Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 23-01-2018
› SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
› DEPEDRO (Leuven)
› Lina TULLGREN + WOODS OF YORE (Liège)
› Roland DACOS (Liège)

Les 7 prochains jours:
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
25-01 ALPHA WHALE + GALAKTICA (Bruxelles)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
28-01 Adrian CROWLEY + Nadine KHOURI (Bruxelles)
28-01 THE SOUND OF THE BELGIAN UNDERGROUND (Bruxelles)
29-01 IRON and WINE + HALF WAIF (Bruxelles)
30-01 JAWS OF LOVE + Daniel ALEXANDER (Gent)
30-01 The STRYPES + Max MESER (Bruxelles)
30-01 Shawn HOLT and The TEARDROPS (Liège)
30-01 PEACH PIT + Danny BLUE and The OLD SOCKS (Bruxelles)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Anita Pointer (1948)
  • Bill Cunningham (1950)
  • Pat Simmons (1950)
  • Robin Zander (1953)
  • Earl Falconer (1959)
  • †Terry Kath (1978)
  • †Allen Collins (1990)
  • †Billy MacKenzie (1997)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6824 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 840 147
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FREQUENCY DRIFT - Over
/ paru le 06-01-2014 /

Que du bonheur, que du bonheur je vous dis car notre Père Noël Lhoir m'a fait ce si beau cadeau pour les fêtes ! Que demander de plus pour finir l'année en beauté que d'avoir à chroniquer le nouvel opus de ce prodigieux groupe allemand qui nous étonne à chaque disque avec une superbe musique qui allie néo-classique et néo-progressif. Un concept sur l'expérimentation cette fois avec toujours une importante équipe de musiciens qui se renforce ici pour un total de treize personnes où l'on retrouve d'anciens et actuels membres de RPWL ! Le nombre d'instruments (guitares acoustique et électrique, basses, claviers, harpe, violon, viole, violoncelle, clarinette et diverses percussions) ne fait que renforcer cette impression sans oublier bien sûr le chant féminin. Ici, c'est la belle voix d'Isa Fallenbacher assistée par Agathe Labus qui habille cette fois les compositions. Pour cet album, le mentor Andreas Hack a décidé de fondre Pink Floyd, la Renaissance et les musiques de film dans une cinématique du rock progressif.

Alors prêt pour le départ ? Vous allez en avoir plein les mirettes avec un groupe qui a su hisser ses deux précédents opus respectivement aux places N°4 et N°7 du Dynatop ! Une sacrée performance qui devrait se réitérer une nouvelle fois avec une recette maintenant bien établie où rock progressif et atmosphérique s'encanaillent avec la musique classique. C'est cette dernière qui lance les débats suivi d'une voix féminine envoûtante pour un démarrage tout en douceur sauf pour la guitare électrique qui embrasse quelque peu l'ensemble. Très belle première composition avec toujours cette musique complexe mais si agréable à écouter. Place ensuite à un morceau atmosphérique proche des Pink Floyd, Porcupine Tree et Anathema où tout s'élève et s'envole vers les cieux. Pensons aussi à White Willow ou Paatos pour le très beau chant féminin qui prend un air aérien. Aérienne aussi est la musique pour une vraie merveille qui se suffit à elle toute seule pour acquérir cet album !

Ensuite, c'est une harpe mélodique qui lance une chanson plus rock et plus tranchante mais qui nous permet malgré tout de distinguer de belles ambiances atmosphériques où harpe, flûte et guitare électrique battent le fer. Le final monte alors dans les tours pour se terminer dans le néant. S'ensuit des chants aériens qui accompagnent ici une grande orchestration qui maintient un grand niveau de qualité et de beauté. Le chant se rapproche à certains moments de celui qui accompagnait les grands albums de Mike Oldfield. Proche d'une Sally Oldfield et surtout d'une Maggie Reilly, le chant féminin est ici à son apogée ! Les morceaux s'enchainent avec, çà et là, des passages hautement atmosphériques où vient s'entrelacer un rock intelligent ainsi que des passages de musique classique. Le groupe s'offre même le luxe d'introduire des temps proches du funk et de la soul pour mieux complémenter son œuvre.

Si le chant féminin renforce bien évidemment le parallèle avec des groupes tels que White Willow, Panic Room, les Breeders ou les Cranberries, la musique porte bien la marque de fabrique du groupe qui a su créer sa propre filière. Une filière qui, je l'espère, ne se tarira jamais, car c'est un plaisir que d'écouter cela !

Sur fond d'intros aériennes, le groupe a su privilégier les passages plus entrainants où le pop-rock atmosphérique prend quelque peu le dessus pour apporter un ensemble de compositions plus ouvertes et encore plus accessibles à un large public. On note même quelques incursions dans le métal progressif qui apportent une nouvelle nuance à leur musique. Rassurons les fans de la première heure, car les passages de néo-classique sont toujours bien là avec une orchestration toute en finesse. Notons aussi la présence de très beaux passages de folk-rock et de rock progressif où la flûte et les claviers se font entendre. Enfin et pour être complet, vous pouvez aussi apprécier un très beau solo de claviers et de guitare électrique en fin d'album.

Frequency Drift nous apporte ici un des grands albums de début d'année avec une évolution sans cesse poussée vers l'excellence. Harmonie, richesse, finesse et finalement féminité sont les maîtres-mots de ce très bel album qu'il vous faudra acquérir quoi qu'il arrive. Fabuleux !

Thirionet
Pays: DE
Gentle Art Of Music/Soulfood Music GAOM 021
Sortie: 2014/02/14


Lu: 3019
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 12
Autre(s) chronique(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium