Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 200 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 494 702
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOPE OUT - Bad Seeds
/ paru le 28-03-2014 /

Nous n’arrivons pas à cataloguer Dope Out dans un genre précis et cela nous énerve un petit peu. Ce n’est pas que ce groupe parisien soit ‘avant-gardiste’, ‘innovant’ ou même ‘original’, mais il s’évertue à brouiller les pistes et après avoir écouté sa musique, lu sa bio et jeté un œil sur sa page Reverbnation nous ne savons pas trop quoi penser.

La bio, rédigée dans un anglais pas toujours franchement compréhensible (surtout lorsqu’elle tente de nous expliquer les nombreux changements de personnel qui mont marqué la courte histoire du groupe), lâche abruptement le terme de ‘Heavy Rock’, mais nous ne sommes pas tout à fait convaincus. Car si le côté Rock du gang est évident, nous cherchons encore un peu son côté Heavy.

Reverbnation enfonce le clou en affirmant que Dope Out sonne comme Motörhead, Metallica, Led Zeppelin, The Offspring et Anti Flag, ce qui ne nous aide pas franchement puisqu’il est tout à fait invraisemblable, selon nos critères personnels, qu’un groupe puisse sonner à la fois comme Metallica et The Offspring, ou pire encore, comme Led Zeppelin et Anti-Flag.

N’allez pas en déduire que notre avis sur "Bad Seeds" soit négatif. Bien au contraire ! L’album est agréable à écouter de bout en bout et propose même quelques pépites hautement recommandables. Cependant, plutôt que de suivre aveuglément la bio et d’adopter le terme de ‘Heavy Rock’ nous préfèrerons décrire la musique de Dope Out comme du Rock, tout simplement. Un rock contemporain et vindicatif que, selon votre âge et vos influences personnelles, vous pourrez qualifier de ‘punky’, ‘glammy’ et même ‘grungy’ si le cœur vous en dit. Car comme le Punk, le Glam et le Grunge, le Rock des ces mauvaises graines parisiennes se décline en riffs simples, en mélodies énergiques et en refrains accrocheurs.

L’album (36’23) :

  1. Death Before (3’34)
  2. XS (4’19)
  3. Give It Up (3’11)
  4. Blessed Revenge (3’45)
  5. Revelation (3’47)
  6. Bad Seed (3’40)
  7. Never Back Down (2’59)
  8. The Fate (3’25)
  9. Str8 Ahead (3’03)
  10. Die Alone (4’35)

Le groupe :
  • Stoner Sins : Chant, Guitare Rythmique
  • Tequila Trash : Batterie
  • Crash County : Guitare Lead, Chœurs
  • Deadly Doc : Basse, Chœurs

Michel Serry
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2014/01/09


Lu: 1058
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 82
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium