Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 471 197
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FOREIGN (Jacquin, Ivan) - The symphony of the wandering jew (Part 1)
/ paru le 17-12-2014 /

Tout d'abord, Ivan Jacquin est un auteur/compositeur/chanteur et musicien français qui travaille dur depuis de nombreuses années. Partie prenante dans de nombreux projets comme Psychanoïa, Lifeseeker, Project One ou Amonya, notre hôte finalise aujourd'hui un rêve qui prend corps dès ses années de Lycée époque où, il souhaitait déjà réalisé un opéra rock ! Fin 2011 et suite à un hommage symphonique à Pink Floyd, l'idée de cette gigantesque réalisation refait surface. Cependant, Ivan doit trouver les chanteurs et les musiciens qui l'accompagneront pour, l'aider dans l'aboutissement de son œuvre. Mission difficile d'autant plus, qu'il recherche des gens venant de tous les horizons (rock, musique classique, folk, musique médiévale, world music, métal, électro, celtique...).

Concernant maintenant le sujet de son opéra, c'est l'histoire du Juif Errant (Ahasvérus, maudit par Jésus et condamné à l'immortalité) qui sert de fil conducteur pour sa symphonie où, il retrace en musique près de 200 ans d'Histoire. La lecture de plusieurs ouvrages consacrés à ce personnage, lui permet de s'imprégner de la légende et donc, de construire son imposant travail qui durera près de 8 mois. C'est sous l'œil avisé d'Olivier Gaudet (guitariste de Psychanaïa) que, l'artiste finalise son projet. Foreign fait intervenir 11 chanteurs et chanteuses, un chœur de 14 personnes, près de 20 musiciens rock et autant de musiciens de formation classique ! Treize morceaux pour cette première partie dont la suite, nous arrivera d'ici 2015 à 2016.

Il est temps de se plonger corps et âme dans cette fresque musicale avec un chant arabisant qui, enveloppe une orchestration étrange s'élevant au fur et à mesure que, les instruments complètent le tableau sonore. Percussions électro et guitares indoues s'accompagnent mutuellement pour porter ce chant envoutant puis, tout s'emballe pour l'arrivée d'autres voix et de la flûte. Le sitar renforce ici le côté exotique et les chants, portent le côté symphonique. C'est une narration proche de l'album de Rain qui introduit un morceau plus conventionnel au niveau rock avant, une nouvelle narration sobre qui lance une composition à la fois symphonique et celtique. Morceau imposant qui s'apparente au travail des grandes œuvres de Rick Wakeman ou Meat Loaf. Tous les genres s'y bousculent avec du classique et du symphonique où, les chants et les chœurs prennent une place prépondérante. On poursuit dans le domaine de l'opéra et des grandes fresques lyriques comme Nabucco ou Carmen où, des chants hauts en couleurs font jeu égal avec une guitare Heavy. Le chanteur soliste prend lui-aussi le timbre Heavy pour mieux accompagner cette guitare tranchante. Place aux synthétiseurs pour une courte pause instrumentale avant, l'arrivée de la guitare chinoise qui nous emmène vers de nouveaux horizons. Le chant féminin revient nous troubler pour relancer une nouvelle composition symphonique.

La musique médiévale et le rock celtique sont eux-aussi mis à l'honneur dans d'autres parties de l'œuvre où, rock atmosphérique et rock symphonique s'entremêlent pour mieux complémenter la musique classique. Tout cela pour construite quelque part, une musique avant-gardiste ! Si le travail des voix est remarquable, une multitude d'instruments font éclats comme l'orgue, le violon, le violoncelle et de nombreux instruments exotiques.

Que dire d'une telle œuvre si ce n'est d'accepter la grande réussite du gigantesque travail accompli. Coup de chapeau à l'écriture, à la composition et à la réalisation des treize morceaux qui composent cet opéra rock. Si les initiés et les connaisseurs trouveront immédiatement corde à leur arc, le reste de l'auditoire se doit de s'imprégner de cette fresque musicale teintée de mille feux !

Thirionet
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2014/09


Lu: 2216
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 4
• Semaines de présence au Top 30: 12
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium