Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • June Carter (1929)
  • Stuart Sutcliffe (1940)
  • Terry Nelhams (1940)
  • Rosetta Hightower (1944)
  • Paul Goddard (1945)
  • Myles Goodwyn (1948)
  • Glenn Danzig (1955)
  • Lee John (1957)
  • Richard Coles (1962)
  • Steve Shelley (1962)
  • Paul Arthurs (1965)
  • James MacPherson (1966)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 160 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 539 969
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


INTRONAUT - Habitual levitations
/ paru le 28-03-2013 /

Après un "Valley of smoke" qui avait fait très belle impression en 2010, les Angelinos d'Intronaut reviennent avec leur quatrième œuvre qui s'inscrit dans la droite ligne de leurs disques précédents. Après "Void" (2006), qui servait de préparation à l'avenir, un "Prehistoricisms" (2008) nettement plus marqué, l'excellent "Valley of smoke" (2010), voici un "Habitual levitations" qui rassemble la somme des connaissances acquises par le groupe au cours de sa carrière, commencée en 2004.

Sacha Dunable (guitare et chant), Joe Lester (basse), Dave Timnick (guitare, chant, percussions) et Danny Walker (batterie) ont pris leur temps pour enregistrer, après quelques années bien occupées à défendre "Valley of smoke" sur scène, notamment en première partie de Tool, Meshuggah ou Animals as Leaders. Le groupe s'est enfermé en studio avec de fins connaisseurs des tables de mixage, John Haddad (Exhumed, Phobia) et Derek Donley (Bereft). Ceux-ci ont réussi à capter au mieux les sonorités atmosphériques et puissantes développées par Intronaut, qui signe avec "Habitual levitations" son disque le plus pensé, le plus subtil et le plus cohérent.

L'ambiance générale est au recueillement, à la rêverie, de temps en temps traversée par des écoulements de guitares épaisses toujours servies par une rythmique à la technicité irréprochable. Le batteur Danny Walker effectue un travail de colosse en termes de polyrythmie, toujours à la pointe pour imposer des breaks et enchaîner sur des tressages complexes. Son camarade Joe Lester est toujours dans son sillage, lui collant au train à chaque instant ("Milk leg"). Intronaut abandonne un peu le sludge et le postcore pour s'abandonner plus volontiers à des constructions progressives qui rappellent Tool ou Porcupine Tree, voire Opeth. L'ombre de Neurosis et Isis est un peu plus en retrait sur cet album, qui offre neuf plages dont les durées dépassent souvent les six minutes, parfois les huit.

La longueur des morceaux permet à Intronaut de tisser des tableaux sonores denses et variés, où chaque instrument est à sa place. La rigueur des compositions permet également des échappées cosmiques agrémentées de solos enchanteurs ("Harmonomicon"). De la rocaille stoner s'échappe parfois de cet ensemble feutré, histoire de remettre de l'action ("Eventual"), et le disque s'achève avec l'ambitieux "The way down", une sorte de synthèse en neuf minutes de tout ce qu'Intronaut a apporté de bonnes idées dans ce "Habitual levitations" (avec une petite surprise à la fin). Impressionnant et hautement respectable.

François Becquart
Pays: US
Century Media
Sortie: 2013/03/18


Lu: 1292
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 50
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium