Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Johnny Preston (1930)
  • Carl Wayne (1944)
  • Sarah Dash (1945)
  • Nigel Griggs (1949)
  • Dennis Elliott (1950)
  • Marvin Isley (1953)
  • Ron Strykert (1957)
  • Tracy Tracy (1967)
  • Erik Schrody (1969)
  • Richard James (1971)
  • †Scott McKenzie (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 195 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 602 747
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


VISIONS OF ATLANTIS - Ethera
/ paru le 02-05-2013 /

La sortie du nouvel opus de Visions of Atlantis (VoA pour les intimes) avait suscité une certaine polémique sur la toile, certains fans reprochant le virage trop électro-pop pris par le groupe. Pour avoir vu les VoA à plusieurs reprises sur scène, il me paraissait difficile à croire que le nouveau CD soit aussi mauvais qu’annoncé par les Cassandre des réseaux sociaux. Il fallait donc que j’en aie le cœur net.

En insérant "Ethera" dans ma platine CD, j’ai comme une petite appréhension. De fait, je suis un peu désarçonné par l’intro électro du premier morceau "The Ark". Mais en tendant l’oreille, je retrouve rapidement les éléments de métal symphonique qui ont fait le succès des compositions précédentes du groupe. Quand les vocalistes Maxi Nil et Mario Plank entrent en piste, je me sens aussitôt rassuré. On retrouve la griffe familière du groupe. Des compositions rythmées et mélodieuses, magnifiquement desservies par Cris Tian à la guitare, Martin Harb aux claviers et Thomas Caser à la batterie.

Vient ensuite le très catchy "Machinage" (certainement un hit potentiel). Le son est un peu plus électronique par moments, mais le refrain reste dans le métal symphonique «classique». "Avatara" ouvre sur des sonorités folk en prélude à une très jolie compo, bien équilibrée, particulièrement efficace en live.

"Vicious Circle" : après une intro au clavier et à la guitare sèche commence une balade mid-tempo, qui est un autre tube potentiel. On enchaîne avec du plus musclé et "Hypnotized", caractérisé par la batterie très présente et efficace.

Le morceau central de l’album est sans conteste "Tlaloc’s Grace" (aussi avec orchestre en bonus track). Un morceau plus narratif, superbement défendu par le duo de vocalistes. Sans doute le plus proche de l’ancien répertoire du groupe. Aux premières notes de "Burden of Divinity", j’ai l’impression d’entendre un morceau sorti tout droit du premier album d’Allen & Lande. Certainement un de mes morceaux préférés de l’album. Nouveau moment d’émotion avec "Cave Behind The Waterfall", superbe balade écrite (paroles et musique) par Maxi Nil qui se la joue solo pour l’occasion. Un petit bijou et morceau déjà culte. Avec "A.E.O.N. 19th", on repart sur un morceau plus rythmé, tout droit sorti du moule classique de VoA.

L’avant-dernier morceau de l’album, "Bestiality vs. Integrity" commence par une très jolie intro au violon, un tapis de synthé sert de support à la voix de Maxi pendant tout le premier couplet. Le rythme est mid-tempo mais on sent la montée en puissance jusqu'au refrain soutenu par la guitare électrique de Cris Tian. Encore une compo qui pourrait faire un grand tube. L’album se termine par "Cleric’s Emotion", sur un rythme enlevé, dans la plus pure tradition du groupe

Pour résumer, "Ethera" est un album homogène dans la lignée des albums précédents de Visions of Atlantis. Le tournant vers du plus accessible (les mauvaises langues diront « plus commercial ») est indéniable. Mais est-ce pour autant que les morceaux sont moins réussis ? Perso, je trouve que les titres ont gagné en efficacité et en fluidité. Les mélodies sont accrocheuses et l’album contient plusieurs tubes en puissance. Les amateurs de métal pur et dur aimeront peut-être un peu moins, mais les amateurs de mélodies accrocheuses y trouveront leur bonheur !

Enfin, je tiens à souligner qu’en concert, le groupe joue une bonne moitié de leur dernier-né et il faut bien reconnaître que sur scène, VoA déménage et transporte son public, notamment grâce au charisme de Maxi Nil et du chanteur remplaçant Babis Nikou.

Visions of Atlantis sera au Metal Female Voice Festival 2013 en octobre prochain à Wieze.

Timmermans Hugues
Pays: AU
Napalm Records NPR 444 CD
Sortie: 2013/01/31


Lu: 1641
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 21
• Semaines de présence au Top 30: 4
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium