Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Down to Her's
7 derniers jours:
Un premier album pour le groupe Roze
30 derniers jours:
News en vrac : volume 480

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 24-09-2018
› José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
› GREAT NEWS (Bruxelles)
› THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
01-10 ANATOMIA + CRYPTIC BROOD + HEAD OF THE BAPTIST (Bruxelles)
01-10 MELVINS (Leuven)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Wayne Henderson (1939)
  • Linda McCartney (1942)
  • Gerry Marsden (1942)
  • Jerry Donahue (1946)
  • Kjell Asperud (1946)
  • Peter Salisbury (1971)
  • Marty Cintron (1971)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 197 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 578 890
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


TURNER, Joe Lynn - The Usual Suspects
/ paru le 14-02-2005 /

Né en 1951, Joe Lynn Turner a derrière lui 30 ans de carrière et a participé à une cinquantaine d’albums. Il a joué avec Rainbow, Yngwie Malmsteen et Deep Purple. Cet album, son neuvième en solo, lui rappelle l’époque Rainbow, dit-il.

La musique jouée est un prétexte pour mettre en valeur sa voix, proche de celle de Ian Gillan. Il est accompagné ici par les guitares de Karl Cochran (Ace Frehley) et Al Pitrelli (Megadeth), la basse de David Z (David Z’s Beat Bank), la batterie de John O’Reilly (Rainbow), les claviers de Paul Morris (Rainbow) et Andy Burton (Grace Pool) et les chœurs de Nancy Bender.

« Power Of Love » est un hard rock parfait. Roulements de guitares, riffs puissants, rythmique agressive, batterie inlassablement martelée, voix qui surnage au milieu de ce déferlement, tous les ingrédients du genre sont présents. « Devil’s Door » continue dans la note et « Jack Knife » achève le travail. On est en présence d’une mise en évidence de la voix perçante de Joe Lynn Turner, qui ne manque pas d’atouts. Les guitares ont pris le TGV et tentent de battre le record du monde de vitesse pure. Tel Ian Gillan, Joe Lynn Turner se laisse aller à une brillante démonstration de son talent. La ressemblance entre leurs voix respectives n’a jamais été aussi criante.

D’une approche très nuancée, « Really Loved » est le meilleur titre de l’album. Voix et musiciens se mettent au service d’une mélodie imparable et montrent l’étendue de leur talent. Ils ne sont pas seulement des musiciens qui jouent très vite, ils savent aussi chanter et jouer bien.

Tout en contraste avec les morceaux hard mais sur un mid tempo assez musclé, « Rest Of My Life » est aussi un morceau assez mélodieux qui montre bien la diversité des aptitudes des musiciens. La batterie y est bien mise en exergue et s’acquitte de sa tâche avec brio.

« Into The Fire » renoue avec le hard rock pur et dur assuré par une rythmique vitaminée. La voix de Turner est parfaitement en place et surplombe le tout avec l’aplomb de celui qui sait ce qu’on lui doit. Les soli de guitares sont parfaits dans le genre, entre Deep Purple et Rainbow.

Moins convaincant, « Blood Money » apporte un peu de répit par son rythme moins rapide mais tout aussi appuyé. La voix s’émousse un peu sur ce titre, c’est bien normal : on ne peut pas rester indéfiniment au top.

« All Alone » est un autre morceau mélodique nuancé qui ressort du lot. La voix de Joe Lynn Turner est utilisée avec beaucoup de discernement. A n’en pas douter, il sait moduler sa voix en fonction du genre du morceau.

John O’Reilly adapte aussi sa façon de frapper à la batterie sur « Ball And Chain ». Bien soutenu par la basse de David Z, il livre une prestation tout en nuance à l’inverse de Turner qui gueule littéralement ses lyrics. Karl Cochran et Al Pitrelli y vont d’un dialogue de guitares qui rend sourd (!). Pitié pour nos pauvres oreilles.

Au contraire, « Live And Love Again » amène un peu de sérénité. Joe Lynn varie ses effets de voix et illustre parfaitement toutes les possibilités de celle-ci. Dommage que le morceau, un peu faible mais qui remplit son rôle, ne soit pas à la hauteur de ses ambitions.

Enfin, « Unfinished Business » est un hard rock qui laisse une grande place aux claviers, cette fois. Le rythme imprimé par la section rythmique est irréprochable de justesse. Les guitares se mettent au diapason pour nous offrir une coda qui fait oublier les petites imperfections relevées ci-dessus. Quant à Turner, il finit comme il a commencé : en force.

MM
Pays: US
Frontiers Records / Rough Trade FR CD 230
Sortie: 2005/02/21


Lu: 2232
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 63
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium