Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 388 221
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CINEMA - Mindscape
/ paru le 13-02-2005 /

Cinema existe déjà depuis une dizaine d’années et a été créé sur les vestiges d’un groupe au nom plein d’odeurs, Fromage. Leur premier album, « The Seven Stories », paraît en 1997, suivi de « Into the State of Flux », en 2000. « Mindscape » est donc leur troisième album.

Le groupe est actuellement composé de six membres :

  • Hiromi Fujimoto : Vocaux & Piano
  • Tohru Ohta : Guitares & Bouzouki
  • Masaki Mashimo : Basse
  • Hirokazu Taniguchi : Batterie & Percussion
  • Yoshihiko Kitamura : Synthésizeur, Okarina & Piano
  • Tokiko Nakanishi : Alto & Violon
Pour cet album, trois autres musiciens ont collaboré à l'enregistrement :
  • Yuki Nakamura : Violon
  • Sayori Wakamiya : Violoncelle
  • Mitsuo Yoshida : Piano Tuning
En voyant les instruments utilisés, on ne sera pas vraiment étonné de retrouver des influences classiques très marquées. Pour le reste, l’opéra japonais par le chant, Yes, Jean-Luc Ponty, Paul Suttin, Marty Friedman (pas avec Megadeth évidemment), Geoff Downes également, peuvent compléter la liste des parentés.

Cet album de 50’36 se compose de sept titres dont les textes sont repris en caractères japonais (pour les amateurs, je suppose) :
  1. « The Corridor of the Time » (11’19)
  2. « A gentle Scenery » (4’58)
  3. « A Breeze » (2’40)
  4. « The Tropic » (7’52)
  5. « The Hill of Water » (9’16)
  6. « The Sea without a Shore » (12’33)
  7. « Departure for the Fortune » (1’57)
Malheureusement, aucune indication traduisible n'est reprise sur la participation aux compositions des morceaux, ce qui permet pourtant souvent de mieux déceler l'orientation, le style et l'influence de chacun.

La longue pièce langoureuse « The Corridor of the Time » intègre beaucoup d’éléments de la Musique Classique par l’utilisation des instruments à cordes. L’appui plutôt discret des synthétiseurs ne modifie pas cette sensation grâce à leurs sonorisations tout aussi Classique. Seules les interventions très limpides de Tohru Ohta à la guitare électrique repositionnent le morceau vers quelque chose de différent, un peu à la façon du guitariste Marty Friedman dans son album « Introduction ».

Sur la deuxième plage, tout aussi langoureuse, apparaît le beau chant de Hiromi Fujimoto, aux couleurs typiquement locales, bourré de trémolos, sur une belle couverture des instruments à cordes, principalement. Au départ, le timbre de cette voix et la façon de chanter déconcertent tout comme les paroles en japonais, mais, rapidement, le charme prend et le plaisir s’installe.

« A breeze » se positionne dans le même registre musical mais sans vocaux.

Sur la quatrième plage, « The Tropic », le chant reprend sur une splendide mélodie qui démarre au piano, suivie par les synthés puis la guitare et enfin le violon. Au milieu de cette pièce, pour la première fois, les synthés et la guitare accélèrent et s’envolent littéralement. Les percussions deviennent plus marquantes. Une merveille de musique Progressive. Sublime !

Le très lyrique et mélodieux « The Hill of Water » s’avance dans une parfaite quiétude avec l’intervention sage de chacun des musiciens. Seul le guitariste s’aventure dans un long solo particulièrement bien foutu. La musicalité de l’ensemble étonne.

Ce même guitariste démarre la longue pièce « The Sea without a Shore » suivi par le chant de Hiromi Fujimoto sur un superbe accompagnement du reste du groupe, principalement des claviers légèrement estampillés Geoff Downes tout au long de la plage. Rapidement, la mélodie s’emballe attirée par la guitare, les percussions, les claviers et même le violon. Tous alternent alors tour à tour jusqu’à la folle intervention éblouissante du guitariste Tohru Ohta. Excellent !

La courte pièce « Departure for the Fortune » termine cet album comme il avait commencé avec les trois premières plages, c’est-à-dire marqué par une importante participation des instruments à cordes et un cachet très Classique.

En conclusion, surprenante musique que celle produite par ce groupe japonais. Difficile à définir également, car on y trouve plusieurs genres différents, souvent liés d’ailleurs aux musiciens et aux instruments qui interviennent. Jamais ce subtil mélange des genres ne nuit à l’indiscutable cohésion de l’ensemble, fondée une musicalité et une technique à toute épreuve. La règle reste toujours le raffinement et la délicatesse.

Après Bandvivil récemment (voir ma chronique sur ce site), une autre découverte notoire du « Pays du Soleil Levant ».

JPS1er
Pays: JP
Musea FGBG 4575
Sortie: 2004/12


Lu: 1617
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 39
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium