Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 20-04-2018
› Natalie PRASS (Bruxelles)
› FACES ON TV + LUWTEN (Bruxelles)
› Garland JEFFREYS + Jeffrey LEWIS and LOS BOLTS (Sint-Niklaas)
› TWO TONE CLUB + VICTOR RICE SEPTET (Bruxelles)
› NOVELISTS + OUR HOLLOW, OUR HOME + SUASION + CONCEALED REALITY (Bruxelles)
› RAKETKANON (Brugge)
› Steven TROCH BAND (Liège)
› THOMC + KAPTAIN OATS (Assesse)
› Antti TOLVI + VARKENSHOND (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
21-04 NITS (Bruxelles)
21-04 INSERT NAME FESTIVAL (Liège)
21-04 KENNEDY'S BRIDGE (Liège)
21-04 FESTIVAL LES INTEMPORELLES (Soignies)
21-04 WILDFEST GLAM, SLEEZE + MELODIC ROCK FESTIVAL (Grammont)
21-04 BIG BRAVE + ECHO BEATTY (Kortrijk)
21-04 SOURVEIN + MR MARCAILLE + GURA (Bruxelles)
21-04 GALLOPS + GO MARCH (Bruxelles)
22-04 FINALE HUMO ROCK RALLY (Bruxelles)
23-04 TAMINO + PITOU (Antwerpen)
23-04 YOUNG GUN SILVER FOX (Bruxelles)
23-04 WALK OFF THE EARTH (Bruxelles)
23-04 UADA + ZURIAAKE + ALDA (Bruxelles)
24-04 HINDS (Bruxelles)
24-04 TIGERS JAW + SLAUGHTER BEACH, DOG + WORRIERS (Borgerhout)
24-04 CONVERGE + CROWBAR + THOU + GRAVE PLEASURES (Hasselt)
24-04 WARHAUS (Leuven)
24-04 ANGELE (Gent)
25-04 Jasper STEVERLINCK (Gent)
25-04 Milo MESKENS + ESTHER and FATOU (Bruxelles)
25-04 Lisa STANSFIELD (Antwerpen)
25-04 Charlotte GAINSBOURG + JAWHAR (Bruxelles)
25-04 Fred WESLEY and His NEW JB's (Leuven)
25-04 WARHAUS (Liège)
26-04 Jasper STEVERLINCK (Antwerpen)
26-04 TAMINO + PITOU (Gent)
26-04 MUJERES + OKAY MONDAY + WHATEVER! (Bruxelles)
26-04 Mélissa LAVEAUX + MIDGET! (Bruxelles)
26-04 MILLIONAIRE + BED RUGS (Bruxelles)
26-04 Die NERVEN + TEEN CREEPS (Bruxelles)
26-04 Hollie COOK (Liège)
26-04 WARHAUS (Leffinge)
26-04 The VAN JETS (Leuven)
26-04 MOUNTAINS TO MOVE (Borgerhout)
27-04 LOOSE LICENSE + DOOMFORGE + GROWING HORNS (Lens)
27-04 Horace ANDY (Sint-Niklaas)
27-04 FACES ON TV + LOHAUS (Kortrijk)
27-04 OI POLLOI + CORRUPT MORAL ALTAR + 164SPEEDPUNK + MATRAK ATTAKK (Bruxelles)
27-04 GOOD TIME ROLLERS (Jodoigne)
27-04 INSECURE MEN + YELLOW DAYS + Lenny PISTOL (Bruxelles)
27-04 AMEN DUNES + Lauren AUDER (Bruxelles)
27-04 Typh BARROW (Charleroi)
27-04 BLANCHE + ROYAUME (Bruxelles)
27-04 Dee Dee BRIDGEWATER (Antwerpen)
27-04 COSMO SHELDRAKE (Bruxelles)

Mois en cours:
Avril 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 


Anniversaires

  • Johnny Tillotson (1939)
  • Jimmy Winston (1945)
  • Craig Frost (1948)
  • Ollie Brown (1953)
  • Mike Portnoy (1967)
  • Stephen Marley (1972)
  • †Steve Marriott (1991)
  • †Johnny Shines (1992)
  • †Pierre Rapsat (2002)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 199 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
110 032 048
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CIRCLE OF ILLUSION - Jeremias (Foreshadow of forgotten realms)
/ paru le 21-10-2013 /

Attention, ambitieux projet droit devant avec ce groupe autrichien qui nous apporte un album concept qu'il présente comme un Opéra de rock progressif de notre siècle, près de 80 minutes de rock progressif au son Made in Hollywood ! Drôle de programme que voilà pour un projet qui prend naissance en 2005 suite à une démo élaborée par Gérald Peter, le claviériste et compositeur du groupe. À cette époque, le maître à penser de l'équipe combine du rock progressif avec des éléments de musique de film. S'ensuit l'arrivée du vocaliste Taris Brown qui développe l'histoire basée sur une fantaisie surréaliste avec des personnages précis. Pour renforcer la partie vocale du projet, sont venus se greffer sur celui-ci les voix féminines de Cara Cole et Elga Shafran qui complètent donc la galerie de personnages (Sarah, Jeremy et Jelena). Ajoutons encore pour le suivi des instruments Ulrike Müllner pour le violon, Rupert Träxler pour les guitares, Stephan Föst pour la basse et Aaron Thier pour la batterie et les percussions.

Une solide équipe pour nous offrir un opéra rock où s'entrecroisent des mélodies orchestrales, des riffs puissants de guitares, des tempos progressifs et des lignes de claviers qui nous concoctent du groove à gogo dans une ambitieuse fusion où s'entremêlent métal, funk, classique et musique hollywoodienne de film. Bon assez parlé, partons tout d'abord pour l'ouverture du concept où l'ambiance de musique de film fait place à une musique élaborée et complexe propre aux concept-albums. En effet, comme il était présenté sur le document qui accompagne le précieux objet, nous sommes bien en présence d'une réalisation hors du commun, car ici le rock et le métal progressif partagent l'affiche avec du funk mais aussi avec pas mal d'humour ! Déstabilisé dans un premier temps, me voilà pris au jeu avec un tempo surprenant où les breaks se suivent à foison. Un coup progressif, un coup métal, un coup classique avec çà et là du funk bien groovy où l'on vient à se rappeler les groupes noir-américains des années 70. Tous les courants s'enchevêtrent et s'additionnent sans jamais choquer avec même ce petit côté humoristique qui pourrait être pris pour de la moquerie ! Rassurons les auditeurs car cela repart de plus belle avec un métal progressif puissant qui tranche dans le vif et introduit un rock progressif charpenté qui évolue vers le pop-rock. Déjà de nombreux grands noms me viennent en tête comme Pain of Salvation, Spock's Beard, Kaipa ou les Flower Kings. Et on n'est qu'au troisième morceau, il en reste encore huit à écouter. Bon sang que c'est dur de rester sur ma chaise à vous écrire cette chronique car revoilà encore une fois ces passages de jazz et de funk qui me font sautiller et taper du pied. En fait, je ne me trouve dans un étrange état tellement ce gigantesque tourbillon de notes m'emporte et il devient difficile de ne pas fracasser l'écran et le clavier de l'ordinateur tellement ma joie est intense ! Après les fabuleux concept-albums d'Anabasis et de Shadow Circus, celui de Circle of Illusion est une nouvelle fois l'occasion d'apprécier un véritable travail d'orfèvre. Un aboutissement qui touche presque la perfection !

L'écran et le clavier d'ordinateur étant toujours entiers, je sirote mon soda en rongeant mon frein pour ne pas encore craquer sur ce tempo funky qui me crispe les doigts à tel point qu'il me devient difficile d'écrire... la suite de mon texte. Heureusement, claviers et orchestration classique me procurent comme un pansement me permettant de reprendre mon souffle juste avant une nouvelle montée en puissance. Le travail du classique et du jazz sont aussi impressionnant que le reste avec toujours ce même souci du perfectionnisme.

Il est bien évident que le contenu musical de cette bombe sonore va en dérouter plus d'un, mais il est bien clair que nous sommes en présence d'un titanesque travail de composition et d'écriture ! En ce qui me concerne, j'ai accroché dès le départ et il m'a été impossible de décrocher ne fusse qu'une seule seconde. Tout bonnement gigantesque !

Thirionet
Pays: AT
Generation Prog Records GENPRCD005
Sortie: 2013/09/09


Lu: 2336
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 2
• Semaines de présence au Top 30: 13
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium