Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Chet Atkins (1924)
  • Billy Guy (1936)
  • Jerry Keller (1937)
  • Brian Wilson (1942)
  • Anne Murray (1945)
  • Lionel Richie (1949)
  • Cyndi Lauper (1953)
  • Alan Longmuir (1953)
  • Michael Anthony (1955)
  • Anton Fier (1956)
  • Kelly Johnson (1958)
  • John Taylor (1960)
  • Chris Gibson (1960)
  • †Ira Louvin (1965)
  • Stone Gossard (1966)
  • Charlotte Hatherley (1979)
  • †Sadik Hakim (1983)
  • †Lawrence Payton (1997)
  • †Claydes Charles Smith (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 473 513
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AMULET - The First
/ paru le 01-10-2014 /

Cela faisait tellement longtemps que Londres ne nous avait plus offert de groupe Heavy Métal digne de ce nom que nous nous demandions si les métallurgistes de la capitale anglaise n’avaient pas renoncé au fabuleux patrimoine légué, jadis, par leurs concitoyens les plus héroïques (NDR : pensez à Iron Maiden, à Angel Witch, à Samson, à Tank et à toutes les autres formations londoniennes qui ont marqué la N.W.O.B.H.M. de leur empreinte). Heureusement Amulet apporte un démenti ferme et définitif à nos craintes en publiant un premier opus plus Heavy que le Métal lui-même !

L’illusion sonore est parfaite. En écoutant "The First", on ne peut s’empêcher de croire qu’Amulet a enregistré ses titres il y a plus de trente ans. Cette époque reculée, pourtant, Jamie Elton (chant), Bill Dozer (basse), Dave Sherwood (batterie) et Heathen Steven (guitare rythmique) ne l’ont pas vécue.

Formé en 2010, Amulet ne perd pas de temps et publie sa première démo intitulée "Cut The Crap" dès l’année suivante. Le ‘quatre-titres’ reçoit un accueil plus que chaleureux de la part de la presse (NDR : sur la toile, les chroniques de l’époque sont on-ne-peut-plus élogieuse), mais aussi du public, qui épuise la première édition (NDR : limitée à 222 copies K7) en quelques mois et fait de même avec la réédition vinyle (500 exemplaires) publiée l’année suivante. Ceci permet au groupe de partager les planches avec quelques uns de ses héros (Angel Witch, Manilla Road, Holocaust, etc.) et de se produire, notamment, au fameux Bloodstock Festival de Walton-On-Trent en Angleterre. En 2013, Amulet complète son line-up en recrutant un excellent soliste nommé Nip’ Blackford.

"The First", qui vient de paraitre chez Century Media, devrait, en principe, générer une béatitude auditive chez tout amateur de Métal Old School. Le style des 12 compositions qui le constituent (NDR : 13, si l’on tient compte de l’intermède instrumental anecdotique "The Flight") semble autant emprunter au Heavy Rock des Seventies qu’aux prémices de la New Wave Of British Heavy Metal. Amulet fait pas beaucoup d’efforts pour dissimuler une admiration sans bornes pour Black Sabbath (NDR : le chant nasillard de Jamie Elton rappelle d'ailleurs parfois un peu les premières apparitions vocales d’Ozzy Osbourne) ainsi que pour le Judas Priest (pré-"British Steel") de la fin des seventies. À ces solides influences ‘classiques’, il ajoute l’énergie dévastatrice qui caractérisait les premiers opus d’Iron Maiden ou de Saxon et des rythmiques speedées que n’aurait sans doute pas renié le Motörhead de Fast Eddie Clarke et Philthy Animal Taylor. Les textes ésotériques, piochant dans les clichés de de la sorcellerie et du satanisme, rappellent quant à eux l’univers des formations les plus ‘evil’ de l’époque telles que Witchfynde, Pagan Altar ou Witchfynder General.

Destiné aux nostalgiques de l’âge d’or du Heavy Metal ainsi qu à celles et ceux qui ragent de ne pas avoir connu cette époque bénie, "The First" ne sera probablement pas la plus grosse vente de Century Media en 2014. Ceci le rend encore plus indispensable à nos yeux !

L’album (41’16) :

  1. Evil Cathedral (2’46)
  2. Glint Of The Knife (3’12)
  3. The Gauntlet (4’36)
  4. Bloody Night (2’55)
  5. Heathen Castle (3’16)
  6. The Flight (2’27)
  7. Talisman (2’37)
  8. The Sacrifice (3’22)
  9. Mark Of Evil (3’01)
  10. Wicked ‘n Cruel (3’05)
  11. Black Candle (2’48)
  12. Trip Forever (2’29)
  13. Nightmare (4’38)

Le groupe :
  • Jamie Elton : Chant
  • Heathen Steven : Guitare
  • Nippy Blackford : Guitare
  • Bill Dozer : Basse
  • Dave Sherwood : Batterie

Michel Serry
Pays: GB
Century Media
Sortie: 2014/09/22


Lu: 2354
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 2
• Semaines de présence au Top 30: 13
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium