Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 629 943
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FIREFORCE - Deathbringer
/ paru le 04-07-2014 /

Lorsqu’elle cherche à se ravitailler en décibels enragés, la Belgique métallique se tourne généralement du côté de pays comme l’Allemagne, la Suède ou les USA et oublie carrément qu’il existe une pléthore de dealers nationaux capables de lui fournir autant de sensations fortes et de plaisirs heavy que n’importe quel autre ramdam importé. Et ce sont souvent des observateurs étrangers qui doivent nous rappeler la qualité de notre scène.

C’est le cas de Fireforce, ce grossiste anversois en riffs dévastateurs et en mélodies burnées dont les qualités sont reconnues aux quatre coins de l’Europe et qui sue sang et eau pour obtenir un minimum de reconnaissance au royaume de Philippe et Mathilde. Aujourd’hui, ce sont les Allemands du label Limb Music (Jack Starr’s Burning Star, Ancient Bards, Sandstone, Masters Of Disguise) qui pointent vers nous un doigt accusateur et qui, en publiant "Deathbringer", nous démontrent que nous aurions tout intérêt à traiter Fireforce en héros national plutôt qu’en soldat inconnu.

Erwin Suetens (guitares) et Flype (chant) ont guerroyé durant de nombreuses années au sein de la formation Heavy Métal anversoise Double Diamond (NDR : signée à l’époque chez Mausoleum Records) avant de fonder Fireforce. En 2009, un premier EP intitulé "Moonlight Lady" et de nombreuses prestations scéniques attirent l’attention du label allemand 7Hard Records. "March On", le premier album sort en mars 2011. Sa qualité ouvre les portes de nombreuses salles européennes à Fireforce et lui donne accès aux scènes de quelques festivals prestigieux. Comme il l’avait déjà fait pour l’EP et le premier album, Fireforce fait à nouveau appel aux services de R. D. Liapakis pour l’enregistrement de sa seconde plaque. Comme chacun le sait, le vocaliste du fameux gang Heavy Power teuton Mystic Prophecy est aussi un producteur reconnu qui a travaillé, entre autres, avec Eldritch, Firewind et Jack Starr.

L’appellation ‘Combat Metal’ que le groupe utilise pour qualifier sa musique n’a jamais été aussi appropriée qu’aujourd’hui. Comme l’atteste l’excellente reprise du classique "Gangland" des Tygers Of Pan Tang, le Combat Métal prend racine dans la N.W.O.B.H.M. Cependant, Fireforce n’a rien d’un inconditionnel de la nostalgie et, au cahier de charges rigide du Heavy Métal des Eighties, il ajoute la puissance tellurique et le côté épique d’un Power Métal bien plus actuel. "Deathbringer" regroupe une collection d’hymnes guerriers ultimes constitués de riffs acérés, de soli endiablés, de rythmes soutenus martelés à la double pédale et de refrains hymniques à reprendre en chœur.

Soyons clair : que vous aimiez le Heavy Métal traditionnel ou le Power Métal contemporain, "Deathbringer" est votre achat prioritaire de ce début d’été ! C’est le disque parfait pour headbanger entre potes autour d’un barbecue, s’éclater en voiture en allant aux concerts ou, pour celles et ceux d’entre vous qui apprécient les joies simples et les plaisirs naturels : pour gonfler à mort les voisins du camping. Belgian Combat Metal rules !

L’album (53’26) :

  1. Deathbringer (4’10)
  2. Highland Charge (3’55)
  3. Combat Metal (4’18)
  4. Thunder Will Roll (3’43)
  5. To The Battle (4’32)
  6. Attracted To Sin And Lust (4’01)
  7. Words Of Hatred (3’08)
  8. King Of Lies (4’35)
  9. Aeons (4’00)
  10. Anubis – Lord OF The Dead (4’18)
  11. Sekmet – Warrior Goddess (3’52)
  12. MN29 (4’59)
  13. Gangland [cover Tygers Of Pan Tang] (3’59)

Le groupe :
  • Filip ‘Flype’ Lemmens : Chant
  • Erwin Suetens : Guitares
  • Yves Vermeersch : Guitares
  • Geert Van Dyck : Basse
  • Christophe De Combe : Batterie

Michel Serry
Pays: BE
Limb Music LMP 1406-144 CD
Sortie: 2014/06/20


Lu: 2587
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 11
• Semaines de présence au Top 30: 10
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium