Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Chet Atkins (1924)
  • Billy Guy (1936)
  • Jerry Keller (1937)
  • Brian Wilson (1942)
  • Anne Murray (1945)
  • Lionel Richie (1949)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Alan Longmuir (1953)
  • Michael Anthony (1955)
  • Anton Fier (1956)
  • Kelly Johnson (1958)
  • John Taylor (1960)
  • Chris Gibson (1960)
  • †Ira Louvin (1965)
  • Stone Gossard (1966)
  • Charlotte Hatherley (1979)
  • †Sadik Hakim (1983)
  • †Lawrence Payton (1997)
  • †Claydes Charles Smith (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 473 493
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


KINO - Picture
/ paru le 21-02-2005 /

Kino est-il le nouveau super-groupe ? Quand on voit le line-up, on est en droit de le penser. Jugez plutôt. John Mitchell (Arena, The Urbane) aux guitares et chant, John Beck (It Bites) aux claviers, Pete Trewavas (Marillion, ex-Transatlantic) à la basse et Chris Maitland (ex-Porcupine Tree) à la batterie. Pas mal, non ? John Beck, s'il est un peu moins connu, a tout de même joué avec Alan Parsons et John Wetton. C'est l'initiateur de ce projet avec John Mitchell.

Evidemment, avec un tel line-up, on sait à quoi s'attendre au niveau musical. Kino nous offre un rock progressif tantôt énergique, tantôt doux et mélodique. "Losers Day Parade" allie les deux avec bonheur. C'est un des meilleurs titres de l'album. La variété des ambiances y est primordiale. L'énergie est omniprésente. Les mélodies et la guitare caressantes à souhait. "Letting Go" est plus doux et plus symphonique. "Telling Me To Tell You" possède, par son côté pop, l'accroche commerciale nécessaire à un single.

"Swimming In Women", tout un programme, offre un chant enveloppant accompagné d'arrangements aux strings dominants. On y ressent particulièrement l'expérience acquise par Pete Trewavas au sein du projet Transatlantic. Cela se ressentait déjà sur le dernier Marillion. Voilà un bassiste sur qui il faudra compter dans l'avenir. "People" prend des tons génésiens, mais plutôt de fin de carrière à part les accords d'orgue époque Gabriel. Le solo de guitare en est le temps fort. "All You See" déploie grande douceur et légèreté.

On retrouve des petites touches Asia au sein de "Perfect Tense", principalement lors du refrain assez moyen. Sans doute le titre le moins attachant. Le très rock "Room For Two" est un hit potentiel avec son refrain accrocheur et les riffs de guitare marquants. "Holding On" est très aérien côté chant et très heavy côté guitare. L'orgue s'y défonce. "Picture" termine l'opus langoureusement, chant et piano quasi seuls.

Il est toujours difficile du juger un tel super-groupe au premier album. Les personnalités y sont si fortes que cela ressemble souvent à une compilation de morceaux des différents acteurs. Kino a néanmoins su nous offrir un album consistant même si parfois il manque un petit je ne sais quoi pour le hisser au-dessus du lot, surtout dans la seconde moitié du CD. Il me semble cependant plus cohérent que le premier Transatlantic ce qui est plutôt de bon augure.

JPL
Pays: GB
InsideOut IOMCD 200
Sortie: 2005/02/28


Lu: 1817
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 15
• Semaines de présence au Top 30: 10
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium