Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eddie Kirkland (1923)
  • Mal Waldron (1926)
  • †Robert Johnson (1938)
  • Sean Bonniwell (1940)
  • Kevin Ayers (1945)
  • Gary Loizzo (1945)
  • Gordon Fleet (1946)
  • Barry Hay (1948)
  • Scott Asheton (1949)
  • Joey Spampinato (1950)
  • James "J.T." Taylor (1953)
  • Tim Farriss (1957)
  • Madonna (1958)
  • Belinda Carlisle (1958)
  • †Elvis Presley (1977)
  • †Ronnie Drew (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 184 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 558 167
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FRED AND THE HEALERS - Hammerbeatmatic
/ paru le 05-04-2014 /

Dix ans après leur dernier opus "Red", revoici un Fred and the Healers gonflé aux stéroïdes. Fred Lani et son groupe se sont imprégnés du rock, du blues et du boogie de la fin des sixties et du début des seventies. Le chant est plus incisif tout comme la guitare. Pas étonnant donc qu'on y retrouve des tons de Cream, Jimi Hendrix, ZZ Top, Humble Pie et pour les plus jeunes des Black Keys.

C'est donc un réel plaisir que de déguster cet opus venu tout droit des racines les plus emblématiques du blues-rock. On s'imprègne de tons venant d'un Band of Gypsies. C'est tout juste si on n'y entend pas Hendrix tant Fred a du groove dans les phalanges. Bien sûr, il n'est pas venu seul. Il y a aussi le bassiste Cédric Cornez et le batteur Nicolas Sand. À eux trois, ils ont le punch d'une armée en campagne.

Pour vous convaincre que cet opus est fait pour vous, écoutez l'incroyable "Doyle the Hunter" qui ouvre la rondelle (on croirait entendre le grand Jimi !), le mélange Black Keys et Jack White de "Roots and Roses", le boogie décoiffant façon ZZ Top nommé "Lovers Boogie", "AVD" avec son zeste de Fogerty mélangé aux Black Keys, le groove à mort façon Humble Pie "The River Bed", la guitare qui se tord dans tous les sens sur "Like a Leaf", le côté heavy blues de "Remedy" et enfin "Another Place" qui s'imprègne d'un Robert Johnson branché 100000 volts. Et n'oubliez pas que tout ceci n'est qu'un échantillon !

En résumé, amateurs de blues-rock heavy aux racines profondes, filez vite acheter cette rondelle qui vous donnera immanquablement l'envie de vous défoncer tant votre pilosité sera exacerbée. Vous voilà averti, il ne vous reste plus qu'à prendre rendez-vous avec eux pour un de leurs prochains concerts. La soirée sera chaude, c'est sûr !

JPL
Pays: BE
Team 4 Action T4A 1403 / Blues Boulevard 250359
Sortie: 2014/03/31


Lu: 3066
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 8
• Semaines de présence au Top 30: 12
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium