Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
Il n'y a pas d'article-phare pour les 7 derniers jours.
30 derniers jours:
News en vrac : volume 384

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-02-2018
› FLEDDY MELCULY (Leuven)
› Stef Kamil CARLENS + Benjamin SCHOOS (Liège)
› DIRK. + FORNET (Bruxelles)
› Douglas FIRS + HAZY WAY (Opwijk)
› LONEY DEAR + YUSUF (Leuven)
› HER'S + The FUTURE DEAD (Leffinge)

Les 7 prochains jours:
23-02 COSMO (Bruxelles)
23-02 Stef Kamil CARLENS + Matt WATTS (Antwerpen)
23-02 LONEY DEAR (Kortrijk)
23-02 Billie EILISH + AERIS ROVES (Bruxelles)
23-02 SITARDUST + Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
23-02 CLAN OF XYMOX + The BREATH OF LIFE + The ARCH (Bruxelles)
24-02 RHAPSODY + BEAST IN BLACK + SCARLET AURA (Borgerhout)
24-02 WACKEN OPEN AIR CONTEST: METAL BATTLE SEMI-FINAL (Hasselt)
24-02 JOON MOON (Bruxelles)
24-02 SHAKEY GRAVES + Cat CLYDE (Bruxelles)
24-02 ANVIL + TRANCE (Kortrijk)
24-02 WAND (Hasselt)
24-02 IAMX (Liège)
24-02 BONE TEE and The SLUGHUNTERS (Liège)
25-02 The MOLOCHS + Danny BLUE and The OLD SOCKS (Leffinge)
25-02 IAMX (Liège)
25-02 CARNIFEX + OCEANO + AVERSIONS CROWN + DISENTOMB (Hasselt)
25-02 Ry X and BRUSSELS PHILARMONIC SOLOISTS + Hannah EPPERSON (Bruxelles)
27-02 ELBOW (Merksem)
27-02 CINDY WILSON (Gent)
27-02 JAWHAR (Bruxelles)
27-02 HERE LIES MAN (Bruxelles)
27-02 Brian FALLON and The HOWLING WEATHER + Dave HAUSE (Antwerpen)
28-02 PUBLIC ACCESS TV (Hasselt)
28-02 REX ORANGE COUNTY (Bruxelles)
28-02 KING GIZZARD and The LIZARD WIZARD + MILD HIGH CLUB (Gent)
28-02 FRANZ FERDINAND + The VACCINES (Bruxelles)
28-02 Lee RANALDO BAND + Chris FORSYTH and The SOLAR MOTEL BAND (Gent)
28-02 FUGU MANGO + ELBI (Bruxelles)
01-03 The GLORIOUS SONS (Bruxelles)
01-03 CRADLE OF FILTH + MOONSPELL (Borgerhout)
01-03 The LIGHTHOUSE (Leuven)
01-03 Alice BOMAN (Bruxelles)
01-03 IBEYI (Bruxelles)
01-03 IAMX (Sint-Niklaas)
01-03 DEATH FROM ABOVE + LE BUTCHERETTES (Bruxelles)

Mois en cours:
Février 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 


Anniversaires

  • Norman Smith (1923)
  • Guy Mitchell (1927)
  • Ernie K-Doe (1936)
  • Bobby Hendricks (1938)
  • Louise Lopez (1943)
  • Mick Green (1943)
  • Graham Lewis (1953)
  • John Sparks (1953)
  • Michael Wilton (1962)
  • †Florence Ballard (1976)
  • †Andy Warhol (1987)
  • †Ian Wallace (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 99 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
108 547 385
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


A NEW DAY FOR HEAVEN - Every angel has a dark side
/ paru le 16-11-2013 /

Opéra rock/métal sous la forme d'un double album, voici un projet particulièrement ambitieux mené par 4 compositeurs français, Stéphane Coubray, Yann Martin, Alexis David, et Anthony Lefebvre. Ils sont originaires de la région de Rouen et opèrent dans différentes formations.

L'histoire relate l'épopée de Heaven, personnage innocent et bon, victime d'un savant fou qui se livrera à des expériences visant à altérer son caractère fondamentalement bon et le pousser au mal. Voilà pour la trame principale. Interviennent de nombreux personnages, comme le meilleur ami de Heaven, le père, la petite amie, le savant, le narrateur...

Musicalement c'est très riche et étoffé, et les similarités avec Dream Theater sont très (trop ?) nombreuses, que ce soit au niveau des progressions harmoniques, des sons, des passages instrumentaux ou de l'intonation du chant. Les harmonies vocales sont particulièrement réussies, avec parfois des moments très "queenesques".

Après l'intro "Plenitude", place à une mise en situation progressive avec "Heavenchild", un titre qui pourrait à lui seul résumer l'ensemble de l'oeuvre, avec ses qualités et ses défauts. Un savant mélange acoustique, avec une progression vers des guitares plus musclées. La voix d'Anthony Lefèbvre passe très bien et l'interprétation est réussie. La construction, avec les choeurs féminins, le solo de guitare, les interventions de Solène Leroy (Eve), et Cédric Saulnier (Jared), offrent un ensemble parfait. Par contre, ce qui vient un peu gâcher la fête, c'est l'accent et la prononciation de l'interprète du père de Heaven. C'est trop flagrant et on sent que le chanteur est mal à l'aise en anglais.

Par la suite, beaucoup de passages rappelleront "Scenes From A Memory" de Dream Theater, notamment "Twice". Cependant, les alternances musicales suivent bien la construction lyrique, et on passera à une ambiance carrément thrash sur "Under The Sign Of Evil" ou "The Fight", où les solos de guitares se battent entre eux également. Après ces quelques moments intenses, "The Worst Is Over" tombe un peu plat car à nouveau, le chant du père ne passe absolument pas.

C'est vraiment dommage car tout le reste tient la route, voir par exemple le morceau suivant "Shiny Tongue", où David Tocqueville interprète le jumeau malsain de Heaven avec une rage parfaitement chantée/hurlée. Il continue sur "Lust and Glory", superbe interprétation et magnifique morceau au niveau intensité et progression, malgré encore une fois la présence du maillon faible du casting.

"The Darkest Hole" est un instrumental un peu trop plaqué sur Dream Theater, que ce soit dans le solo de claviers ou dans les guitares. N'empêche, la prouesse musicale est là et les musiciens savent y faire, c'est indéniable. "Last Minute Alive" clôt le premier CD sur une belle ambiance piano/voix, et encore une composition qui tient parfaitement la route, avec un refrain qui reste en tête.

Le deuxième disque démarre vraiment avec "In The Flood Of Illusions", où la plupart des interprètes font une apparition. La chanson rappellera encore ce groupe américain déjà cité plus haut que tout le monde connaît et blablabla... mais que voulez-vous, si je le répète, c'est que ça se répète aussi. Le deuxième disque paraît un peu moins intense de prime abord, mais le titre-phare "Fury" vient ajouter la touche finale à cette oeuvre avec ses plus de 16 minutes de rock/métal progressif. Encore une fois, magnifique construction musicale et harmonique.

Sur ce dernier point, et sur l'ensemble du projet, je regrette une chose, c'est qu'il n'y ait pas assez de mélodies/airs qui reviennent en tant que lignes directrices. C'est une nécessité dans un opéra ou une comédie musicale, et cela permet d'assimiler directement certaines musiques/ambiances à des personnages ou à des parties de l'histoire. Ici on a alors parfois l'impression que musicalement il s'agit d'une succession de morceaux qui sont tous indépendants les uns des autres, et qui ont été mis bout-à-bout.

Une oeuvre aussi ambitieuse que "A New Day For Heaven" nécessite une certaine crédibilité musicale, et de ce côté le pari est réussi. L'ensemble tient la route malgré les défauts mentionnés précédemment, et les amateurs d'oeuvres épiques, aux influences variées, trouveront leur compte.

Xavier Rossey
Pays: FR
Musea Records
Sortie: 2013/07/09


Lu: 1332
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 21
• Semaines de présence au Top 30: 3
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium