Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tommy Hunt (1933)
  • Don "Sugarcane" Harris (1938)
  • Paul McCartney (1942)
  • Jerome Smith (1953)
  • Tom Bailey (1957)
  • Alison Moyet (1961)
  • Simon Rowbottom (1969)
  • Nathan Morris (1971)
  • †Clarence Clemons (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 170 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 456 001
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACK NOODLE PROJECT (The) - And Life Goes On...
/ paru le 27-01-2005 /

The Black Noodle Project nous viennent de la région parisienne. Leur rock progressif puisse beaucoup de ses influences dans un groupe comme Pink Floyd. Le groupe se compose de Jérémie Grima (guitares et chant), Arnaud Rousset (batterie), Anthony Letévé (basse) et Matthieu Jaubert (claviers et chant).

Dès "Time Has Passed", vous serez séduit tant par les parties vocales que par les mélodies, principalement celle de la guitare. "Do it Alone" joue sur les atmosphères avec l'apparition d'un saxophone superbement joué par un certain Yogi. "Where Everything is Dark" met la musique à l'avant-plan. Les voix viendront de loin accentuant ainsi son côté sombre. "Face The Truth" se veut d'une extrême douceur. Chant et piano monopolise alors qu'un violoncelle joué avec grande sensibilité par Katrin' Waldteufel fait son apparition.

Sur "Drops in The Ocean", la guitare nous séduit par ses notes caressantes. Le chant semble par contre dater quelque peu. Les parties instrumentales s'imposent sans conteste. Un court instrumental appelé "Interlude" vient calmer nos airs d'enfants gâtés. "Where Are U ?" est une ballade acoustique où le chant et la guitare seront accompagnés par le violoncelle. Seul un court moment est réservé à un petit solo électrique. "Somewhere Between Here and There" nous replonge en une ambiance digne de Pink Floyd avec quelques tendances Tangerine Dream au début.

"Lost (I Miss You)" allie différentes couleurs bien agréables. On y retrouve avec plaisir le violoncelle de Katrin' Waldteufel. A un moment, le morceau explosera en un post-rock bien ficelé. Et puis, "Disappeared" apparaît très dépouillé au début, très fouillé à d'autres moments. Le chant y sera d'une grande douceur. "She Prefers Her Dreams" termine l'opus de façon épique avec ce titre de près de dix minutes qui sera surtout marquant pour sa seconde moitié musicale exceptionnelle dans un style proche de Archive.

Ce premier album a été réalisé avec l'aide du Conseil Général des Hauts de Seine, du Plan Rock et de la Mairie de Châtillon. Félicitations messieurs les administratifs pour avoir misé sur un tel cheval. The Black Noodle Project mérite amplement ce soutien et si on ressent encore un petit côté débutant (sans connotation péjorative !) sur cet album, on peut raisonnablement penser que le prochain opus nous étonnera plus encore et permettra au groupe de mieux affirmer sa personnalité.

JPL
Pays: FR
Musea FGBG 4582
Sortie: 2005/01


Lu: 2086
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 53
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium