Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 151 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 433 331
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NORRSKÖLD - Reflections Of The Night Sky
/ paru le 01-12-2014 /

Mais qui a décrété qu’il était obligatoire de décalquer les tablatures des compositions de Dark Tranquility et d’At The Gates et de singer les bouffonneries américanophiles d’In Flames lorsque l’on habite Göteborg et que l’on désire marier de la mélodie à de l’extrême ? Il ne faut, en tout cas, pas beaucoup plus de 33 minutes à Norrsköld pour nous démontrer que l’on peut encore faire les choses différemment !

Norrsköld voit le jour en 2012, lorsque Henrik Bodin-Sköld abandonne les fonctions de guitariste qu’il occupe depuis deux ans au sein de la troupe Folk/Black Métal suédoise Irrbloss pour aller voler de ses propres ailes. Amateur de guitare classique, de musique Folk traditionnelle et de Métal extrême, il a la ferme intention de combiner l’ensemble de ses goûts musicaux en les assortissant de textes inspirés par des légendes folkloriques locales au sein d’un délire solitaire que, dans un premier temps, il ne souhaite pas exposer sur des planches. Bodin-Sköld s’entoure donc de musiciens de session afin d’enregistrer son premier EP qu’il intitule "Blessings Of Winter". Sorti, au départ, en version digitale uniquement, l’EP est pressé sur CD durant l’été 2013. La composition et l’enregistrement de "Reflections Of The Night Sky", durant les mois qui suivent, sont ponctués par quelques mouvements internes et l’intégration de musiciens permanents. La sortie ‘digitale’ en avril 2014 est suivie d’une publication CD quelques mois plus tard. Fort d’un line-up stable, Norrsköld projette aujourd’hui de s’attaquer à la scène.

"Reflections Of The Night Sky" est un album envoutant et électrisant à la fois ; un disque sinueux et schizophrène qui alterne des moments de quiétude sédative et des épisodes d’agitation intense. De courts intermèdes acoustiques interprétés à la guitare classique (NDR : et au grand piano en ce qui concerne "Rains Of Reminiscence") unissent de solides pièces forgées à partir d’alliages de métaux extrêmes. On y retrouve non seulement la technicité et l’efficacité du Death Mélodique local, mais aussi les agressions typiques (NDR : chant écorché, blast beats agressifs, riffs atmosphériques) du Black/Death Métal le plus ‘underground’. Ce dernier élément permet à la musique de Norrsköld de conserver le côté authentique qu’ont perdu les derniers enregistrements de la plupart des ténors de la scène locale.

Certains estimeront probablement que, malgré ses nombreuses qualités, "Reflections Of The Night Sky" n’est pas l’album le plus révolutionnaire qui soit puisqu’il ne fait, après tout, que mélanger des plages acoustiques à du métal extrême relativement classique. Norrsköld a, en tout cas, le mérite de ne pas suivre la tendance du moment qui voudrait qu’il offre son âme à l’ado yankee le plus offrant et, rien que pour cela, il mérite tout notre respect et notre considération.

L’album (33’08) :

  1. Into Death (1’32)
  2. Upon These Fields (4’01)
  3. Arise In Ashes (2’22)
  4. Northern Winds (4’28)
  5. Blackened Sun (3’57)
  6. Beyond These Woods (2’04)
  7. Dead End To Redeem Us (3’46)
  8. Remnants Of Reality (4’44)
  9. Rains Of Reminiscence (1’28)
  10. A Cold Silent End (4’43)

Le groupe :
  • Henrik Bodin-Sköld : Guitares lead, rythmiques et acoustiques
  • Mathias Rexius : Guitares rythmiques, solo, acoustiques et basse
  • Robert Isojärvi : Batterie
  • Adam Rexius : Chant
  • Simon Hultin : Claviers (session)

Michel Serry
Pays: SE
Rexius Records
Sortie: 2014/06


Lu: 1122
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 54
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium