Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 471 196
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


G., Gus - I Am The Fire
/ paru le 02-04-2014 /

En 2009, le petit Gus G. s’était dégotté un boulot de rêve chez Sharon Osbourne Entreprises et la vie semblait presque parfaite. Recevoir un plantureux salaire pour jouer les plus grands classiques du Métal ; faire la tournée des stades et des plus grandes salles de la planète ; fréquenter des gens célèbres ; inscrire son nom à côté de celui du Madman sur un compact disc et surtout côtoyer Jack et Kelly au jour le jour. Quelle belle réussite pour un petit gars de Thessaloniki ! Nous osons à peine imaginer la fierté de papa et maman G. !

Oui mais voilà, depuis 2011, le père Ozzy est parti en goguette avec ses anciens camarades de classe et notre (gu)Gus(se) s’ennuie à mourir. Dans un premier temps, retourner au pays pour faire les quatre-cents coups avec son gang de Firewind - donner quelques concerts, enregistrer album studio et publier un live - semblait être une bonne idée. Mais qu’il est frustrant de devoir se mettre au niveau des copains et d’être obligé d’écouter leur avis lorsque l’on est, excusez du peu, LE guitariste d’Ozzy Osbourne. Pour être le seul maitre à bord, une seule option : l’album solo !

Mais à y réfléchir, un disque solitaire se vend beaucoup mieux lorsqu’il est fait à plusieurs. Ceci n’est plus vraiment problème pour l’ami Gus qui a côtoyé du beau monde en participant aux cocktails parties de la mère Sharon. Quelques coups de téléphone suffisent pour que cela se bouscule sur le sticker du CD ! Des vocalistes Mats Levén. (Candlemass, ex-Therion, ex Malmsteen), Michael Starr (Steel Panther), Blake Allison (Devour The Day), Jeff Scott Soto (Trans-Siberian Orchestra, exMalmsteen, ex-Journey), Tom S. Englund (Evergrey), Alexia Rodriguez (Eyes Set To Kill) ; des bassistes Billy Sheehan (David Lee Roth, Mr. Big), Dave Ellefson (Megadeth), Marty O’Brien (Tommy Lee) ; des batteurs Jeff Friedl (A Perfect Circle), Daniel Erlandsson (Arch Enemy), etc.

Et voici donc "I Am The Fire", tout frais sorti des presses de Century Media. Douze titres variés composées et interprétés par l’un des guitaristes les plus doués de sa génération avec l’aide d’une pléthore d’invités prestigieux. Pourtant, il ne s’y passe pas vraiment grand-chose. Ou plutôt, il s’y passe un peu trop de choses ! Difficile de savoir si Monsieur G. a composé sa musique en fonction des invités ou s’il a choisi les invités en fonction de ses compositions ; toujours est-il que l’album semble partir dans tous les sens sans donner l’impression de suivre une ligne de conduite bien précise. Du heavy mélodique ("My Will Be Done", "Blame It On Me") aux ballades crapulo-langoureuses ("Just Can’t Let Go", "End Of The Line ") en passant par le groove métal d’"I Am The Fire", la pop gothique de "Long Day Down", le A.O.R. de "Summerdays" et les shreddings instrumentaux de "Vengeance" et "Terrified", il n’y a finalement que les soli (sublimes au demeurant) du guitariste grec qui apportent un peu d’unité à l’ensemble.

Un disque que l’on écoute avec plaisir, mais sans vraiment avoir envie d’y revenir, comme on le ferait pour le sampler d’un magazine.

L’album (46’46) :

  1. My Will Be Done (feat. Mats Levén) (3’15)
  2. Blame It On Me (feat. Mats Levén) (3’23)
  3. I Am The Fire (feat. Devour The Day) (3’14)
  4. Vengeance (feat. David Ellefson) (4’26)
  5. Long Day Down (feat. Alexia Rodriguez) (3’02)
  6. Just Can’t Let Go (feat. Jacon Bunton) (4’00)
  7. Terrified (feat. Billy Sheehan) (3’14)
  8. Eyes Wide Open (feat. Mats Levén) (4’18)
  9. Redemption (feat. Michael Starr) (4’15)
  10. Summer Days (feat. Jeff Scott Soto) (3’49)
  11. Dreamkeeper (feat. Tom S. Englund) (4’45)
  12. End Of The Line (feat. Mats Levén) (4’59)

Le groupe :
  • Gus G. : Guitares

Michel Serry
Pays: GR
Century Media
Sortie: 2014/03/17


Lu: 880
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 82
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium