Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 381
7 derniers jours:
Interview de Leo Leoni
30 derniers jours:
News en vrac : volume 371

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eartha Kitt (1927)
  • Grady Martin (1929)
  • John Perrone (1935)
  • Chris Montez (1944)
  • William Hart (1945)
  • Dominic Troiano (1946)
  • Mick Taylor (1948)
  • Sheila Hutchinson (1953)
  • Steve Earle (1955)
  • Paul Young (1956)
  • Susannah Hoffs (1957)
  • Simone Simons (1985)
  • †Dale Griffin (2016)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 613 621
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOUBLE ELVIS - Inland Chronicles
/ paru le 16-07-2014 /

Créé fin 2008 par Jean-Christophe Boccou et Gwenn Mercier-Zuliani, le duo Double Elvis s'inscrit dans la lignée de groupes tels Muse et Placebo, la barre est donc haute placée.

La production est d'envergure ici, et l'on peut compter sur un invité prestigieux en la personne du batteur Matt Walker (Smashing Pumpkins, Garbage, Morrissey).

Les compositions tiennent la route et les arrangements reflètent un savoir-faire indéniable. Le premier titre à vraiment rester dans l'oreille est "Union Square", mais celui qui me fait la plus grosse impression est sans conteste "Sea of Ashes", dont le refrain risque fort de vous rester en tête.

Le seul bémol à mon sens dans cet album restera l'accent relativement prononcé dans le chant. Le reste est parfaitement à la hauteur de ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle. Énergie, qualité de compositions, production... tout y est. Il m'aura fallu plusieurs écoutes pour faire abstraction de ce défaut dans le chant et vraiment apprécier l'album dans son ensemble.

Autre titre très intéressant, "Virginia Tech" et les voix off (de commentateurs radio/TV au sujet du massacre de Virginia Tech en 2007), en fait quasiment un instrumental. "Chemin Des Dames" groove à pleins pots, avant la très belle ballade "Perdido Street".

Pour terminer, "Neon Lights" et "Vampyre Song", un dernier titre bien mélodique et mélancolique, avec encore une fois un excellent refrain et un côté new wave. Parmi les deux groupes référence cités en début d'article, je dirais que Double Elvis est bien plus dans le style Placebo que Muse (parfois un peu trop dans les intonations du chant) et les amateurs de ce style apprécieront sans nul doute.

Xavier Rossey
Pays: FR
Aïta Aitaprod 001
Sortie: 2014/05


Lu: 1658
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 7
• Semaines de présence au Top 30: 9
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium