Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 473 339
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DAY, Spencer - Day break
/ paru le 19-06-2014 /

Ancien pompiste parti de rien, Spencer Day a fait son petit chemin dans la musique jazz et pop, modestement mais fermement. Sa voix de baryton fait sensation dans les petits bars californiens et dans les maisons de retraite, où il ranime les vieux standards de jazz qui ont plu à nos aïeux. Il fait sa première apparition dans le show business en 2003, avec une participation à l’émission Star Search, équivalent US de The Voice chez nous.

Puis c’est le début d’une carrière discographique avec "Introducing Spencer Day" (2004) et "Movie of your life" (2005), dont la chanson titre gagne le concours de l’Academy of Arts de l’université de San Francisco. Jusque-là artiste autoproduit, Spencer Day passe dans les mains du label Concord Jazz pour ses deux disques suivants, "Vagabond" (2009, 11e au classement du Billboard Jazz américain) et "The mystery of you" (2013).

Avec "Day break", son nouvel album, Spencer Day revient dans le circuit indépendant et propose une nouvelle série de chansons originales, accompagnées de quelques reprises intéressantes. A une époque où les musiciens contemporains sont de plus avares de reprises, les hommages rendus dans "Day break" sont plus que bienvenus. Spencer Day revisite en effet ni plus ni moins que "These boots are made for walking" de Nancy Sinatra, "Bad moon rising" de Creedence Clearwater Revival, "Groovin’" des Young Rascals, "Never my love" de The Association et "World without love" des Beatles.

Ces reprises, traitées avec une décontraction rassurante, renvoient l’auditeur dans l’époque charmante des Sixties pop. On pourrait, si on veut chercher la petite bête, arguer que "Bad moon rising" a été débarrassée de son côté dramatique qui faisait le sel de la chanson. Mais l’approche de Spencer Day, tout en finesse et en désinvolture, donne une interprétation nouvelle à ce classique indétrônable de John Fogerty.

Et en ce qui concerne les compositions originales, elles n’ont rien à envier aux reprises. On est dans une pop jazzy prenant ses aises et nous baladant dans des mélodies suaves et classieuses. "Day break" est un joli album autant capable de donner de l’entrain le matin que de détendre le soir. Une sorte de valeur sûre, dirait-on.

François Becquart
Pays: US
Spencer Day Music
Sortie: 2014/06/10


Lu: 911
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 65
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium