Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 154 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 446 576
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BARZIN - To Live Alone in That Long Summer
/ paru le 20-02-2014 /

Barzin Hosseini est un chanteur canadien auteur de quatre albums, dont le dernier opus "Notes to an absent lover" s'était vu décerner la mention du meilleur album d'americana l'année de sa sortie en 2010 par le mensuel Mojo. Dans ce laps de temps non négligeable, Barzin a poursuivi des projets, comme contribuer à la production du récent album de ses compatriotes Memoryhouse, sur le label Subpop Records.

Barzin avait prévu à l'origine de faire un disque dépouillé, mais a choisi depuis une direction différente. Tout en embrassant une esthétique relativement minimaliste, les chansons alternent entre up et down-tempo, avec des arrangements qui enveloppent l'auditeur comme la chaleur du crépuscule.

"All the lights", un des points forts de l'album, est à la fois élégiaque et plein d'espoir, avec sa guitare lumineuse, son tempo rapide soutenu par les cordes mélancoliques et le chant doux et mélancolique de Barzin. "In The Dark You Can Love This Place" évoque une sensation nocturne exotique avec un accordéon et des cuivres en filigrane.

"To Live Alone in That Long Summer" est un album qui explore des thèmes tels que la solitude, l'intimité, et la connexion entre des inconnus. La vie moderne fournit la toile de fond du récit tout au long des chansons. Dylan chante à la radio tandis que les amoureux rêvent de la grande évasion. Au cœur de l'album se trouve le désir de devenir un être nouveau, et à retrouver la capacité de découvrir l’intimité avec un autre être humain, loin du tumulte de la ville.

L’album met en vedette certains des meilleurs musiciens de Toronto. Nick Zubeck prête main forte en tant que producteur. Tony Dekker (Great Lake Swimmers), Daniela Gesendheit (Snowblink) et Tamara Lindeman (Weather Station) font les chœurs sur plusieurs titres, tandis que Karen Graves (Hayden) s’occupe des arrangements discrets de cordes. Tout cela contribue à faire de ce disque le plus fort de Barzin à ce jour. “Je sens que j’ai essayé de faire cet album depuis que j'ai commencé à faire des disques”, dit-il. On veut bien le croire…

Olivier Dahon
Pays: CA
Monotreme Records/Cargo
Sortie: 2014/02/24


Lu: 1449
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 24
• Semaines de présence au Top 30: 6
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium