Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 367
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 184 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 279 348
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FROM HELL - Ascent from hell
/ paru le 23-06-2014 /

Derrière le projet From Hell et l’album "Ascent from hell", il y a des années de travail, celui de George Anderson, également connu sous le sobriquet d’Aleister Sinn. C’est après la dissolution de son groupe Down Factor en 2007 qu’Anderson commence à plancher sur une idée de scénario horrifique pouvant faire l’objet d’un album concept. Cette histoire est celle du corps d’un tueur en série qui croupit en enfer mais se voit obligé par Satan de retourner dans le monde des vivants pour y récupérer son âme, restée sur terre et désormais logée dans le corps d’un prêtre.

Sur le papier, l’idée est captivante, il y a là matière à un excellent film d’horreur que les producteurs d’Hollywood auraient pu monter, au lieu de toujours faire des remakes ratés de films d’horreur classiques de la grande époque. Mais il s’agit ici d’un projet musical qui va dans un premier temps s’avérer assez difficile à mener. George Anderson et son nouveau groupe From Hell connaissent des difficultés de personnel au fur et à mesure que le projet prend forme.

C’est finalement avec la convocation de quelques mythiques princes de la planète métal que George Anderson va finaliser sa grande histoire. En effet, il parvient à réunir des pointures telles que le batteur Paul Bostaph (ex-Exodus, ex-Testament et de retour dans Slayer depuis 2013), le bassiste Damien Sisson (Death Angel) et le guitariste Steve Smyth (ex-Nevermore, actuellement dans Forbidden et One Machine). Avec ces maîtres forgerons à ses côtés, George Anderson (chant et guitare rythmique) termine enfin "Ascent from hell" qui est produit par Steve "Snake" Green, également guitariste du groupe Skinlab.

"Ascent from hell" nous emmène donc durant 70 minutes dans cette histoire sombre et épouvantable de ce tueur fou de retour sur terre pour reprendre possession de son âme et la ramener en enfer. Le cours des morceaux suit une progression narrative qui démarre dans les affres de l’enfer ("Standing at the mouth of hell", "The walking dead", jusqu’au moment où le maître des lieux s’aperçoit qu’il manque l’âme d’un des damnés qui composent ses légions ("Soul crusher"). Le fautif, un tueur psychotique, est donc renvoyé sur terre ("Psycho killer", "Eyes of my dead") et retrouve son âme dans le corps d’un prêtre, ce qui donne lieu à quelques carnages ("Nun with a gun", "The church") et la possession du prêtre ("Dead reckoning", "Ascent from hell"). Après, ce sera le retour dans les enfers pour l’éternité ("The sleep"), avec toute la joie et la bonne humeur que cela comporte.

Musicalement, George Anderson et ses compagnons ont forgé un métal dans la grande tradition, empruntant un peu à tous les styles death, thrash, black ou doom. On reste impressionné par la domination rythmique engendrée par Paul Bostaph et Damien Sisson, tandis que Steve Smyth aligne solos athlétiques et rythmiques lourdes et binaires. Chaque titre de l’album a son climat particulier mais l’ensemble reste fortement dominé par un rifferie typiquement death metal. Mais ce n’est pas à ce détail qu’il faut ici prêter attention car le plus important demeure l’histoire, qui prend l’auditeur aux tripes et le tient en haleine d’un bout à l’autre du disque. George Anderson tient tous les rôles au chant et est habité par son œuvre. S’il faut chercher la petite bête, c’est sans doute dans ce chant qui ne distingue pas toujours clairement les personnages, et dans quelques textes un peu niais ("There is pain / And now it rains / What’s become of me? / I’m insane!"). Mais dans l’ensemble, la mécanique musicale parfaitement huilée et le travail impressionnant de Bostaph, Smyth et Sisson permet d’oublier les approximations et de passer un très bon moment.

Certes, par rapport aux histoires horrifiques contées par le grand King Diamond de Mercyful Fate, on est un peu dans la série B, mais "Ascent from hell" se défend honorablement en bien des points.

François Becquart
Pays: US
Scourge Records
Sortie: 2014/04/08


Lu: 859
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 66
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium