Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 17-10-2018
› TEEN CREEPS + PAGE DOWN + CROWD OF CHAIRS + RODA LITS + PINK ROOM (Gent)
› Theo CLARK + ALASKA GOLD RUSH (Louvain-la-Neuve)
› The SORE LOSERS + ROMANO NERVOSO (Liège)
› IT IT ANITA + The HOMESICK (Borgerhout)
› The POSIES + GRAND BLUE HERON (Kortrijk)
› Susheela RAMAN (Bruxelles)
› MARBLE SOUNDS + LINDE (Leuven)
› Natashia KELLY GROUP (Kortrijk)
› DIDIRRI (Gent)
› LILI GRACE + ELLEN STEEGEN (Gent)
› OTZI (Gent)

Les 7 prochains jours:
18-10 BOOTBLACKS + TRAITRS + LIVING TEMPLES (Bruxelles)
18-10 Pat McMANUS BAND (Verviers)
18-10 BLURT + BAYACOMPUTER (Bruxelles)
18-10 IT IT ANITA (Liège)
18-10 WARDROBE (Gent)
18-10 FLAMINGODS + PHOENICIAN DRIVE (Leuven)
18-10 LILI GRACE (Borgerhout)
18-10 HOT SNAKES + DEAF WISH (Kortrijk)
18-10 IVY FALLS (Borgerhout)
18-10 MOAR + SOROR (Gent)
18-10 BIRDS THAT CHANGE COLOUR (Antwerpen)
18-10 Matt SIMONS (Leuven)
18-10 SINSAENUM (Vosselaar)
19-10 JO PASSED + EL YUNQUE (Gent)
19-10 Frank TURNER and The SLEEPING SOULS + PUP + XYLAROO (Antwerpen)
19-10 K.FLAY (Bruxelles) **ANNULÉ**
19-10 TAMIKREST (Kortrijk)
19-10 Ian SIEGAL BAND + Garrett T. CAPPS (Sint-Niklaas)
19-10 ALASKA GOLD RUSH + Theo CLARK (Liège)
19-10 SPAIN (Brugge)
19-10 The SORE LOSERS + ROMANO NERVOSO (Lessines)
19-10 EVIL OR DIE FEST - Hardcore (Roeselare)
19-10 OKAY KAYA (Bruxelles)
19-10 ABRAHAM + SET AND SETTING + FUTURE USSES (Bruxelles)
19-10 OLAF + LEFT EYE PERSPECTIVE (Gent)
20-10 MOVING TARGETS + BAYACOMPUTER (Diskmuide)
20-10 EVIL OR DIE FEST – Metal (Roeselare)
20-10 Typh BARROW (Bastogne)
20-10 STACKHOUSE featuring Mark HUMMEL (Liège)
20-10 CONDOR GRUPPE (Eeklo)
20-10 BAD BREEDING (Aalst)
20-10 The SORE LOSERS (Genk)
20-10 The FILAMENTS + P.O. BOX + UNION JACK + OVERWEIGHT (Bruxelles)
20-10 AURORA + ASKJELL (Borgerhout)
20-10 WHISPERING SONS (Bruxelles)
20-10 The VACCINES (Bruxelles)
20-10 Sophie HUNGER (Bruxelles)
20-10 Kacey MUSGRAVES (Leuven)
20-10 BLOC PARTY (Bruxelles)
20-10 Das ICH + The ETERNAL AFFLICT + DORSETSHIRE + DAGEIST (Kortrijk)
20-10 BAZART (Merksem)
21-10 MOTORAMA + R. MISSING (Bruxelles)
21-10 ISLAJA + Tatu RONKKO (Bruxelles)
21-10 BUTCHER BABIES - KOBRA AND THE LOTUS (Vosselaar)
21-10 MELVINS + Jon SPENCER + SHITKID (Kortrijk)
21-10 The COSMIC DEAD + VI!VI!VI! (Bruxelles)
21-10 AGAR AGAR (Bruxelles)
23-10 Marissa NADLER (Bruxelles)
23-10 LORD HURON (Bruxelles)
23-10 GEPPETTO AND THE WHALES (Bruxelles)
23-10 The ACADEMIC (Borgerhout)
23-10 FORMA (Bruxelles)
23-10 PHOSPHORESCENT (Bruxelles)
23-10 THERAPY? (Leuven)
23-10 Kris DANE + The ANTLER KINGS (Leuven)
23-10 Alejandro ESCOVEDO + Don ANTONIO (Leffinge)
23-10 SHHT (Gent)
24-10 MDCIII + FLAT EARTH SOCIETY (Gent)
24-10 Kris DANE (Bruxelles)
24-10 MOURN + Judith KIDDO (Bruxelles)
24-10 GOOD TIME ROLLERS (Genval)
24-10 MARMOZETS (Antwerpen)
24-10 GIRLS IN HAWAII (Bruxelles)
24-10 BONG-RA + TZII (Bruxelles)
24-10 ONMENS + TOPANGA (Brugge)
24-10 GANG OF FOUR + WHISPERING SONS (Kortrijk)

Mois en cours:
Octobre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Rico Rodriguez (1934)
  • Earl Thomas Conley (1941)
  • Jim Tucker (1946)
  • Michael Hossack (1946)
  • Jukka Gustavson (1951)
  • Alan Jackson (1958)
  • Ziggy Marley (1968)
  • Wyclef Jean (1972)
  • †Alberta Hunter (1984)
  • †Tennessee Ernie Ford (1991)
  • †Chris Acland (1996)
  • †Levi Stubbles (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
114 193 174
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


MONSTER MAGNET - Last patrol
/ paru le 24-11-2013 /

Après avoir dangereusement overdosé en 2006, Dave Wyndorf, chanteur historique de Monster Magnet, semblait condamné à retomber dans le gouffre de l’oubli, lui qui avait failli tutoyer le succès mondial avec ses albums "Powertrip" (1998), "God says no" (2000) et "Monolithic baby" (2004). Revenu miraculeusement à la vie, Dave Wyndorf a remonté patiemment la pente et son groupe l’a suivi fidèlement, remettant petit à petit Monster Magnet sur les rails avec les albums "4-way diablo" (2008) et "Mastermind" (2010).

Il aurait été dommage que l’un des tout premiers groupes à avoir établi les bases du stoner rock au début des années 90 disparaisse par la petite porte ou se trouve irrémédiablement condamné à la deuxième division. Monster Magnet affiche en effet une carrière qui approche maintenant le quart de siècle et tous les stoneux qui jouent dans leur cave ou vendent des albums doivent quelque chose à ce groupe, résurrectionniste des riffs opiacés et spatiaux des années 70, entre Black Sabbath, Hawkwind, Budgie ou Mountain. On n’insistera donc pas trop, car tout le monde en est conscient, sur la nécessité vitale de posséder dans sa discothèque les albums "Spine of God" (1991), "Superjudge" (1993) ou "Dopes to infinity" (1995), qui complètent la liste des albums cités plus haut et qui font partie des classiques incontournables du gang de Dave Wyndorf. "Spine of God" avait d’ailleurs fait l’objet l’an dernier d’une tournée spéciale de Monster Magnet qui était venu jouer l’intégrale du disque devant les foules ébahies. Ceux qui étaient à l’Ancienne Belgique en décembre dernier s’en souviennent encore.

Aujourd'hui, c’est un nouvel album, le neuvième de la dynastie, qui s’ajoute au palmarès de Monster Magnet. Deux grandes interrogations s’imposaient d’office. D’abord, ce disque allait-il reconstruire définitivement la réputation du groupe, après deux albums post-overdose sympathiques mais peu concurrentiels envers leurs prédécesseurs ? Ensuite, qu’allait donc donner le Monster Magnet amputé de son guitariste fondamental Ed Mundell, en place depuis 1992 et démissionnaire en 2010 ?

Ces questions angoissées sont levées à l’écoute de ce "Last patrol", qui se pose comme un des meilleurs albums de Monster Magnet depuis au moins "Powertrip". Dave Wyndorf est totalement rétabli de ses soucis de santé et son groupe affiche la forme des grands jours. Autour de Wyndorf (chant et guitare), Phil Cavaino (basse), Bob Pantella (batterie) et Garrett Sweeney (guitare) servent avec brio les chansons toutes écrites par le patron, à l’exception de la reprise de Donovan, "Three kingfishers".

La galette nous propose neuf titres, plus deux de rabiot en ce qui concerne l’édition de luxe. Je ne saurais trop conseiller l’acquisition de cette dernière, car les deux titres supplémentaires n’ont rien du bouche-trou et cartonnent même plutôt efficacement ("Strobe light beatdown" hyper-électrique, "One dead Moon" plus aérien). Les autres morceaux sont tout aussi savoureux. Après une petite mise en jambes taquinant le crescendo subtil ("I live behind the clouds"), Dave Wyndorf et ses sbires lâchent le premier monument de l’album, un "Last patrol" de neuf minutes qui décoche dans sa seconde moitié une structure rythmique impériale, tout en turbo-propulsion space rock et en lignes de basse savamment travaillées. Le deuxième monument est "End of time", cavalcade électrique de huit minutes qui marque la fin du disque du sceau de la grandeur.

Entre les deux, la reprise magnifique du "Three kingfishers" de Donovan, entre mélodies médiévales et sitar oriental, le tranquille et séduisant "Paradise", un "Hallelujah" fêtard et pétaradant, un "Mindless ones" solidement boulonné, un "The duke of supernature" folkysant et un "Stay tuned" qui termine l’album tout en douceur.

Les ambiances sont variées, la production est impeccable, les textes de Dave Wyndorf affichent force et maturité et les solos de guitare véloces et féroces placent l’auditeur en orbite géostationnaire. Nous avons là du grand Monster Magnet, au style et aux sonorités typiques, de quoi imaginer avec plaisir ce que cela pourrait donner en concert. Et du concert de Monster Magnet, il en sera question le 12 février 2014 à l’Ancienne Belgique de Bruxelles. Tous à vos combinaisons spatiales !

François Becquart
Pays: US
Napalm Records
Sortie: 2013/10/15


Lu: 2044
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 10
• Semaines de présence au Top 30: 6
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium