Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 169 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 471 161
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ELVIS DELUXE - The story so far
/ paru le 21-04-2013 /

Varsovie, 2002. Le temps des parades militaires et des sandwiches aux cornichons est oublié depuis longtemps et la Pologne s'est mise à l'heure occidentale, notamment au niveau du rock où de nombreux groupes n'ont pas perdu de temps pour faire parler d'eux. C'est le cas d'Ahimsa qui se forme en 1989 et qui possède en son sein un certain Tomasz "Bolek" Sierajewski à la guitare. Bolek passe ensuite au service du mythique combo Houk qui réalise une demi-dizaine d'albums durant les années 1990, dans un registre grunge et hard rock.

C'est avec cette expérience solide que Bolek convoque en 2002 quelques camarades musiciens de la scène hard rock / punk / hardcore varsovienne pour créer Elvis Deluxe, un nom qui n'a rien à voir avec un groupe de reprises d'Elvis Presley et Be-Bop Deluxe mais qui est un combo dédié au stoner et au rock lourd. Wojtek Ziemba (chant et basse), Miko (batterie), Mechu (guitare) et Bolek (guitare) sortent le premier album d'Elvis Deluxe en 2007, un "Lazy" pas fainéant du tout qui colle entre les tympans de bonnes vieilles sonorités stoner héritées de Kyuss, influence principale des Polonais.

En 2011, "Favourite state of mind", deuxième album, monte d'un cran en termes de production et d'inspiration, oscillant entre hard blues grungy et lascif à la Black Crowes ("Apocaypse blues"), binaire tendu et nerveux ("Out all night") ou grosses décharges électriques et mélodiques ("We'll never fade away"). Ce très bon album place Elvis Deluxe assez haut sur l'échelle sociale des groupes de hard rock et de stoner polonais.

L'année suivante, le quatuor est déjà à pied d'œuvre pour la mise au point du successeur de "Favourite state of mind". Contrairement aux deux précédents albums qui avaient été produits à Varsovie, "The story so far" est élaboré dans un petit studio de Wojkowice, bled paumé du sud de la Pologne, loin des plaisirs nocturnes des grandes villes. Coincés dans la campagne, les musiciens d'Elvis Deluxe n'ont d'autre choix que de se concentrer sur leur musique et d'expérimenter de nouvelles techniques de studio, notamment l'improvisation directement en live.

Ayant mis au point quatre nouveaux titres, les hommes d'Elvis Deluxe ressortent des tiroirs trois titres plus anciens datant des débuts du groupe et se fendent d'une reprise du "Search and destroy" des Stooges, histoire de compléter l'album. La coexistence de morceaux anciens (les plus nerveux et les plus directs) et de nouveaux titres (plus expérimentaux et longs) aboutit à un mélange équilibré faisant la part belle à un stoner puissant qui fait rougeoyer les amplis à lampes. On repère facilement les morceaux de jeunesse très kyussiens ("Out of life", "The hope", "Something to hide") des autres, plus recueillis et progressifs, ce qui ne leur ôte aucune qualité en matière de guitares costaudes et de rythmique puissante.

Elvis Deluxe termine la démonstration de force avec une reprise académique, mais néanmoins efficace, de "Search and destroy", que les amateurs de reprises pourront ajouter dans leur collection. Sans être meilleur que "Favourite state of mind", ce troisième album d'Elvis Deluxe se révèle tout à fait sympathique pour les amateurs de stoner canal historique.

François Becquart
Pays: PL
Metal Mind Productions
Sortie: 2013/04/22


Lu: 1356
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 51
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium