Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 140 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 545 142
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACKFLUO - Billion Sands
/ paru le 29-05-2014 /

Destiné à un public d'initiés, cet album suit une construction difficile à appréhender pour le simple mortel. Loin de considérer qu'il faut être revenu des morts ou être une forme de vie extraterrestre, il est nécessaire de s'armer de patience et prendre aussi quelques calmants pour suivre cette musique lancinante. D'ailleurs cette étrange complainte pourrait très bien vous faire perdre la tête !

Issu de l'imaginaire de quatre musiciens déjantés, le travail musical développé par cette étrange équipe, composée de membres venus de différents pays européens, constitue une sorte d'hybride sonore entre musique obscure et ballade pessimiste. Nous sommes ici plus près de la cold-wave chère à Joy Division et de la noirceur des ballades de Nick Cave pour une démarche plutôt philosophique. Au fil de l'écoute de cet opus, c'est finalement la seconde référence qui colle le mieux à la musique jouée par ces messieurs venus d'Écosse, d'Italie et du Portugal.

Assez lancinant, le jeu des instruments souvent de type classique est enrobé par des narrations qui donnent un cachet pesant à l'ensemble. Les claviers et synthétiseurs sont là aussi mais tout en discrétion. Cela ne décolle pas vraiment et seule une composition en fin d'album viendra quelque peu nous réveiller avec un travail plus soutenu et plus accrocheur.

Au final, voilà un album exclusivement réservé à un public averti et fan de ce genre de démarche minimaliste. Le reste des auditeurs passeront rapidement à quelque chose de plus ouvert et plus facile à appréhender.

Thirionet
Pays: IT/PT
Pulver Und Asche Records
Sortie: 2014/06


Lu: 948
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 86
• Semaines de présence au Top 30: 0

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium