Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 210 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 273 123
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NASTY - Love
/ paru le 01-05-2013 /

Un groupe comme Nasty qui intitule un de ses albums "Love", c'est un peu comme si MGMT ou Air sortaient un album appelé "Ultra-violence" ou "Mon poing dans ta gueule" tout en continuant de jouer leur musique feutrée et aérienne qui a fait leur réputation. Le message de Nasty n'a en effet pas grand-chose à voir avec l'amour, si ce n'est l'amour des riffs hardcore bien bourrins et du plomb fondu qui jaillit de ses amplis.

Ce groupe se forme à Liège en 2004 mais semble faire florès en Allemagne ces derniers temps puisque son label est allemand, la production est allemande, les articles de presse à leur sujet sur leur site Facebook sont en allemand et une des chansons du dernier album est aussi chantée dans la langue de Fritz Lang. En fait, depuis sa création sur les ruines du combo hardcore Van Damme, Nasty a réalisé un EP et quatre albums : "The beginning" (2005), "Declaring war" (2006), "Aggression" (2008), "Give a shit" (2010) et "Love" (2013).

Le credo de Nasty, c'est le beatdown hardcore, pas seulement le hardcore. La version beatdown du hardcore est un style qui fait davantage appel à des séquences ralenties et une multiplication des breaks, avec des sonorités et un chant qui ne sont pas sans rappeler non plus le metalcore. Ce style percutant et lourd a forgé la réputation du groupe sur les scènes hardcore belges et allemandes, où Nasty se distingue par un jeu de scène dévastateur et un message politique révolutionnaire.

On retrouve tous ces éléments dans leur nouvel album "Love" qui commet l'exploit de placer entre nos oreilles la bagatelle de quatorze titres en 21 minutes. Certains de ces morceaux sont de petites transitions de quelques secondes entre les chansons véritablement hardcore. L'offensive démarre en douce avec l'introduction de "Hell on Earth" qui ne tarde pas à déverser un chant directement sorti des cavernes de l'enfer. Une guitare monstrueuse et une rythmique de diablotins sous caféine lui emboîtent le pas et c'est parti pour une rafale de morceaux à la violence colossale, à l'épaisseur abyssale, à la rage maximale. Le douillet morceau "Scheisse" vient trancher sur le reste des chansons en anglais puisqu'il est en allemand.

Une fois que ce rouleau compresseur vous est passé dessus avec la grâce d'un gorille invité par erreur à un vernissage d'une galerie d'art post-moderne, il ne reste plus qu'à retrouver ses esprits et se demander quand est-ce qu'on recommence. Car Nasty, ça réveille !

François Becquart
Pays: DE
BDHW Records
Sortie: 2013/02/28


Lu: 1245
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 78
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium