Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 164 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 367 423
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COBHAM, Billy - Compass Point
/ paru le 09-09-2013 /

Billy Cobham baigne dans l’univers de la musique depuis son plus jeune âge. Parmi les Grands du Jazz et de la Fusion, rares sont ceux qui n’ont pas fait appel à ses services.

Né à Panama City en 1944, il passe sa jeunesse à New York. Rapidement, il manifeste un talent particulier aux percussions. Dès l’âge de huit ans, il accompagne sur scène son père pianiste. Il entre à quinze ans à la High School of Music and Art de New York. Après un passage à l’armée, en 1968, sa carrière démarre réellement. Il enchaîne alors les collaborations fructueuses (Horace Silver, les frères Brecker, Larry Coryell, Miles Davis, ...). Recruté par John McLaughlin en 1970, il intègre le premier Mahavishnu Orchestra (Jan Hammer, Jerry Goodman et Rick Laird), qui éblouit le monde entre 1971 et 1973. Des conflits internes rompent l’alliance, sans vraiment le perturber. En fait, son premier projet en solo est déjà bien avancé. Avec la collaboration de Jan Hammer, Tommy Bolin et Leeland Sklar principalement, il publie l’album « Spectrum » en 1973, un chef-d’œuvre du Jazz-Rock. Aucun de ses albums futurs n’atteindra un tel niveau et n’aura un tel impact. Les excellents « Crosswind » et « Total Eclipse » lui succèdent en 1974. « Shabazz » en 1975 est enregistré lors de la tournée suivante avec les frères Brecker, John Abercrombie et quelques autres. La suite reste intéressante, avec une ouverture vers d’autres styles musicaux. Cependant, son inspiration s’essouffle. C’est alors que, toujours pragmatique, il remet ses talents à disposition.

Depuis lors, il alterne projets personnels et collaborations diverses (Jack Bruce, Billy and The Midnites, Stanley Clarke, Larry Coryell, Dean Brown, Frank Gambale, …) dans lesquels il ne s’éternise jamais. Il a l’habitude de réserver ses compositions à ses albums solos. Personnalité réservée dans la vie de tous les jours, il émerveille sur scène grâce à une technique de jeu stupéfiante, une aisance inhumaine et une capacité à tout jouer. Ce technicien hors-pair, spécialiste de la touche impensable et imprévue, apparaît toujours entouré d’un matériel impressionnant.

Enregistré dans un hôtel des Bahamas en 1997, ce concert a mis longtemps à se retrouver en CDs. Il faut dire que les conditions matérielles et climatiques dans lesquels il s’est déroulé étaient loin d’être idéales. Elles ont imposé un sérieux retraitement des bandes originales. Dans le livret, les différents événements sont relatés par chaque participant. En tout cas, à l’écoute, tout est parfait et rien ne laisse supposer le moindre problème.

Comme à l’habitude, Billy Cobham n’est entouré que de partenaires dotés d’un solide bagage technique. Tous le suivent régulièrement, depuis 1992 pour l’Anglais Gary Husband (Allan Holdsworth, Level 42, Gongzilla, Jack Bruce, John McLaughlin, …) ici exclusivement aux claviers, depuis 1994 pour l’Allemand Stefan Rademacher et depuis 1996 pour l’Australien Carl Orr.

Le choix du répertoire ne souffre aucune critique. Il est bien ancré dans son temps. Le Jazz-Rock de cette fin des années nonante n’est plus celui du début des années septante. Pour preuve, « Crosswinds » et « Stratus », issus des deux premiers albums solos, bénéficient d’une réactualisation complète. Elle pourrait surprendre les amateurs de l’époque mythique.

L’interprétation est de haute volée. Les occasions de se mettre en valeur sont légions et exploitées par chacun avec art et méthode. Chaque thème est constamment développé. Les excès sont bannis. La vitesse d’exécution ne fait plus partie des critères essentiels. L’équilibre et la mesure priment.

Au final, le seul reproche pourrait venir des qualités citées. Avec le temps, le style a évolué, s’est retrouvé formaté, a perdu une part de son inventivité et de sa flamboyance originelle.

Malgré tout, même si la flamme s’est atténuée à l’épreuve du temps, les amateurs de Fusions Jazz-Rock devraient trouver beaucoup de plaisir à l’écoute de ces deux CDs.

CD 1 (45’10) :

  1. The Snaffler (Orr)(11’28)
  2. Fragolino (Cobham)(8’01)
  3. Mushu Creole Blues (Cobham)(10’15)
  4. Egg Shells Still On My Head (Cobham)(9’10)
  5. Les Cocos (Husband)(6’16)
CD 2 (41’31) :
  1. Mirage (Cobham)(10’05)
  2. Panama (Cobham)(12’21)
  3. Obliquely Speaking (Cobham)(7’23)
  4. Crosswinds / Stratus (Cobham)(11’42)
Les interprètes :
  • Billy Cobham : Batterie
  • Gary Husband : Claviers
  • Carl Orr : Guitare
  • Stefan Rademacher : Basse

JPS1er
Pays: US
Purple Pyramid / Cleopatra Records, Inc CLP 0515
Sortie: 2013


Lu: 1305
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 31
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium