Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Nouvel EP pour ONLAP !
7 derniers jours:
Chris Rea, toujours là…
30 derniers jours:
News en vrac : volume 333

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 20-10-2017
› MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
› SAMUEL (Bruxelles)
› VESSELS + HUNGRY SOUL (Antwerpen)
› LENTO + TELEPATHY + Törst HOBBORUN (Bruxelles)
› KONOBA + HYDROGEN SEA + SONNFJORD (Marchienne-au-Pont)
› EQUAL IDIOTS + Freddie and The VANGRAILS (Kortrijk)
› ULYSSE + LE MANOU (Liège)
› The WEATHER STATION + Will STRATTON (Gent)
› NOUVELLE VAGUE + JOON MOON (Leuven)
› BLOND + FITZ (Andenne)
› RATTLE + The VAPORELLAS (Liège)

Les 7 prochains jours:
21-10 ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
21-10 ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
21-10 Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
21-10 BLOND + FITZ + Diego STRAZ (Ittre)
21-10 BAZART + Emma BALE (Merksem)
21-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
21-10 PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
21-10 KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
21-10 Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
21-10 THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
21-10 Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
21-10 LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
21-10 FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
21-10 EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
21-10 Gabriel RIOS (Gent)
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 WWWATER (Gent)
25-10 CAST (Verviers)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
25-10 STUFF. (Hasselt)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 TEME TAN (Gent)
27-10 THOT + PUBLIC PSYCHE (Bruxelles)
27-10 Ian PAICE (Verviers)
27-10 Emel MATHLOUTHI + Zoe Mc PHERSON (Liège)
27-10 Mura MASA (Bruxelles)
27-10 HEARTACHE CIRCUS + CRESCENT SKY (Bruxelles)
27-10 AMBER RUN + FLYTE (Leuven)
27-10 JAPANESE BREAKFAST + GIRL RAY (Gent)
27-10 HUNDRED WATERS + JFDR (Bruxelles)
27-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
27-10 STUFF. + CID RIM (Opwijk)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • Wanda Jackson (1937)
  • Ric Lee (1945)
  • Tom Petty (1950)
  • Alan Greenwood (1951)
  • Phil Kennemore (1953)
  • Mark King (1958)
  • David Ryan (1964)
  • Norman Blake (1965)
  • †Cassie Gaines (1977)
  • †Steve Gaines (1977)
  • †Ronnie Van Zant (1977)
  • †Henry Vestine (1997)
  • †Paul Raven (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6789 membres.
- En ligne, nous sommes 181 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 614 762
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BENEDICTION - Transcend the Rubicon / The dreams you dread
/ paru le 21-12-2014 /

Ce double CD constitue la suite des rééditions des premiers albums de Benediction par le label Metal Mind Productions. On arrive ici à la quintessence du death metal anglais dans ce qu’il a de plus classique, notamment avec l’album le plus abouti de Benediction, "Transcend The Rubicon", sorti en 1993. C’est l’âge d’or du death old school, qui voit son influence grandir en ces temps reculés, grâce aux grands albums de Morbid Angel ("Covenant", 1993), Obituary ("Cause of death", 1990), Death ("Human", 1991), Entombed ("Left hand path", 1990), Atheist ("Unquestionable presence", 1991), Bolt Thrower ("War master", 1991) ou Suffocation ("Effigy of the forgotten", 1991). Dans cet aréopage de demi-dieux, Benediction vient solidement squatter un strapontin qu’il saura rapidement convertir en siège de deuxième classe.

Son billet d’entrée s’appelle "Transcend the Rubicon", à nouveau produit par Paul Johnston, qui forge dans l’horreur onze morceaux à la brutalité cinglante. Dave Ingram (chant), Darren Brookes (guitare), Peter Rew (guitare) et Ian Treacy (batterie) comptent désormais un nouveau bassiste en la personne de Frank Healy, qui remplace Paul Adams. Tout le monde est parfaitement au point sur cet album. Dave Ingram profère un chant de colosse, encore assez intelligible et servi par une forêt inquiétante de guitares qui cisaillent du riff nerveux sur des successions de rythmes allant du lourd et lent à la vélocité maniaque. Des morceaux épiques comme "Nightfear", "Painted skull", "Violation domain", l’excellent "Face without soul" ou l’inhumain "Bleakhouse" viennent coucher les tympans sous des piles d’acier en fusion, directement sorti des fourneaux maudits de Lucifer. L’avant-dernier morceau, "Wrong side of the grave", est une reprise de The Accüsed, un groupe thrash et hardcore américain des années 80. Autant dire que tout vole en morceaux devant cette poussée d’adrénaline surchargée en guitares thermonucléaires. Quelques invités viennent participer à l’hallali, comme Karl Willetts de Bolt Thrower, Jan Chris de Koeyer de Gorefest et Macka de Healer. Après un truc pareil, vous ne savez plus combien vous avez de doigts. Le dernier morceau compile deux titres de l’album "Subconscious terror" dans une ambiance qui ferait passer le bombardement d’Hiroshima pour un jet de pétards.

Après avoir mis la barre aussi haute, Benediction a intérêt à ne pas se louper sur l’album suivant, "The dreams you dread", datant de 1995. Mais l’album arrive à une époque de profonds changements dans la galaxie death metal. La plupart des groupes qui jouaient plus vite que leur ombre ont maintenant tendance à ralentir les rythmes, à tendre vers quelque chose de plus groove metal (Entombed) voire à révolutionner carrément leur style (Carcass). Devant ces bouleversements, Benediction opte également pour une réforme, en sortant un album plus lent et louvoyant davantage vers le hardcore. "The dreams you dread" va ainsi marquer la première étape de l’évolution de Benediction vers un death de plus en plus mâtiné de hardcore, que l’on retrouvera sur les albums suivants "Grind bastard" (1998) ou "Organised chaos" (2001).

Pour le moment, cet album nous emmène entre mid-tempos rugueux ("Down on whores", "Soulstream", "Where flies are born", "Denial"), ou rares accès speed metal ("Certified", "The dreams you dread") quand ce n’est pas un trempage direct dans un bain hardcore ("Saneless theory", "Answer to me"). On remarque ici le jeu des guitares, qui s’affinent sensiblement sur les solos. Mais les nombreux rythmes hachés et changeants laissent à découvert le chant de Dave Ingram qui semble chercher sa voie sans trop trouver ses marques. Sa solide voix basse et tonnante qui fit merveille sur "Transcend the Rubicon" semble dépouillée de ses meilleurs effets sur cet album. D’où parfois une impression d’incohérence des compositions. Mais on se rattachera à la puissance des guitares pour apprécier cet album qui, sans être le meilleur de Benediction, n’en reste pas moins respectable, surtout dans son rôle de transition entre le death metal old school et les aspects plus hardcore que Benediction appliquera par la suite dans sa musique.

On aura néanmoins compris que la présence de l’excellent "Transcend the Rubicon" commande l’acquisition de ce double CD pour les amateurs de death. Et aussi pour tous ceux qui commencent à en avoir marre du metalcore et qui veulent savoir comment on faisait du métal extrême avant l’ère des téléphones portables et de Facebook.

François Becquart
Pays: GB
Metal Mind Productions
Sortie: 2014 (réédition, originaux 1993/1995)


Lu: 1866
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium