Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 190 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 044 577
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CALIBAN - Ghost Empire
/ paru le 01-03-2014 /

Depuis la sortie de leur opus précédent « I Am Nemesis » en février 2012, le groupe Caliban n’a cessé de monter en puissance. On a pu les voir un peu partout en Europe et dans plusieurs festivals estivaux. La formation teutonne poursuit sur sa lancée en 2014 avec la sortie de son dernier-né « Ghost Empire » qui est disponible dans les bacs de tous les bons disquaires depuis le 27 janvier 2014.

Fin 2012, Caliban donne trois concerts exceptionnels avec Heaven Shall Burn à l’occasion du 15e anniversaire des deux groupes, clôturant ainsi une année fructueuse et une longue tournée, notamment avec Eyes Set To Kill et Attila, mais aussi et surtout avec Trivium et As I Lay Dying. C’est d’ailleurs durant cette tournée que le groupe se lie d’amitié avec le Matt Heafy, le leader de Trivium, qui fait une apparition sur le morceau « Falling Downwards » figurant sur l’édition numérique de « Ghost Empire ».

Si l’album « Ghost Empire » est, de l’avis général, le digne successeur du précédent « I Am Nemesis », il contient cependant aussi quelques petites nouveautés, à commencer par la manière de chanter d’Andy Dörner. Celui-ci ne se limite désormais plus au seul screaming mais il chante aussi en voix (presque) claire, tantôt seul au micro, tantôt avec son comparse Denis Schmidt (chant et guitare), tantôt avec un des chanteurs invités, comme par exemple Christoph Koterzina sur « Good Man ».

Le reste du groupe n'a pas changé récemment et se compose toujours de Marc Görtz (guitare), Marco Schaller (basse) et Patrick Grün (batterie).

Côté narratif, le groupe a opté pour des textes qui sont un mélange de fiction et de faits réels ou même personnels. Les sujets abordés sont l’abîme, le vide et l’échec. D’autres titres parlent de solidarité et de prise de conscience. Côté musical, on est dans le costaud, metalcore oblige. Costaud sans excès d'agressivité. Malgré une douzaine d’albums à son actif, le groupe a encore des choses à dire et il ne s’en prive pas. Les morceaux sont souvent musclés, avec des parties de chant clair aux mélodies bien enlevées. Ce qui me frappe, c'est le côté malgré tout accessible que d'aucuns épingleront peut-être comme trop commercial.

Quoi que l'on en dise, je trouve que cet album contient aussi quelques jolies pépites. Deux exemples. Tout d’abord le morceau « Cries and Whispers » qui commence par une intro superbe, étonnamment atmosphérique, au son très clair et presque envoûtant. Soudain, elle cède la place à un rythme rapide et saccadé sur le premier couplet et quand arrive le refrain, on en revient à du plus mélodieux. Un morceau très caractéristique du groupe très à l’aise dans tous les compartiments de son jeu. Autre caractéristique à épingler : « nebeL », premier titre chanté intégralement en allemand par le groupe qui, pour l’occasion, s’est fait aider par leur ami de toujours BastiBasti / Callejon.

Autre chose encore : si vous ne supportez pas les morceaux qui tirent (inutilement) en longueur, vous allez aimer car ici, Caliban a opté pour la sobriété. Les compositions sont bien équilibrées et évitent tout ballast inutile. Il n’y a qu’un seul morceau de plus de 4'30.

En résumé, si les fans purs et durs de metalcore auraient préféré quelque chose de plus travaillé ou inventif, « Ghost Empire » reste malgré tout un album bien produit qui s’écoute avec plaisir à condition que les rythmes rapides et les screams ne vous donnent pas de crise d’urticaire. Même si les collègues chroniqueurs ne l’ont aimé que moyennement, moi je lui donne quand même une mention « satisfaisant ».

Liste des morceaux :

  1. King
  2. Chaos – Creation
  3. Wolves And Rats
  4. nebeL
  5. I Am Ghost
  6. Devil’s Night
  7. yOUR Song
  8. Cries And Whispers
  9. Good Man
  10. I Am Rebellion
  11. Who We Are
  12. My Vertigo

hti66
Pays: DE
Century Media
Sortie: 2014/01/27


Lu: 1136
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 70
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium