeuvre. "The Next Day" est certainement le CD le plus abouti de David Bowie. Il va tenter de contenter trois générations, car Bowie revisite sa carrière déjà bien remplie. Le public aime en tant que fan, mais si on ne connaît pas, il faut s'accrocher et plusieurs écoutes sont indispensables pour s'imprégner de l'univers torturé de Bowie. Moi j'adore, car je suis un adepte de sa musique de la première heure. David passe en revue tous les styles de musique : jazz, blues, glam rock, psychédélique rock et même hard-rock.

David débute en force avec "The Next Day" qui est le titre éponyme de l’album. C’est le retour aux affaires de David. Il s’agit d’un tout grand cru, très rock‘n’roll avec des riffs de guitares incisifs et la voix de la grande époque forte et engagée. Les sons de guitares et la voix sont bien mis en valeur et en avant plan pour nous dire que David est toujours là et qu’il a encore un message à passer. Les fans de "Scary Monsters" s’y reconnaîtront aisément. Avec "Dirty Boys", nous retournons à la grande époque de "Lodger" sorti en 1979 et "Scary Monsters (And Super Creeps)" sorti en 1980. David reprend son saxophone baryton et le met en avant. Il y a juste ce qu’il faut de basse. La voix de David est moulinée au vocoder. Les riffs de guitares sont saccadés, hachés et brutaux. "The Stars (Are Out Tonight)" est le second single extrait du nouvel album. Dans la vidéo qui accompagne le single, l’actrice Tilda Swinton joue merveilleusement le rôle d’épouse de David. Le rock y est présent du début à la fin. Pour "Love Is Lost", plusieurs écoutes me sont nécessaires, les riffs de guitares sont ravageurs. Gain-Ann Dorsey, la fidèle bassiste apporte un certain groove avec sa basse ronflante et y chante dans les choeurs.

La chanson "Where Are We Now?" nous baigne dans la nostalgie. Belle ballade mélancolique de David toute en musicalité. La mélancolie dégagée par ce titre n’est pas sans évoquer celle de "Space Oddity". C’est la première chanson dévoilée début janvier par David. Elle nous ramène à la période berlinoise. Avec "Valentine’s Day", on ne parle pas de la fête des amoureux. La guitare est toujours omniprésente sur un morceau très pop et accrocheur qui fait penser aux années 90. Le glamour de cette chanson est sophistiqué et énergique. C'est un clin d’œil évident à ce courant dont il a été l’un des fondateurs, le Glam Rock. Sur "If You Can See Me", les rythmes sont plus endiablés et novateurs et plairont à la nouvelle génération, car David retrouve les sonorités Drum and Bass qu’il avait déjà utilisé en 1997 sur "Earthling". Là, pour dire que David est un maître du son. La guitare n’est plus incisive, mais tranchante comme le fil d’un rasoir, un violoncelle se termine en un cri qui vous interpelle. Les arrangements électroniques surprennent un peu et intriguent. Bowie est un chercheur pointilleux et il aime l’expérimentation sonore et on est en plein dedans.

Sur "I’d Rather Be High", David continue avec ses rythmes saccadés et ravageurs de guitare, preuve qu'il n’est pas content. Du très bon Bowie made in 2013, toujours à la page et très actuel notre petit jeune de 66 balais. Dans "Boss Of Me", c’est le retour du saxophone baryton. David signale ironiquement qu’une fille venant de nulle part pourrait devenir son patron. La guitare accompagne toujours très bien cette chanson. "Dancing Out In Space" est très dansant et taillé pour faire des ravages sur le dance floor dans les mois prochains. Les rythmiques sont affinées et funky à la sauce Motown, l’influence "Heroes" est aussi très présente. "How Does The Grass Grow?" est dans la même trempe que "Dirty Boys". L’élément principal est la guitare aux riffs toujours très incisifs. C’est un morceau se voulant très rock avec une certaine recherche dans les modulations de voix de David.

Un certain retour dans le passé avec "(You Will) Set The World On Fire" pour un riff de guitare qui pourrait faire penser aux Kinks. Ce morceau est très rock et ce rock-là, j’adore. "You Feel So Lonely You Could Die" est calme, beau et tendre. La mélancolie est présente. David parle de la mort, il sait de quoi il parle, lui qui a eu de graves problèmes de santé. C’est un slow très langoureux et qui va encore marquer les pistes de danse. Encore une belle ballade au piano avec "Heat", c’est une chanson un peu atmosphérique et intemporelle où David prend sa voix de crooner. On sent qu’on est un peu dans l’expérimentation. Le violon est lancinant. Cela termine tout en beauté ce CD qui, dans la version de luxe, est agrémenté de trois bonus.

Le premier bonus, "So She", est un fameux retour dans les années 80 (période de "Scary Monsters") où David avait sa place et quelle place. L’instrumental "Plan" vient ensuite, les guitares reviennent comme une charge de cavalerie au galop. Il y a une graduation progressive dans la montée des synthétiseurs. Le titre "I’ll Take You There" est ravageur et termine en beauté un disque accompli d’un artiste complet et plus que novateur.

Mon cher David, dans ton opus du retour, tout y est : le fun, le rock, la danse. Tu es toujours expérimental, tu revisites ta longue carrière avec brio tout en restant dans l’air du temps. Tu as une sacrée expérience musicale et nous te devons le respect, car tu as révolutionné la musique comme d’autres groupes très prestigieux dont les noms sont connus.

Liste des morceaux :

  1. The Next Day
  2. Dirty Boys
  3. The Stars (Are Out Tonight)
  4. Love Is Lost
  5. Where Are We Now?
  6. Valentine’s Day
  7. If You Can See Me
  8. I’d Rather Be high
  9. Boss Of Me
  10. Dancing Out In Space
  11. How Does The Grass Grow?
  12. (You Will) Set The World On Fire
  13. You Feel So Lonely You Could Die
  14. Heat

Bonus tracks :
  1. So She
  2. Plan
  3. I’ll Take You There

Didier Deroissart
Pays: GB
Sony Music / Columbia Records 88765461922
Sortie: 2013/03/11


Lu: 2284
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 3
• Semaines de présence au Top 30: 13
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium